Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter

Faits Divers-Nigeria : Un homme et sa fille arrêtés avec des parties humaines fraîches

Rédigé par Charles Zahe le Mardi 11 Janvier 2022 à 11:41 | Lu 126 fois


Au Nigeria, Un père de 35 ans, Ganiyu Wasiu, et sa fille de 21 ans, Muizzat Wasiu, ont été arrêtés par des agents d’Osun Western Nigérian Security Network, nommé Amotekun, pour possession de parties humaines fraîches, au Nigeria.


Un  homme et sa fille appréhendés avec des parties humaines
Un homme et sa fille appréhendés avec des parties humaines






Le duo  a été arrêté dans la zone du gouvernement local d’Olaoluwa, alors qu’ils transportaient les parties humaines mutilées dans un sac Ghana-Must-Go. Ganiyu, qui a failli être lynché par une foule enragée, a affirmé qu’il avait été monté par le mari de sa fille. 
Confirmant l’arrestation aux journalistes, le commandant de terrain d’Amotekun, le camarade Amitolu Shittu, a déclaré : « Sept autres suspects ont été arrêtés dans la ville d’Iwo en lien avec les nouvelles parties humaines. L’identité du cadavre n’est pas encore connue. Nous avons arrêté Lawal Ibraheem (25 ans), Adiatu Rufus (19 ans), Fatola Niyi (45 ans), Eniola Akeem (42 ans), Chief Amusan (64 ans), Alaba Oyeniran (31) et Oyekola Ibraheem (20 ans).

 

Un homme arrêté par la police
Un homme arrêté par la police
Amitolu a noté que tous les suspects ont été remis au Département des services d’État (DSS) pour une enquête plus approfondie. Le commandement de la police de l’Etat de Lagos au Nigeria, a arrêté mardi, un religieux islamique, Alfa Kayode Abdul-Fatai, dans la région d’Alakuko, pour possession illégale de parties humaines, dont un organe féminin. Le suspect, qui a été arrêté au n ° 4, rue Okedumola, dans la zone d’Obadare, à Alakuko, aurait également été attrapé avec un cœur et d’autres parties d’une femme dans sa chambre.

Des parties humaines
Des parties humaines
Le responsable des relations publiques de l’État de Lagos, SP Chike Oti, a déclaré que le religieux islamique avait été arrêté à la suite d’une dénonciation, et d’une enquête par des officiers du commandement. Oti a déclaré que le suspect, lors de son interrogatoire, a révélé que les parties humaines ont été données par un complice qui a également été mis aux arrêts. Selon Oti, le suspect et le complice seraient poursuivis en justice à la fin de l’enquête. Il a déclaré que le Commissaire de police, Edgal Imohimi, a demandé instamment aux membres du public d’être conscients des activités des personnes vivant dans leurs voisinages, et de signaler tout mouvement suspect aux forces de l’ordre. Le commissaire exhorte les membres du public à se lancer dans l’opération « Connais ton voisin » parce que le suspect vivait dans un camp, sans que ses voisins sachent ce qu’il fait pour gagner sa vie «, a dit Oti. L’Afrique et ses mystères.
 



Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
23/01/2022 14:03

Tirs entendus à Ouaga: Le Gouvernement rassure (Communiqué)

Tirs entendus à Ouaga: Le Gouvernement rassure (Communiqué)

Des informations véhiculées dans les réseaux sociaux tendent à faire croire à une prise de pouvoir par l’armée en ce jour 23 janvier 2022.

Le gouvernement tout en reconnaissant l’effectivité de tirs dans certaines casernes dément ces informations et appelle les populations à rester sereines. Il réaffirme sa confiance à notre armée qui demeure républicaine.

Force et courage à nos Forces de défense et de sécurité (FDS) et Volontaires pour
la défense de la patrie (VDP).

23/01/2022 13:59

Urgent/ Burkina Faso: Tirs entendus dans plusieurs casernes

Urgent/ Burkina Faso: Tirs entendus dans plusieurs casernes
Depuis ce Dimanche 23 Janvier à l'aube, des tirs sont entendus dans plusieurs quartiers stratégiques de la capitale Burkinabè abritant des casernes militaires. De source sûre sur place, les tirs continuent au moment où nous mettons sous presse.
17/01/2022 21:52

Mamadou Traoré, proche de Guillaume Soro, déféré à la MACA pour "diffusion de fausses informations"

Selon le communique de GÉNÉRATIONS & PEUPLES SOLIDAIRES du 17 Janvier 2022 Générations et Peuples Solidaires (GPS), M. TRAORE MAMADOU, membre du Comité d’Orientation et de Coordination (COC) de GPS, arrêté le 14 janvier 2022, a été inculpé ce jour, pour les chefs d'accusation suivants :
  • Diffusion de fausses informations tendant à faire croire qu'une atteinte aux personnes va être commise ;
  • Manoeuvre de nature à jeter le discrédit sur les Institutions et leur fonctionnement ;
  • Commission d'actes non approuvés par le Gouvernement et de nature à exposer des Ivoiriens à subir des représailles ;
  • Incitation à commettre des actes terroristes non suivie d'effet.
M. TRAORE Mamadou a été déféré ce lundi 17 janvier 2022 et placé en détention préventive à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA) dans l’attente de son jugement. 


VIDEO A LA UNE
Josey Priscille en concert à l'espace Venise à Paris - Sarcelle
Publié par Abidjan4all le 20/01/2022 à 02:45

Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : Junior Gnapié