Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


Accusations contre la France: Choguel Maïga en train d'exagérer les faits? Grosse indignation à Paris

Rédigé par Jean Calvin Koutouan le Jeudi 20 Janvier 2022 à 13:27 | Lu 3224 fois


Il faut battre le fer quand il est chaud, dit l’adage. Les autorités Maliennes en situation de crise ouverte avec la France ont visiblement décidé de faire sien ce dicton. Le Dimanche 16 Janvier, alors que le chef de la diplomatie Malienne, Abdoulaye Diop annonçait sur France 24, la demande officiellement formulée de Bamako de la révision des accords de défense qui lient le Mali à la France, le premier ministre Malien, Choguel Maïga, renchérissait sur la télévision nationale Malienne, en dénonçant lesdits accords signés en 2013.



 
Selon le numéro 2 du gouvernement de transition, le Mali ‘’ne peut même pas survoler son territoire sans l’autorisation de la France’’. A Paris, les déclarations de Choguel sont perçues comme de la surenchère à en croire cet article de Jeune Afrique paru hier Mercredi 19 Janvier.
 
‘’Soucieuse de ne pas envenimer davantage la situation’’, indique le confrère, ‘’la France s’est gardée de répondre de manière frontale, mais en coulisses, l’on sent poindre l’agacement’’, note JA. Le Quai d’Orsay réfute d’ailleurs en sourdine, ‘’Les accords ne mentionnent absolument rien qui puisse contraindre l’aviation Malienne. Jamais les Maliens n’ont consenti à signer un tel texte. Quand ils veulent faire décoller un avion, ils ne demandent pas, ils le font, ils sont chez eux’’.
 
Même son de cloche à l’état-major des armées Françaises où on précise, rapporte le magazine panafricain : ‘’Soyons clairs : jamais l’armée Française n’a empêché l’armée Malienne de survoler son territoire. Et rien dans l’accord de défense ne prévoit qu’elle puisse le faire’’. Cependant, la source consultée par Jeune Afrique évoque l’existence de ‘’procédures de coopération logiques afin d’éviter les accidents entre appareils Maliens et Français’’.
 
Le gouvernement de transition au Mali est-t-il en train de faire dans la surenchère, profitant du sentiment intense anti-Français pour asseoir un peu plus sa légitimité en surfant sur des thèses populistes ? En Afrique, la méthode est bien connue.
 
Pour l’instant, la junte et ses alliés peuvent se délecter de l’environnement hostile contre Paris artificiellement exacerbée avec une propagande anti-colonialiste dont s’accommode bien Moscou. Mais, Bamako sera attendu dans le concret car à un certain moment, les actes vaudront plus que de simples mots harangueurs.
Raoul Mobio




Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
05/04/2022 17:40

Lancement du Femua 14 à Abidjan.

Le Commissaire général du festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo (#FEMUA) a annoncé cet après midi le lancement de ce festival, l'un des plus prisé en Afrique sub-saharienne. Ce sera mardi le 12 avril prochain au Sofitel Ivoire d'Abidjan.
Le Festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo est un rendez-vous annuel de musiques urbaines, et éclectiques africaines qui a pour promoteur M. Salif Traoré dit A'salfo leader voice du groupe Magic System. Plusieurs artistes de renommées continentales et mondiales ont déjà eu à prester sur le célèbre podium de ce festival dans la commune de Marcory. Il faut rappelé ici que cette aventure dure depuis 14 ans déjà.
EVN.
03/04/2022 00:49

FLASH INFO : Guinée Équatoriale

Le vice-président de la Guinée Équatoriale 🇬🇶, Teodorin Obiang Nguema accuse la Banque de France de « bloquer les transferts des investisseurs, dans le but d’asphyxier et interrompre le processus de développement de son pays ».
03/04/2022 00:02

FLASH INFO : Ukraine

► Les autorités ukrainiennes ont annoncé que la région de Kiev est entièrement sous leur contrôle, ce samedi. Plus tôt dans la journée, un conseiller présidentiel ukrainien a estimé que les forces russes opèrent un « retrait rapide » des régions de Kiev et Tchernihiv, dans le nord de l'Ukraine, et ont pour objectif de « prendre pied dans l'est et le sud ». (rfi.fr)


VIDEO A LA UNE

Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES