Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


Burkina Faso/Putsch : Les militaires tentent de rassurer la CEDEAO

Rédigé par Jean Calvin Koutouan le Mardi 25 Janvier 2022 à 11:27 | Lu 473 fois


La Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a été encore désarçonné ce Lundi 24 Janvier par la confirmation du renversement du régime du président Burkinabè, Rock Marc Christian Kaboré, qui le 09 Janvier dernier, prenait part aux côtés de ses pairs au sommet extraordinaire de l’institution sous-régionale, à l’issue duquel des sanctions sévères ont été prises contre le Mali.




Submergée par ce flot de déstabilisations qui s’empare de la sous-région et dont l’effet domino guette d’autres pays, l’institution condamnait dans un communiqué ce Lundi, un ‘’acte d’une extrême gravité qui ne saurait être toléré au regard des dispositions réglementaires pertinentes’’. Conscients du risque presque inéluctable d’un bras de fer avec les dirigeants en exercice de l’organisation, les putschistes du Mouvement Patriotique pour la Sauvegarde et la Restauration (MPSR), lors de la lecture de leur premier communiqué sur les antennes de la télévision nationale, ont anticipé sur le bras de fer qui s’annonce avec la CEDEAO.
 
Selon le porte-parole de la junte, le capitaine Sidsoré Ouédraogo, ‘’Le MPSR rassure également les partenaires et amis du Burkina Faso quant à la ferme volonté de notre pays de continuer à respecter ses engagements internationaux et en matière de respect des droits de l’homme et s’engage à respecter dans un délai raisonnable après consultation des forces de la nation, un calendrier de retour à un ordre constitutionnel accepté de tous’’.
 
Une déclaration dont l’objectif évident est de montrer pattes blanches à l’organisation Ouest-Africaine et éviter de tomber sous le joug de sanctions économiques et diplomatiques semblables à celles dont souffre actuellement le Mali.
 
A peine arrivés au pouvoir, le Lieutenant-Colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba et ses camarades tentent d’apaiser le ton avec les chefs d’états de la sous-région. Il reste à savoir la réponse que leur prépare l’organisation qui constate impuissante, un déferlement de coups de force, dans son sillage.
RA





Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
21/06/2022 16:26

𝐑𝐞́𝐬𝐮𝐥𝐭𝐚𝐭𝐬 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐 : 𝟒𝟒𝟐 𝟓𝟓𝟖 𝐚𝐝𝐦𝐢𝐬 𝐬𝐮𝐫 𝟔𝟖𝟑 𝟑𝟖𝟔 𝐜𝐚𝐧𝐝𝐢𝐝𝐚𝐭𝐬 𝐚𝐮 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐

CEPE 2022 :  64,76% de taux de réussite en Côte d'Ivoire contre 52,51% en 2021.
05/04/2022 17:40

Lancement du Femua 14 à Abidjan.

Le Commissaire général du festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo (#FEMUA) a annoncé cet après midi le lancement de ce festival, l'un des plus prisé en Afrique sub-saharienne. Ce sera mardi le 12 avril prochain au Sofitel Ivoire d'Abidjan.
Le Festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo est un rendez-vous annuel de musiques urbaines, et éclectiques africaines qui a pour promoteur M. Salif Traoré dit A'salfo leader voice du groupe Magic System. Plusieurs artistes de renommées continentales et mondiales ont déjà eu à prester sur le célèbre podium de ce festival dans la commune de Marcory. Il faut rappelé ici que cette aventure dure depuis 14 ans déjà.
EVN.
03/04/2022 00:49

FLASH INFO : Guinée Équatoriale

Le vice-président de la Guinée Équatoriale 🇬🇶, Teodorin Obiang Nguema accuse la Banque de France de « bloquer les transferts des investisseurs, dans le but d’asphyxier et interrompre le processus de développement de son pays ».


VIDEO A LA UNE

Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES