Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


Amon Tanoh bientôt entre les griffes de la justice ? Ce qu’il risque après les menaces d’Adou Richard

Rédigé par Jean Calvin Koutouan le Vendredi 7 Janvier 2022 à 15:39 | Lu 1247 fois


L’actualité politico-judiciaire de ces prochains mois en Côte d’Ivoire, promet d’être palpitante si l’on s’en tient aux contingences liées aux menaces de poursuites judiciaires brandies le 27 Décembre dernier par le procureur de la république, Adou Richard contre les meneurs de la désobéissance civile de 2020.


Selon le justicier des Lagunes, les auteurs de la campagne de la contestation populaire contre le 3ème mandat d’Alassane Ouattara, ne doivent pas échapper à l’impunité. Une démarche audacieuse du procureur, mais qui risque d’avoir de fâcheuses répercussions sur les nouveaux amis du pouvoir, notamment Marcel Amon Tanoh, fraîchement nommé secrétaire exécutif du Conseil de l’Entente grâce aux manœuvres de son ami trentenaire, Alassane Ouattara. Piqué au vif par la désignation du défunt premier ministre, Amadou Gon Coulibaly en Mars 2020 en tant que candidat du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), Marcel Amon Tanoh avait claqué la porte du gouvernement et du camp présidentiel, avant de rejoindre quelques mois plus tard les rangs du front de l’opposition.
 
Avec les principaux adversaires du chef de l’état sortant, il avait pris une part active à la campagne de désobéissance civile. Sera-t-il également visé par les poursuites annoncées par Adou Richard ? Il serait difficile que le successeur de Patrice Kouamé au Conseil de l’Entente échappe au rouleau compresseur rétroactif qui menace de s’abattre sur les meneurs de la désobéissance civile.
R.A





Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
21/06/2022 16:26

𝐑𝐞́𝐬𝐮𝐥𝐭𝐚𝐭𝐬 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐 : 𝟒𝟒𝟐 𝟓𝟓𝟖 𝐚𝐝𝐦𝐢𝐬 𝐬𝐮𝐫 𝟔𝟖𝟑 𝟑𝟖𝟔 𝐜𝐚𝐧𝐝𝐢𝐝𝐚𝐭𝐬 𝐚𝐮 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐

CEPE 2022 :  64,76% de taux de réussite en Côte d'Ivoire contre 52,51% en 2021.
05/04/2022 17:40

Lancement du Femua 14 à Abidjan.

Le Commissaire général du festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo (#FEMUA) a annoncé cet après midi le lancement de ce festival, l'un des plus prisé en Afrique sub-saharienne. Ce sera mardi le 12 avril prochain au Sofitel Ivoire d'Abidjan.
Le Festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo est un rendez-vous annuel de musiques urbaines, et éclectiques africaines qui a pour promoteur M. Salif Traoré dit A'salfo leader voice du groupe Magic System. Plusieurs artistes de renommées continentales et mondiales ont déjà eu à prester sur le célèbre podium de ce festival dans la commune de Marcory. Il faut rappelé ici que cette aventure dure depuis 14 ans déjà.
EVN.
03/04/2022 00:49

FLASH INFO : Guinée Équatoriale

Le vice-président de la Guinée Équatoriale 🇬🇶, Teodorin Obiang Nguema accuse la Banque de France de « bloquer les transferts des investisseurs, dans le but d’asphyxier et interrompre le processus de développement de son pays ».


VIDEO A LA UNE

Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES