Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


Attaques djihadistes au Mali : Al-Qaida impose à Assimi Goïta de choisir entre la charia et la guerre

Rédigé par Jean Calvin Koutouan le Vendredi 29 Juillet 2022 à 17:56 | Lu 292 fois


Le constat est terrifiant. Mais, bien implacable. Après une série d'attaques meurtrières sur des postes avancés de l'armée Malienne, ces deux dernières semaines dont la plus illustre a eu lieu le 22 Juillet contre le camp ultra-securise de Kati aux alentours de Bamako, faisant un mort dans les rangs des forces armées Maliennes.


Ce Mercredi 27 Juillet encore, 3 postes de l'armée Malienne au centre et au sud du pays, étaient la cible d'assauts des djihadistes. Cette fois, le bilan est beaucoup plus lourd du côté des Fama. Au moins 15 soldats ont péri dans ces attentats et 3 autres victimes civils ont été recensés. Enfin débarrassés des forces Françaises et Européennes des opérations Barkhane et Takuba, ouvertement indexés par les autorités de transition comme des suppôts des groupes terroristes, le JNIM se donne des ailes. Face à la montée en puissance de ses hommes qui démontrent leur capacité à harceler les troupes gouvernementales et leurs alliés dans leur bastion du sud jusqu'à Bamako, Abou Yaya, porte-parole du JNIM, le groupe de soutien aux musulmans, affilié à Al-Qaida, dicte ses conditions au régime de Bamako, dans une déclaration faite dans une vidéo de propagande quelques jours après l'attaque de Kati: "Tous les jours, les nouvelles attaques vont se poursuivre. Il n'y aura pas de paix tant que nous ne retournerons pas à la charia. Il faut qu'elle soit appliquée dans le pays tout entier. Lorsque cela sera fait, la guerre s'arrêtera et la paix reviendra". Un message qui éclaire suffisamment sur l'imprescriptibilite des revendications des groupes djihadistes en activité sur le sol Malien. Acculé par l'insurrection islamiste, la junte continue de résister, avec un système de défense qui s'effrite malgré la présence des mercenaires Russes dont le seul mérite est visiblement d'orner les manœuvres propagandistes du gouvernement de transition à Bamako. R.A





Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
21/06/2022 16:26

𝐑𝐞́𝐬𝐮𝐥𝐭𝐚𝐭𝐬 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐 : 𝟒𝟒𝟐 𝟓𝟓𝟖 𝐚𝐝𝐦𝐢𝐬 𝐬𝐮𝐫 𝟔𝟖𝟑 𝟑𝟖𝟔 𝐜𝐚𝐧𝐝𝐢𝐝𝐚𝐭𝐬 𝐚𝐮 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐

CEPE 2022 :  64,76% de taux de réussite en Côte d'Ivoire contre 52,51% en 2021.
05/04/2022 17:40

Lancement du Femua 14 à Abidjan.

Le Commissaire général du festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo (#FEMUA) a annoncé cet après midi le lancement de ce festival, l'un des plus prisé en Afrique sub-saharienne. Ce sera mardi le 12 avril prochain au Sofitel Ivoire d'Abidjan.
Le Festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo est un rendez-vous annuel de musiques urbaines, et éclectiques africaines qui a pour promoteur M. Salif Traoré dit A'salfo leader voice du groupe Magic System. Plusieurs artistes de renommées continentales et mondiales ont déjà eu à prester sur le célèbre podium de ce festival dans la commune de Marcory. Il faut rappelé ici que cette aventure dure depuis 14 ans déjà.
EVN.
03/04/2022 00:49

FLASH INFO : Guinée Équatoriale

Le vice-président de la Guinée Équatoriale 🇬🇶, Teodorin Obiang Nguema accuse la Banque de France de « bloquer les transferts des investisseurs, dans le but d’asphyxier et interrompre le processus de développement de son pays ».


VIDEO A LA UNE

Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES