Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


Crise pré-électorale au Sénégal: L'opposition paralyse plusieurs villes. La police tue

Rédigé par Kouassi Norbert dit Norbert Nkaka Koffi le Lundi 20 Juin 2022 à 15:06 | Lu 156 fois


Deux morts, des blessés et 200 arrestations, tel est le triste bilan qui a sanctionné des manifestations de l'opposition sénégalaise qui protestait contre l'invalidation des candidatures de la coalition Yewwi Astan Wi dirigée par Ousmane Sonko ainsi que certaines figures de l'opposition. Dakar et Ziguinchor sentent l'odeur de lacrymogènes depuis le vendredi 17 juin.


L'opposant Ousmane Sonko de la coalition nationale de Yewwi Astan Wi, arrêté à son domicile vendredi
L'opposant Ousmane Sonko de la coalition nationale de Yewwi Astan Wi, arrêté à son domicile vendredi
Selon la presse Sénégalaise, le mercure est monté d'un cran entre le président Macky Sall, ironiquement appelé "le mendiant de blé pour la métropole" et l'opposition. Le responsable de la coalition nationale Yewwi Astan Wi, Ousmane Sonko a appelé, vendredi 17 juin à une manifestation à Dakar et ainsi que villes du pays. Mais ceux ci ont buté sur les forces de la police, qui ont orchestré une répression très sanglante. Ousmane Sonko, Ousseynou Ly et le maire de Dakar, Barthélémy Dias, ont été arrêtés. Ils ont même été empêchés de sortir de chez eux par les forces de la police. Mais les différents quartiers, a en croire nos sources, ont été remués aux bruits des lacrymogènes pour disperser les milliers de manifestants qui avaient déferlé dans les rues et brûlé des pneus. En Casamance, l'on évoque même des tirs à balles réelles sur des manifestants, faisant au moins un tué ainsi que de nombreux blessés. A Bignon, l'on signale également un mort et des blessés. Au nombre des arrestations, ce sont au total 200 tant à Dakar qu' à Ziguinchor. L'opposition reste toujours campée sur sur sa décision selon laquelle la validation de la candidature des figures de l'opposition reste une condition sine qua non à la tenue des élections générales. " Si la candidature de la coalition est invalidée, il n'y aura pas d'élections", menacent ces opposants. Norbert Nkaka





Microsoft365 for Business

Inscription à la newsletter

Publicité





EN CONTINU
26/02/2023 08:53

Pierre Palmade a été victime d’un AVC

Pierre Palmade a été victime d’un AVC à l’hôpital Paul-Brousse de Villejuif (Val-de-Marne) ce samedi, selon nos informations. Le pronostic vital de l’humoriste n’est pas engagé. Il a été transféré à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre. Le comédien est assigné à résidence, avec port d’un bracelet électronique, dans un service d’addictologie de l’hôpital Paul-Brousse de Villejuif depuis sa mise en examen pour « homicide et blessures involontaires ».
19/01/2023 01:29

Ange Kessi a fait ses adieux à l’armée Ivoirienne

Le Commissaire du Gouvernement Ange Kessi a fait ses adieux à l’armée Ivoirienne ce jour, mercredi 18 janvier 2023, prenant ainsi sa retraite après plusieurs années de bons et loyaux services à la nation.
06/01/2023 22:08

Mali/ Assimi Goita accorde la grâce présidentielle aux 49 soldats ivoiriens détenus depuis juillet 2022



Télé4all - La Télé pour tous
Paris : Conférence de presse de lancement de la CONIF 2024
Publié par Junior Gnapié le 13/06/2024 à 10:08

Inscription à la newsletter

Publicité

LES PLUS RECENTES

Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES


Galerie
CAN 2023 : Stade de la paix de Bouaké
CAN 2023 : Stade de la paix de Bouaké
IMG-20240211-WA0217
IMG-20240211-WA0216
IMG-20240211-WA0209
IMG-20240211-WA0208