Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


Côte d'Ivoire – Le nouveau parti de Gbagbo : du RDA au PPA !

Rédigé par Abidjan4all le Vendredi 15 Octobre 2021 à 16:27 | Lu 668 fois



Le nouveau parti de Gbagbo : du RDA au PPA !
Le nouveau parti de Gbagbo : du RDA au PPA !




 
Un autre Félix Houphouët-Boigny nous est né 28 ans après la disparition de ce dernier.

En effet, l'historien Laurent Gbagbo, ancien militant du Front Populaire Ivoirien et ex Président de la République, ambitionne de voir se répéter l'héroïque aventure du Rassemblement Démocratique Africain (RDA), cette Fédération de partis politiques africains menée de main de maître par le premier Président de la République de Côte d'Ivoire, et qui avaient dans leur ligne de mire la décolonisation partant les indépendances. En 1946 à Bamako au Mali, s'est tenu le congrès constitutif de ce mouvement avant-gardiste. Houphouët-Boigny en fut le fondateur.
 
Or, il est connu, que bien qu'on puisse trouver des analogies structurantes dans le flux des évènements, il n'y a par contre aucun déterminisme strict que l'on puisse tirer de l'histoire.
 
Gbagbo n'est pas Houphouët et 1946 n'est pas 2021, soit dit en passant.
 
La trame de cette autre aventure, celle de Gbagbo et de ses amis, semble se nourrir des confuses vagues populistes de sentiments néo colonialistes qui étouffent les classes africaines, lesquelles, paradoxe pour paradoxe, ne se sentent libres que dans leurs fers tels de purs esclaves. En somme une domination et un esclavage voulus et soutenus par la paresse, le manque d'ambitions et de vision éclairée.
 
A scruter le pendant souverainiste de ce nouveau Parti qui avait du mal à se donner une appellation, Laurent Gbagbo veut désormais se présenter comme le porte flambeau de la lutte contre le néo colonialisme, le libérateur des peuples opprimés face à l'ogre occidental.
 
Un autre, et toujours fondateur, est donc de retour et à l'œuvre.
 
A priori, l'emballage est beau et l'ambition semble noble, sauf que le casting est catastrophique. Le candidat a déjà fait ses preuves et il est à bout de souffle.
 
En effet, pour prétendre apporter la liberté aux autres, il faut soi-même en être imprégné. Pour parler au nom de la démocratie, il faut soi-même en respecter les règles élémentaires.
 
Gageons que la montagne accouchera d'une souris mais qu'il se trouvera tôt ou tard des élites africaines non compromises et lucides pour relever le défi de la réinvention de notre nouveau rapport au monde, de notre participation à la politique et à l'économie mondiales, non plus par d'éternelles jérémiades mais par une participation active à l'esprit collectif créatif.
 
En 1946, Houphouët avait 41 ans, il n'en avait pas 78 comme notre jeune soldat.
 
En 1946, les luttes des peuples africains pour les indépendances étaient quasi viscérales et elles ont bénéficié de préjugés favorables. En ce 21e siècle, les données sont tout autre. On dira simplement que beaucoup d'eau a coulé sous le pont.
 
Les Etats indépendants dits souverains, ont du mal à donner un contenu réel au concept, bousculés qu'ils sont par le rythme vertigineux des avancées technologiques et la complexité de la globalisation. Il ne faut cependant pas tomber dans le désespoir jusqu'à confier nos destins et ceux de nos enfants à des vendeurs d'illusions, revanchards camouflés dans des manteaux de progressistes réformistes. Il y va du sérieux que nous accordons à notre rapport au monde.
 
 
Gnêrèwolloh





Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
21/06/2022 16:26

𝐑𝐞́𝐬𝐮𝐥𝐭𝐚𝐭𝐬 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐 : 𝟒𝟒𝟐 𝟓𝟓𝟖 𝐚𝐝𝐦𝐢𝐬 𝐬𝐮𝐫 𝟔𝟖𝟑 𝟑𝟖𝟔 𝐜𝐚𝐧𝐝𝐢𝐝𝐚𝐭𝐬 𝐚𝐮 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐

CEPE 2022 :  64,76% de taux de réussite en Côte d'Ivoire contre 52,51% en 2021.
05/04/2022 17:40

Lancement du Femua 14 à Abidjan.

Le Commissaire général du festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo (#FEMUA) a annoncé cet après midi le lancement de ce festival, l'un des plus prisé en Afrique sub-saharienne. Ce sera mardi le 12 avril prochain au Sofitel Ivoire d'Abidjan.
Le Festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo est un rendez-vous annuel de musiques urbaines, et éclectiques africaines qui a pour promoteur M. Salif Traoré dit A'salfo leader voice du groupe Magic System. Plusieurs artistes de renommées continentales et mondiales ont déjà eu à prester sur le célèbre podium de ce festival dans la commune de Marcory. Il faut rappelé ici que cette aventure dure depuis 14 ans déjà.
EVN.
03/04/2022 00:49

FLASH INFO : Guinée Équatoriale

Le vice-président de la Guinée Équatoriale 🇬🇶, Teodorin Obiang Nguema accuse la Banque de France de « bloquer les transferts des investisseurs, dans le but d’asphyxier et interrompre le processus de développement de son pays ».


VIDEO A LA UNE

Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES