Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


Insolites : « Ma mère utilise l’eau des cadavres pour cuisiner dans son restaurant », affirme une Ghanéenne

Rédigé par Charles Zahe le Jeudi 5 Mai 2022 à 19:50 | Lu 844 fois


Une Ghanéenne qui ne peut plus cacher le lourd secret de sa famille s’est rendue sur une page Facebook populaire pour révéler des secrets qui ont étonné les internautes.


Ph:DR Ma mère utilise l’eau des cadavres pour cuisiner dans son restaurant
Ph:DR Ma mère utilise l’eau des cadavres pour cuisiner dans son restaurant







Selon Afrikmag, la mère de la jeune utilise l’eau utilisée pour laver les cadavres à la morgue pour cuisiner pour ses clients dans son restaurant populaire qui a été le catalyseur de son entreprise en plein essor pendant 15 ans.
Elle a écrit : « Ma mère possède un bar à East Legon (ndlr: Accra). Il fonctionne depuis plus de 15 ans et nous sommes riches. Maman a beaucoup d’argent en ce moment, nous avons tous étudié à l’étranger et avons nos propres voitures, maisons et tout. Je suis le premier enfant et fille unique parmi deux garçons. Elle veut que je reprenne l’entreprise parce que mes frères sont dans d’autres activités mais je ne peux pas. Maman utilise le charme et je ne peux pas le faire. Elle-même et nous tous ne consommons rien du restaurant en raison des implications spirituelles. Elle voyage au Togo tous les 21 jours mais je ne sais pas ce qu’elle va faire. Elle ne me l’a pas encore dit. Jusqu’à présent, elle m’a présenté un travailleur de la morgue qui lui donne des parties de personnes décédées et de l’eau utilisée pour les baigner. Elle mélange l’eau utilisée dans la préparation des aliments avec celle utilisée pour nettoyer le cadavre, puis enterre leurs parties n’importe où autour du restaurant. Je suis désolée pour nos clients parce que les gens vont là-bas pour dépenser tellement d’argent, certains doivent même laisser leur voiture parce qu’ils ont consommé plus qu’ils ne peuvent payer. Je ne veux pas continuer avec ses actes. Je souhaite y mettre fin et utiliser mes qualifications pour me trouver un emploi parce que j’ai étudié à l’étranger mais, elle dit si je quitte l’entreprise, cela aura de mauvais effets sur nous. Je ne sais pas ce qu’elle veut dire, mais elle a refusé de s’expliquer et insiste pour que je la suive. Que dois-je faire ? Veuillez m’aider s’il vous plaît. »

Charlemanges Charly 





Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
21/06/2022 16:26

𝐑𝐞́𝐬𝐮𝐥𝐭𝐚𝐭𝐬 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐 : 𝟒𝟒𝟐 𝟓𝟓𝟖 𝐚𝐝𝐦𝐢𝐬 𝐬𝐮𝐫 𝟔𝟖𝟑 𝟑𝟖𝟔 𝐜𝐚𝐧𝐝𝐢𝐝𝐚𝐭𝐬 𝐚𝐮 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐

CEPE 2022 :  64,76% de taux de réussite en Côte d'Ivoire contre 52,51% en 2021.
05/04/2022 17:40

Lancement du Femua 14 à Abidjan.

Le Commissaire général du festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo (#FEMUA) a annoncé cet après midi le lancement de ce festival, l'un des plus prisé en Afrique sub-saharienne. Ce sera mardi le 12 avril prochain au Sofitel Ivoire d'Abidjan.
Le Festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo est un rendez-vous annuel de musiques urbaines, et éclectiques africaines qui a pour promoteur M. Salif Traoré dit A'salfo leader voice du groupe Magic System. Plusieurs artistes de renommées continentales et mondiales ont déjà eu à prester sur le célèbre podium de ce festival dans la commune de Marcory. Il faut rappelé ici que cette aventure dure depuis 14 ans déjà.
EVN.
03/04/2022 00:49

FLASH INFO : Guinée Équatoriale

Le vice-président de la Guinée Équatoriale 🇬🇶, Teodorin Obiang Nguema accuse la Banque de France de « bloquer les transferts des investisseurs, dans le but d’asphyxier et interrompre le processus de développement de son pays ».


VIDEO A LA UNE

Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES