Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter

Damana Pickass à Koumassi: « Bacongo aura des problèmes(...) il a détruit vos maisons »

Rédigé par Abidjan4all le Lundi 6 Décembre 2021 à 21:56 | Lu 65 fois



Damana Pickass à Koumassi: « Bacongo aura des problèmes(...) il a détruit vos maisons »
Damana Pickass à Koumassi: « Bacongo aura des problèmes(...) il a détruit vos maisons »




 
 
Ce samedi 4 décembre 2021, Damana Pickass, secrétaire général du Parti des Peuples Africains Côte d'Ivoire (PPA-CI), était dans la commune de koumassi précisément au quartier Fanny de Koumassi pour soutenir les populations déguerpies récemment.
 
Reconnu pour son franc-parler, Damana Pickass n’a pas été tendre avec le maire de la commune, Cissé Bacongo. A l’en croire, les populations n’auraient pas dues être déguerpies de cette façon.
 
« Mais Monsieur le Maire, où est ta gloire ? Quelle est ta gloire ? Il y a quelle gloire dans l'acte que vous venez de poser? Vous êtes le premier magistrat de cette commune donc le père de cette commune. Et un papa, il s'assure que tous ses enfants ont un toit. Quand arrive la nuit, avant d'aller se coucher, tu passes de chambre en chambre pour voir si tes enfants dorment et tu fais une prière pour eux avant d'aller te coucher. Aujourd'hui, ils sont dehors et on est obligé de leur faire l'aumône. Mais ils n'avaient pas besoin de ça. Ils n'étaient pas riches mais ils vivaient dans la dignité » a-t-il lancé au maire Cissé Bacongo
 
Cette histoire ne restera pas impunie selon le secrétaire général de PPA-CI car elle ira en justice dès lundi.
 
« Mais ça ne va pas rester comme ça parce que si ça reste comme ça, ça va continuer. J'ai reçu toute la documentation, toutes les décisions de justice qui fondent votre présence sur ce terrain. Nous allons engager des avocats qui vont travailler là-dessus dès ce lundi. Mais, ne vous méprenez pas. Nous savons pourquoi nous allons engager des poursuites malgré ce qu’est notre appareil judiciaire. Que Bacongo se dise qu'il aura des problèmes parce que ce qu'il a fait là, ça ne se fait pas. Et parce que ça ne se fait pas, ça ne va pas rester impuni. Je dis, Bacongo aura des problèmes parce qu'il a détruit vos maisons », a-t-il précisé.
 
 
Pour rappel, la délégation conduite par Damana Pickass a fait don de denrées alimentaires et de la somme symbolique de 500.000f pour des soins médicaux.
 
 
L.T



Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
23/01/2022 14:03

Tirs entendus à Ouaga: Le Gouvernement rassure (Communiqué)

Tirs entendus à Ouaga: Le Gouvernement rassure (Communiqué)

Des informations véhiculées dans les réseaux sociaux tendent à faire croire à une prise de pouvoir par l’armée en ce jour 23 janvier 2022.

Le gouvernement tout en reconnaissant l’effectivité de tirs dans certaines casernes dément ces informations et appelle les populations à rester sereines. Il réaffirme sa confiance à notre armée qui demeure républicaine.

Force et courage à nos Forces de défense et de sécurité (FDS) et Volontaires pour
la défense de la patrie (VDP).

23/01/2022 13:59

Urgent/ Burkina Faso: Tirs entendus dans plusieurs casernes

Urgent/ Burkina Faso: Tirs entendus dans plusieurs casernes
Depuis ce Dimanche 23 Janvier à l'aube, des tirs sont entendus dans plusieurs quartiers stratégiques de la capitale Burkinabè abritant des casernes militaires. De source sûre sur place, les tirs continuent au moment où nous mettons sous presse.
17/01/2022 21:52

Mamadou Traoré, proche de Guillaume Soro, déféré à la MACA pour "diffusion de fausses informations"

Selon le communique de GÉNÉRATIONS & PEUPLES SOLIDAIRES du 17 Janvier 2022 Générations et Peuples Solidaires (GPS), M. TRAORE MAMADOU, membre du Comité d’Orientation et de Coordination (COC) de GPS, arrêté le 14 janvier 2022, a été inculpé ce jour, pour les chefs d'accusation suivants :
  • Diffusion de fausses informations tendant à faire croire qu'une atteinte aux personnes va être commise ;
  • Manoeuvre de nature à jeter le discrédit sur les Institutions et leur fonctionnement ;
  • Commission d'actes non approuvés par le Gouvernement et de nature à exposer des Ivoiriens à subir des représailles ;
  • Incitation à commettre des actes terroristes non suivie d'effet.
M. TRAORE Mamadou a été déféré ce lundi 17 janvier 2022 et placé en détention préventive à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA) dans l’attente de son jugement. 


VIDEO A LA UNE
Josey Priscille en concert à l'espace Venise à Paris - Sarcelle
Publié par Abidjan4all le 20/01/2022 à 02:45

Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : Junior Gnapié