Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter



Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


Faits Divers : Voici comment un enfant a tué toute sa famille !

Rédigé par Charles Zahe le Lundi 21 Mars 2022 à 08:10 | Lu 466 fois


La sorcellerie est de plus en plus courante en Afrique. De nombreux enfants et adolescents sont initiés par des membres de leur famille ou des amis qui les entourent, car les ennemis utilisent leur innocence pour faire plus de mal à la vie des gens. Un sorcier adolescent explique comment il a commencé.


Ph:DR  Pratique mystiques
Ph:DR Pratique mystiques





" Mon nom est Mamuya. J’ai 16 ans. Je suis devenu sorcier à cause d’un de mes amis, Komazulu. Un jour il m’a donné une mangue. Au cours de la nuit suivante, il est venu me visiter dans la maison de mes parents et il a menacé de me tuer si je ne lui offrais pas de la chair humaine en échange de la mangue qu’il m’avait donnée plus tôt. À partir de ce moment, je suis devenu son compagnon nocturne et j’ai fait partie de son groupe de sorciers. Je ne l’ai pas raconté à ma mère. Dans notre groupe nous sommes trois. 

La nuit nous volons, avec notre “avion” que nous fabriquons avec l’écorce d’un manguier, vers les maisons de nos victimes. Quand nous volons pendant la nuit, je me transforme en cancrelat. Komazulu est le pilote de notre avion. C’est lui qui tue. Il me donne de la chair et du sang et alors je mange et je bois. Parfois il me donne un bras, d’autres fois une jambe. Personnellement je préfère les fesses. Je garde un morceau de la viande pour le donner à ma grand-mère qui est aussi une sorcière.

Komazulu est colonel dans le “deuxième monde” et il m’a offert le grade de capitaine si je sacrifiais une personne. C’est pourquoi j’ai tué mon petit frère, un bébé à qui j’ai donné la diarrhée et qui en est mort. Avec notre groupe, nous avons déjà tué huit personnes. Nos victimes ne nous avaient causé aucun tort. Parfois, pourtant, nous les passons en jugement. S’ils ne se défendent pas bien, alors nous les tuons. Parfois quand un homme vient d’être enterré au cimetière, nous y allons et disons une prière.  Cette prière réveille le mort et alors nous le mangeons. Maintenant je suis sorti du monde des ombres grâce à la prière du prédicateur qui me soigne à l’église. Mais les autres qui sont toujours dans le “deuxième monde” continuent à me harceler, rapporte Netafrique.

Charlemanges Charly 





Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
21/06/2022 16:26

𝐑𝐞́𝐬𝐮𝐥𝐭𝐚𝐭𝐬 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐 : 𝟒𝟒𝟐 𝟓𝟓𝟖 𝐚𝐝𝐦𝐢𝐬 𝐬𝐮𝐫 𝟔𝟖𝟑 𝟑𝟖𝟔 𝐜𝐚𝐧𝐝𝐢𝐝𝐚𝐭𝐬 𝐚𝐮 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐

CEPE 2022 :  64,76% de taux de réussite en Côte d'Ivoire contre 52,51% en 2021.
05/04/2022 17:40

Lancement du Femua 14 à Abidjan.

Le Commissaire général du festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo (#FEMUA) a annoncé cet après midi le lancement de ce festival, l'un des plus prisé en Afrique sub-saharienne. Ce sera mardi le 12 avril prochain au Sofitel Ivoire d'Abidjan.
Le Festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo est un rendez-vous annuel de musiques urbaines, et éclectiques africaines qui a pour promoteur M. Salif Traoré dit A'salfo leader voice du groupe Magic System. Plusieurs artistes de renommées continentales et mondiales ont déjà eu à prester sur le célèbre podium de ce festival dans la commune de Marcory. Il faut rappelé ici que cette aventure dure depuis 14 ans déjà.
EVN.
03/04/2022 00:49

FLASH INFO : Guinée Équatoriale

Le vice-président de la Guinée Équatoriale 🇬🇶, Teodorin Obiang Nguema accuse la Banque de France de « bloquer les transferts des investisseurs, dans le but d’asphyxier et interrompre le processus de développement de son pays ».


VIDEO A LA UNE

Inscription à la newsletter



Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES