Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


Côte d’Ivoire – 3ème mandat de Ouattara : Les choses semblent mal partis

Rédigé par Abidjan4all le Samedi 9 Octobre 2021 à 23:45 | Lu 285 fois


Lorsqu’il était réélu le 31 Octobre 2020 pour son 3ème mandat controversé, ses partisans jubilaient de ce triomphe électoral acquis dans un contexte émaillé de violences, de fraudes massives et d’intimidations.


3ème mandat de Ouattara : Les choses semblent mal partis
3ème mandat de Ouattara : Les choses semblent mal partis



 
Seulement pour ce mandat, effectivement démarré depuis son investiture le 14 Décembre 2020, le vent semble souffler contre Alassane Ouattara, dont le régime doit faire face à des incertitudes des plus intrigantes. Les choses ont commencé à mal tourner avec la disparition tragique du premier ministre, Hamed Bakayoko, le 10 Mars dernier, lui-même ayant succédé à Amadou Gon Coulibaly décédé en Juillet 2020 de façon subite quelques jours après son retour de France où il était en séjour médical. Le choc suscité par ce décès sera réveillé seulement deux mois plus tard, avec l’évacuation en Mai du nouveau successeur d’Hamed Bakayoko à la primature, Patrick Achi vers la France.
 
Pendant ce temps, des mouvements d’individus armés suspectés d’être des terroristes commençaient à ébranler le nord du pays. Depuis, les incidents sécuritaires liés aux activités de ces bandes armées ne s’estompent plus. Outre les attaques sporadiques contre les positions des forces armées qui restent plutôt minimes, des témoignages persistants évoquent la présence figée de groupes armés par endroits, dans les régions du Bounkani, du Bafing et de la Bagoué.
 
A cette situation inédite qui pousse des populations à déserter leurs villages pour trouver refuge dans les centres urbains comme s’en inquiétaient des chefs de communauté lors d’un colloque organisé les 16 et 17 Septembre dernier, à Bouna, par les autorités préfectorales, il faut ajouter le spectre de l’effondrement de l’éthique du gouvernement, secoué depuis le 27 Septembre, par une série de scandales, d’abord avec l’accusation de viol qui pèse sur le ministre de la réconciliation, Kouadio Konan Bertin, puis les Pandora Papers qui éclaboussent actuellement le premier ministre, Patrick Achi.
 
Moins d’un an après son investiture, les incertitudes s’amoncellent pour le président Ivoirien, à qui il reste encore 4 longues années à tenir, en espérant que les choses évoluent sous de meilleurs auspices.
 
 
R.A





Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
21/06/2022 16:26

𝐑𝐞́𝐬𝐮𝐥𝐭𝐚𝐭𝐬 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐 : 𝟒𝟒𝟐 𝟓𝟓𝟖 𝐚𝐝𝐦𝐢𝐬 𝐬𝐮𝐫 𝟔𝟖𝟑 𝟑𝟖𝟔 𝐜𝐚𝐧𝐝𝐢𝐝𝐚𝐭𝐬 𝐚𝐮 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐

CEPE 2022 :  64,76% de taux de réussite en Côte d'Ivoire contre 52,51% en 2021.
05/04/2022 17:40

Lancement du Femua 14 à Abidjan.

Le Commissaire général du festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo (#FEMUA) a annoncé cet après midi le lancement de ce festival, l'un des plus prisé en Afrique sub-saharienne. Ce sera mardi le 12 avril prochain au Sofitel Ivoire d'Abidjan.
Le Festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo est un rendez-vous annuel de musiques urbaines, et éclectiques africaines qui a pour promoteur M. Salif Traoré dit A'salfo leader voice du groupe Magic System. Plusieurs artistes de renommées continentales et mondiales ont déjà eu à prester sur le célèbre podium de ce festival dans la commune de Marcory. Il faut rappelé ici que cette aventure dure depuis 14 ans déjà.
EVN.
03/04/2022 00:49

FLASH INFO : Guinée Équatoriale

Le vice-président de la Guinée Équatoriale 🇬🇶, Teodorin Obiang Nguema accuse la Banque de France de « bloquer les transferts des investisseurs, dans le but d’asphyxier et interrompre le processus de développement de son pays ».


VIDEO A LA UNE

Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES