Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


Attaques répétées au Mali : sur un constat d'échec de la junte et de ses mercenaires Russes

Rédigé par Jean Calvin Koutouan le Vendredi 22 Juillet 2022 à 14:00 | Lu 262 fois


Au Mali, la série noire se poursuit. Ce Vendredi 22 Juillet à l'aube, la ville-garnison de Kati, située aux portes de Bamako, a été la cible d'une violente attaque armée dont le bilan provisoire établi par l'état-major de l'armée Malienne, fait état de 2 assaillants tués.


Une semaine plus tôt, du 14 au 15 Juillet, c'est le poste de sécurité de Santiguila, à 70 Kms de la capitale Malienne qui croulait sous la furia des djihadistes lors d'un assaut au cours duquel 6 personnes ont été tuées dont 2 éléments des forces armées. Hier Jeudi 21 Juillet, les armes retentissaient à Kolokani, à seulement 127 Kms de la capitale. Trois attaques en une semaine et toutes concentrées au sud, une zone pourtant mécaniquement contrôlée par le pouvoir central. Le déroulement des faits tel que rapporté par des sources concordantes, est illustratif des défaillances observées dans les systèmes de sécurité et de défense mal maîtrisés. Des explosions ont d'abord retenti dans une partie du camp avant de faire place à des échanges de tirs nourris. Si les dernières nouvelles à l'heure où nous mettons sous presse, font état d'un retour au calme, le prolongement des attaques jusqu'au cœur du dispositif de défense Malien, confirme bien le caractère non seulement inefficace, mais inopportun des décisions émotives prises par des autorités Maliennes visiblement influencées par la surenchère fataliste de Moscou. Rupture hâtee de la coopération militaire avec la France et ses partenaires Européens, expulsions de diplomates étrangers, emprisonnement de 49 soldats Ivoiriens accusés par la junte d'être des mercenaires... La paranoïa aggravée par la naïveté qui s'est emparée du régime militaire en place sur les bords du Djoliba, commence à faire son effet. Et la présence des mercenaires Russes de Wagner brandis par une frange de la population enfarinée comme des sauveurs, n'y peut certainement rien y changer. En dépit des ressources financières sacrificielles que la junte d'Assimi Goïta déploie pour maintenir ce service à l'efficacité douteuse. RA





Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
21/06/2022 16:26

𝐑𝐞́𝐬𝐮𝐥𝐭𝐚𝐭𝐬 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐 : 𝟒𝟒𝟐 𝟓𝟓𝟖 𝐚𝐝𝐦𝐢𝐬 𝐬𝐮𝐫 𝟔𝟖𝟑 𝟑𝟖𝟔 𝐜𝐚𝐧𝐝𝐢𝐝𝐚𝐭𝐬 𝐚𝐮 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐

CEPE 2022 :  64,76% de taux de réussite en Côte d'Ivoire contre 52,51% en 2021.
05/04/2022 17:40

Lancement du Femua 14 à Abidjan.

Le Commissaire général du festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo (#FEMUA) a annoncé cet après midi le lancement de ce festival, l'un des plus prisé en Afrique sub-saharienne. Ce sera mardi le 12 avril prochain au Sofitel Ivoire d'Abidjan.
Le Festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo est un rendez-vous annuel de musiques urbaines, et éclectiques africaines qui a pour promoteur M. Salif Traoré dit A'salfo leader voice du groupe Magic System. Plusieurs artistes de renommées continentales et mondiales ont déjà eu à prester sur le célèbre podium de ce festival dans la commune de Marcory. Il faut rappelé ici que cette aventure dure depuis 14 ans déjà.
EVN.
03/04/2022 00:49

FLASH INFO : Guinée Équatoriale

Le vice-président de la Guinée Équatoriale 🇬🇶, Teodorin Obiang Nguema accuse la Banque de France de « bloquer les transferts des investisseurs, dans le but d’asphyxier et interrompre le processus de développement de son pays ».


VIDEO A LA UNE

Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES