Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


Côte d'Ivoire - Réconciliation nationale : Bédié soumet des préoccupations à Ouattara avant le 07 Août

Rédigé par Abidjan4all le Samedi 7 Août 2021 à 00:01 | Lu 60 fois


Dans une lettre publique dévoilée ce Jeudi 05 Août et envoyée la veille, au chef de l’état, Alassane Ouattara, le président du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié, a insisté sur la nécessité d'un dialogue national inclusif.


Henri Konan Bedié, Président du PDCI-RDA
Henri Konan Bedié, Président du PDCI-RDA

 


 
Non sans soumettre un certain nombre de requêtes qu'il juge indispensables à l'avancée du processus de réconciliation nationale.
 
Réitérant son appel à un dialogue élargi à d'autres acteurs comme Guillaume Soro, le successeur de Félix Houphouët-Boigny rappelle à son ancien allié des points clés indispensables à l'atteinte des objectifs dans le cadre de la réconciliation nationale.
Parmi les points évoqués par l'ancien président de la république, « 
  1. Sur l'environnement Politique :
  • La libération des prisonniers politiques, civils et militaires de la période 2010 à 2020
  • Le retour sécurisé de tous les exilés
  • La cessation des poursuites judiciaires dont font l'objet les militants de l'opposition suite aux crises politiques de 2010 à 2020
  • La poursuite des discussions à un haut niveau entre les présidents Henri Konan Bédié, Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara
  • L’organisation des Assises Nationales pour la Paix et la Réconciliation
  • L'engagement ferme de la classe politique à poser des actions de nature à créer un climat sociopolitique apaisé, adossé à une charte de bonne conduite
  • La mise en place d'un projet de repentance pour l'ensemble de la classe politique,
  • La mise en place d'un système de justice et de réparation pour les victimes.
  1. Sur l'environnement électoral :
  • L'amélioration du découpage électoral en préservant les acquis,
  • L'audit de la liste électorale, à l'instar de ce qui s'est fait au Burkina Faso et en Guinée
  • En plus de ces points de convergence non mis en œuvre, les points suivants peuvent être abordés.
  1. Au plan de l'environnement socio-politique
  • L'élargissement du cadre du dialogue politique à tous les acteurs politiques significatifs, notamment le Premier Ministre Guillaume SORO
  • Les questions de sécurité́ et d'intégrité́ territoriale (incursions terroristes au Nord du pays, l'orpaillage clandestin, le phénomène des microbes, la question des milices privées et des dozos),
  • La question de la maitrise de l'immigration et ses corollaires (conflits communautaires, fraude sur la nationalité́ ivoirienne, la pression sur le foncier rural),
  • La question des libertés publiques (liberté́ de manifestations pacifiques, liberté́ d'expression et d'opinion) ;
  • L'indépendance de la justice
  • La question du mode de révision de la Constitution (adoption par referendum, exclusivement),
  • Les entraves au libre fonctionnement des partis politiques (le non-paiement de la subvention de l'Etat depuis deux ans, la pression exercée sur les cadres des partis de l'opposition pour les obliger à adhérer au parti au pouvoir);
  • La question de la Carte Nationale d'identité́ (coût, inscription des noms du père et de la mère, facilite de délivrance).
  1. Au plan de l'environnement des élections
  • La mise en place d'un organe électoral indépendant et impartial, selon les normes internationales,
  • L'instauration d'un système d'inscription sur la liste électorale de façon permanente,
  • La question de la sécurisation des opérations électorales pour garantir leur sincérité́ (violence électorale, destruction d'urnes et intimidation des électeurs)
».
 
Ces préoccupations remises au goût du jour par Henri Konan Bédié, ont longtemps constitué des pierres d'achoppement entre le régime en place et l'opposition, qui sur la base de la non satisfaction de ses exigences en termes de réforme électorale, a boycotté le scrutin présidentiel d'Octobre 2020.
 
L'atmosphère de décrispation actuelle, matérialisée par la rencontre du 27 Juillet entre les deux rivaux de la crise postélectorale de 2010-2011, permettra-t-elle de faire des progrès dans la résolution de ces questions cruciales?

 
R.A





Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
21/06/2022 16:26

𝐑𝐞́𝐬𝐮𝐥𝐭𝐚𝐭𝐬 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐 : 𝟒𝟒𝟐 𝟓𝟓𝟖 𝐚𝐝𝐦𝐢𝐬 𝐬𝐮𝐫 𝟔𝟖𝟑 𝟑𝟖𝟔 𝐜𝐚𝐧𝐝𝐢𝐝𝐚𝐭𝐬 𝐚𝐮 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐

CEPE 2022 :  64,76% de taux de réussite en Côte d'Ivoire contre 52,51% en 2021.
05/04/2022 17:40

Lancement du Femua 14 à Abidjan.

Le Commissaire général du festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo (#FEMUA) a annoncé cet après midi le lancement de ce festival, l'un des plus prisé en Afrique sub-saharienne. Ce sera mardi le 12 avril prochain au Sofitel Ivoire d'Abidjan.
Le Festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo est un rendez-vous annuel de musiques urbaines, et éclectiques africaines qui a pour promoteur M. Salif Traoré dit A'salfo leader voice du groupe Magic System. Plusieurs artistes de renommées continentales et mondiales ont déjà eu à prester sur le célèbre podium de ce festival dans la commune de Marcory. Il faut rappelé ici que cette aventure dure depuis 14 ans déjà.
EVN.
03/04/2022 00:49

FLASH INFO : Guinée Équatoriale

Le vice-président de la Guinée Équatoriale 🇬🇶, Teodorin Obiang Nguema accuse la Banque de France de « bloquer les transferts des investisseurs, dans le but d’asphyxier et interrompre le processus de développement de son pays ».


VIDEO A LA UNE

Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES