Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter



Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


Faits Divers : une prostituée battue à mort pour avoir gardé le Coran dans sa chambre

Rédigé par Charles Zahe le Mercredi 15 Juin 2022 à 12:38 | Lu 221 fois


Le commandement de la police de l’État de Lagos au Nigeria a inculpé trois suspects pour avoir battu à mort une prostituée.









Selon le site Afrikmag, l’un des suspects a rendu une visite à Saliu et lui a payée 1 000 nairas pour ses services. Après avoir quitté la pièce, Saliu a remarqué que ses 5 000 nairas avaient disparu, alors elle a couru après le client et l’a accusé de lui avoir volé son argent, rapporte Punch. L’accusation, cependant, a conduit à une dispute. Le client a ensuite fait participer ses amis et les a conduits dans la chambre de Saliu pour rechercher l’argent manquant.
En fouillant l’endroit, les amis auraient trouvé un Coran sous son oreiller et ils lui ont demandé pourquoi elle gardait le Livre sacré des musulmans dans la pièce où elle se prostitue. Une source a déclaré à la publication que la découverte avait exaspéré le client et ses amis qui auraient ensuite battu la prostituée, l’ont poignardée et l’ont traînée hors de la pièce avant de l’incendier.
« Ce qui s’est passé, c’est que la fille était une prostituée et qu’un client l’a fréquentée et après avoir couché avec elle, le client a payé N1 000 pour son service. Mais lorsque le client partait, il a volé les 5 000 nairas de la prostituée et après avoir découvert que son argent avait disparu, la prostituée l’a poursuivi pour lui demander son argent. Les originaires du Nord, qui étaient avec le client que la jeune fille accusait de lui avoir volé son argent, lui ont demandé si elle était sûre qu’il lui avait volé son argent. Alors, ils décidèrent d’aller fouiller sa chambre où elle gérait ses clients.
En fouillant la pièce, ils ont trouvé le Coran sous son oreiller et ont commencé à lui demander pourquoi elle utilisait le Coran en tant que prostituée. Alors, ils ont commencé à l’attaquer ; ils l’ont poignardée, l’ont emmenée et l’ont incendiée.
L’incident s’est produit à Alaba Rago, où résident de nombreux habitants du Nord. La fille qui a été tuée venait aussi du Nord. Leur problème était qu’elle n’était pas censée porter le Coran à cause du genre de travail qu’elle faisait. »
Le chef des relations publiques de la police d’État, SP Benjamin Hundeyin, a confirmé l’incident en disant que l’incident s’était produit en avril et que trois suspects avaient été traduits en justice.

Charlemanges Charly 





Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
21/06/2022 16:26

𝐑𝐞́𝐬𝐮𝐥𝐭𝐚𝐭𝐬 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐 : 𝟒𝟒𝟐 𝟓𝟓𝟖 𝐚𝐝𝐦𝐢𝐬 𝐬𝐮𝐫 𝟔𝟖𝟑 𝟑𝟖𝟔 𝐜𝐚𝐧𝐝𝐢𝐝𝐚𝐭𝐬 𝐚𝐮 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐

CEPE 2022 :  64,76% de taux de réussite en Côte d'Ivoire contre 52,51% en 2021.
05/04/2022 17:40

Lancement du Femua 14 à Abidjan.

Le Commissaire général du festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo (#FEMUA) a annoncé cet après midi le lancement de ce festival, l'un des plus prisé en Afrique sub-saharienne. Ce sera mardi le 12 avril prochain au Sofitel Ivoire d'Abidjan.
Le Festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo est un rendez-vous annuel de musiques urbaines, et éclectiques africaines qui a pour promoteur M. Salif Traoré dit A'salfo leader voice du groupe Magic System. Plusieurs artistes de renommées continentales et mondiales ont déjà eu à prester sur le célèbre podium de ce festival dans la commune de Marcory. Il faut rappelé ici que cette aventure dure depuis 14 ans déjà.
EVN.
03/04/2022 00:49

FLASH INFO : Guinée Équatoriale

Le vice-président de la Guinée Équatoriale 🇬🇶, Teodorin Obiang Nguema accuse la Banque de France de « bloquer les transferts des investisseurs, dans le but d’asphyxier et interrompre le processus de développement de son pays ».


VIDEO A LA UNE

Inscription à la newsletter



Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES