Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter

​Blocage du passeport de Blé Goudé : ‘’C’est le président qui tranche’’

Rédigé par Jean Calvin Koutouan le Mardi 4 Janvier 2022 à 15:52 | Lu 125 fois


Près de 7 mois après le retour d’exil de l’ex chef d’état, Laurent Gbagbo, beaucoup s’interrogent sur les raisons du retard persistant dans la procédure de délivrance du passeport du chef de file des jeunes patriotes, Charles Blé Goudé ? Tout comme Laurent Gbagbo, l’homme a été acquitté de façon définitive le 31 Mars dernier. Et lui aussi attend le fameux sésame pour rentrer au bercail où l’attend sa famille.


​Blocage du passeport de Blé Goudé : ‘’C’est le président qui tranche’’
Serait-ce le seul fait de la lenteur de la procédure administrative pour justifier la non-délivrance du passeport ordinaire du président du Congrès Panafricain pour la Justice et l’Egalité des Peuples (COJEP) comme l’indiquait récemment le porte-parole du gouvernement, le ministre de la communication, Amadou Coulibaly ?
 
Au bout des spéculations, Jeune Afrique vient de lâcher une bombe ce Mardi 04 Janvier sur les véritables raisons qui selon des confidences arrachées au sérail du chef de l’état, expliquent le prolongement artificiel de l’attente de Charles Blé Goudé. A en croire le confrère, ‘’En Juillet, lors de son enrôlement à l’ambassade, il était ainsi en contact avec Vagondo Diomandé, le ministre de l’Intérieur. Depuis, les deux hommes ne se parlent plus, mais Charles Blé Goudé discute souvent avec Kouadio Konan Bertin, le ministre de la Réconciliation nationale – qu’il considère comme un « ami ». Il affirme aussi être en relation indirecte avec Patrick Achi, le Premier ministre. Selon lui, « tous tiennent le même langage : “c’est le président qui tranche” ». Blé Goudé « ne comprend pas l’intransigeance » d’Alassane Ouattara à son endroit’’.
 
Avec le leader du COJEP, beaucoup d’Ivoiriens ont du mal à comprendre la persistance de ce blocage. A moins que ce soit pour le régime, une manière d’éviter une reconstitution du tandem choc de la gouvernance de Laurent Gbagbo duquel n’a eu raison que l’intervention militaire de l’armée Française.
R.A



Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
23/01/2022 14:03

Tirs entendus à Ouaga: Le Gouvernement rassure (Communiqué)

Tirs entendus à Ouaga: Le Gouvernement rassure (Communiqué)

Des informations véhiculées dans les réseaux sociaux tendent à faire croire à une prise de pouvoir par l’armée en ce jour 23 janvier 2022.

Le gouvernement tout en reconnaissant l’effectivité de tirs dans certaines casernes dément ces informations et appelle les populations à rester sereines. Il réaffirme sa confiance à notre armée qui demeure républicaine.

Force et courage à nos Forces de défense et de sécurité (FDS) et Volontaires pour
la défense de la patrie (VDP).

23/01/2022 13:59

Urgent/ Burkina Faso: Tirs entendus dans plusieurs casernes

Urgent/ Burkina Faso: Tirs entendus dans plusieurs casernes
Depuis ce Dimanche 23 Janvier à l'aube, des tirs sont entendus dans plusieurs quartiers stratégiques de la capitale Burkinabè abritant des casernes militaires. De source sûre sur place, les tirs continuent au moment où nous mettons sous presse.
17/01/2022 21:52

Mamadou Traoré, proche de Guillaume Soro, déféré à la MACA pour "diffusion de fausses informations"

Selon le communique de GÉNÉRATIONS & PEUPLES SOLIDAIRES du 17 Janvier 2022 Générations et Peuples Solidaires (GPS), M. TRAORE MAMADOU, membre du Comité d’Orientation et de Coordination (COC) de GPS, arrêté le 14 janvier 2022, a été inculpé ce jour, pour les chefs d'accusation suivants :
  • Diffusion de fausses informations tendant à faire croire qu'une atteinte aux personnes va être commise ;
  • Manoeuvre de nature à jeter le discrédit sur les Institutions et leur fonctionnement ;
  • Commission d'actes non approuvés par le Gouvernement et de nature à exposer des Ivoiriens à subir des représailles ;
  • Incitation à commettre des actes terroristes non suivie d'effet.
M. TRAORE Mamadou a été déféré ce lundi 17 janvier 2022 et placé en détention préventive à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA) dans l’attente de son jugement. 


VIDEO A LA UNE
Josey Priscille en concert à l'espace Venise à Paris - Sarcelle
Publié par Abidjan4all le 20/01/2022 à 02:45

Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : Junior Gnapié