Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


​Le chef de la diplomatie Malienne accuse Ouattara de faire le jeu de Macron : ‘’C’est Macron qui s’exprimait avec la bouche de Ouattara’’

Rédigé par Jean Calvin Koutouan le Jeudi 13 Janvier 2022 à 15:56 | Lu 667 fois


La rencontre du Lundi 03 Janvier entre une délégation de la transition Malienne conduite par son ministre des affaires étrangères, Abdoulaye Diop et le chef de l’état Ivoirien, Alassane Ouattara en prélude au sommet extraordinaire de la CEDEAO, consacré à la situation de crise au Mali, a laissé un goût amer au gouvernement de transition en place à Bamako.


​Le chef de la diplomatie Malienne accuse Ouattara de faire le jeu de Macron : ‘’C’est Macron qui s’exprimait avec la bouche de Ouattara’’
Dans une interview publiée ce Jeudi 13 Janvier par malijet.com, le chef de la diplomatie Malienne, dépeignait une atmosphère maussade lors de l’audience que leur a accordé le numéro 1 Ivoirien, à Abidjan. ‘’Après un non catégorique, il nous fixé avec son regard de braise. Avant de nous poser la question : « dans quel pays nous croyons ? ». Avant de nous rappeler, sans management, que le Mali s’exposerait à de sévères sanctions économiques sur le plan international ». Du moins, si les autorités maliennes refusent de rentrer dans les rangs’’, dénonçait Abdoulaye Diop au média Malien.
 
A l’en croire, l’impression que leur a laissé le dirigeant Ivoirien dans ses répliques était celle d’un défenseur des intérêts Français, car accuse-t-il, ‘’durant toute la durée de nos échanges, nous avons eu l’impression que c’est Macron qui s’exprimait avec la bouche d’Alassane Dramane Ouattara. En fait, tout se passait comme si c’était le président français lui-même, qui s’exprimait. Et tout porte à croire qu’il ne nous a pas encore pardonné l’accord de coopération que nous avons signé avec la Fédération de Russie, à la demande du peuple malien’’. De graves accusations contre le chef de l’état Ivoirien qui dénote de l’ampleur des tensions entre Bamako et ses voisins d’Afrique de l’Ouest, en particulier la Côte d’Ivoire. Difficile d’imaginer de tels propos rester sans conséquence sur les relations entre les deux pays, le Mali ayant visiblement opté pour la confrontation.
Raoul Mobio





Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
21/06/2022 16:26

𝐑𝐞́𝐬𝐮𝐥𝐭𝐚𝐭𝐬 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐 : 𝟒𝟒𝟐 𝟓𝟓𝟖 𝐚𝐝𝐦𝐢𝐬 𝐬𝐮𝐫 𝟔𝟖𝟑 𝟑𝟖𝟔 𝐜𝐚𝐧𝐝𝐢𝐝𝐚𝐭𝐬 𝐚𝐮 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐

CEPE 2022 :  64,76% de taux de réussite en Côte d'Ivoire contre 52,51% en 2021.
05/04/2022 17:40

Lancement du Femua 14 à Abidjan.

Le Commissaire général du festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo (#FEMUA) a annoncé cet après midi le lancement de ce festival, l'un des plus prisé en Afrique sub-saharienne. Ce sera mardi le 12 avril prochain au Sofitel Ivoire d'Abidjan.
Le Festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo est un rendez-vous annuel de musiques urbaines, et éclectiques africaines qui a pour promoteur M. Salif Traoré dit A'salfo leader voice du groupe Magic System. Plusieurs artistes de renommées continentales et mondiales ont déjà eu à prester sur le célèbre podium de ce festival dans la commune de Marcory. Il faut rappelé ici que cette aventure dure depuis 14 ans déjà.
EVN.
03/04/2022 00:49

FLASH INFO : Guinée Équatoriale

Le vice-président de la Guinée Équatoriale 🇬🇶, Teodorin Obiang Nguema accuse la Banque de France de « bloquer les transferts des investisseurs, dans le but d’asphyxier et interrompre le processus de développement de son pays ».


VIDEO A LA UNE
Paris - Le président de la CEI rencontre la diaspora ivoirienne de France
Publié par Junior Gnapié le 19/10/2022 à 01:23

Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES