Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


Faits Divers : Victime d'un "brouteur" une femme perd des 130 millions de francs cfa dans une arnaque

Rédigé par Charles Zahe le Lundi 18 Avril 2022 à 09:51 | Lu 673 fois


Une femme a été victime d’un broutage escroquerie qui consiste à soutirer des biens ou de l'argent à des personnes physiques ou morales par des manœuvres frauduleuses. Elle a été jusqu’à vendre son appartement.


Ph: DR Des brouteurs
Ph: DR Des brouteurs







La sexagénaire a été victime d’un "brouteur" qui a réussi à lui soutirer près de 200.000 euros (environ 131 millions). Il y a cinq mois, elle reçoit une demande d’ami sur Facebook d’un "bel homme venant de Lille" alors qu’elle était "déprimée et désespérée" après une rupture amoureuse difficile. "Les compliments, l’attention, les mots gentils que j’ai reçus de lui m’ont redonné goût à la vie", témoigne-t-elle. Elle communique avec son prétendant durant des jours sans jamais le voir en vidéo. Deux semaines après le premier contact, le fameux Philippe demande de l’argent à sa chère et tendre pour "aider" sa mère à financer un traitement contre le cancer. Elle lui verse alors 2.500 euros ( 1 608 980,23 Franc CFA) sans "hésiter un seul instant". Deux jours plus tard, c’est Philippe qui est cette fois à l’hôpital après avoir été, soi-disant, poignardé. Il lui réclame alors 7.000 euros pour se faire opérer alors qu’il est "en danger de mort". L’escroc va même jusqu’à faire appeler une personne se faisant passer pour un chirurgien afin de confirmer son histoire, détaille le média belge, rapporte7sur7.be.

Héritage de deux millions d’euros
Après lui avoir envoyé des déclarations enflammées, "il m’a dit que j’étais la femme avec laquelle il voulait vieillir", détaille la victime, Philippe lui annonce qu’il va hériter de deux millions d’euros. Mais pour les toucher et ouvrir le dossier, il lui faut la somme de 15.000 euros que la victime lui verse sans hésiter. Elle doit ensuite régler 30.000 euros de frais d’avocat, 20.000 euros pour le notaire et 100.0000 euros d’impôts. Pour financer toutes ces dépenses, elle vend son appartement en Espagne et emprunte de l’argent à des amis et des connaissances.
Mais quelques semaines plus tard, les premiers soupçons arrivent alors que Philippe doit venir la voir en Espagne avec sa fille. "Mais la veille du départ, il m’a dit qu’il ne pourrait finalement pas venir. Sa mère était à nouveau hospitalisée. Je ne l’ai pas cru et j’ai exigé qu’elle m’appelle. J’ai eu une dame avec une voix cassée au bout du fil, tout à fait crédible. Mes soupçons se sont donc envolés", détaille-t-elle. Mais 15 jours plus tard, elle reçoit un SMS de la fille de Philippe, lui réclamant 15.000 euros pour éviter la prison à son père.

Cousin à Interpol
C’est à ce moment que la Belge commence à avoir de véritables soupçons et prend ses distances avec son prétendant. Elle reçoit alors une nouvelle demande d’ami sur Facebook, d’un autre Français. Lors d’un échange, elle lui explique avoir été escroquée, il lui affirme alors qu’un de ses cousins travaille chez Interpol. Ce dernier lui réclame 3.800 euros pour débloquer le dossier et lui permettre de récupérer les 164.000 euros prêtés à Philippe. "J’ai immédiatement rompu tout contact", affirme-t-elle.
Une affaire qui a ruiné cette Belge de 61 ans. "Je n’ai plus rien", avoue-t-elle à 7sur7.be avant de se demander "suis-je si stupide pour être tombée à ce point dans le panneau ?". D’autant que les escrocs ne cessent de la contacter. Les arnaques des "brouteurs" sont courantes à travers le monde. Si certains se "contentent" de soutirer de l’argent à leurs victimes, d’autres parviennent à les convaincre de se déshabiller devant une webcam avant de les faire chanter pour récupérer un maximum d’argent.

Charlemanges Charly 



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 29 Juin 2022 - 10:05 Un homme décapite son fils dans un crime rituel




Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
21/06/2022 16:26

𝐑𝐞́𝐬𝐮𝐥𝐭𝐚𝐭𝐬 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐 : 𝟒𝟒𝟐 𝟓𝟓𝟖 𝐚𝐝𝐦𝐢𝐬 𝐬𝐮𝐫 𝟔𝟖𝟑 𝟑𝟖𝟔 𝐜𝐚𝐧𝐝𝐢𝐝𝐚𝐭𝐬 𝐚𝐮 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐

CEPE 2022 :  64,76% de taux de réussite en Côte d'Ivoire contre 52,51% en 2021.
05/04/2022 17:40

Lancement du Femua 14 à Abidjan.

Le Commissaire général du festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo (#FEMUA) a annoncé cet après midi le lancement de ce festival, l'un des plus prisé en Afrique sub-saharienne. Ce sera mardi le 12 avril prochain au Sofitel Ivoire d'Abidjan.
Le Festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo est un rendez-vous annuel de musiques urbaines, et éclectiques africaines qui a pour promoteur M. Salif Traoré dit A'salfo leader voice du groupe Magic System. Plusieurs artistes de renommées continentales et mondiales ont déjà eu à prester sur le célèbre podium de ce festival dans la commune de Marcory. Il faut rappelé ici que cette aventure dure depuis 14 ans déjà.
EVN.
03/04/2022 00:49

FLASH INFO : Guinée Équatoriale

Le vice-président de la Guinée Équatoriale 🇬🇶, Teodorin Obiang Nguema accuse la Banque de France de « bloquer les transferts des investisseurs, dans le but d’asphyxier et interrompre le processus de développement de son pays ».


VIDEO A LA UNE

Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES