Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


Inféodation de la justice en Côte d’Ivoire : La FIDH a dit tout haut ce que les Ivoiriens disent tout bas

Rédigé par Jean Calvin Koutouan le Lundi 13 Décembre 2021 à 19:39 | Lu 1909 fois


Face à la presse ce Vendredi 10 Décembre à Abidjan, le vice-président de la Fédération Internationale des Droits Humains (FIDH), Alexis Deswaef a asséné des vérités lourdes sur la situation de la justice Ivoirienne face aux victimes des différentes crises politiques qu’a traversé le pays depuis 2010-2011.


Visiblement, les assurances données par les autorités Ivoiriennes relativement à l’application impartiale de la justice ont du mal à convaincre au contact du terrain. Selon cet avocat international, ‘’Il y’a une immixtion de l’exécutif dans les procédures judiciaires. C’est évidemment une violation flagrante de la séparation des pouvoirs’’. La FIDH tire la sonnette d’alarme : ‘’Il faut que l’état se ressaisisse et mette l’accent sur la reconnaissance et la réparation des victimes’’, car rappelle son vice-président, ‘’2020 a démontré que les violences reprennent très vite… C’est l’impunité qui rend ces crimes possibles. Or, la Côte d’Ivoire fait face à des échéances électorales importantes en 2025. Le temps presse pour que le processus de réconciliation soit véritable, avec une vraie réparation et une réconciliation inclusive avec les victimes’’.
 Les partis d’opposition le décrient constamment, mais dans la rue, on le chuchote. La justice Ivoirienne est ‘’trop corrompue’’ comme l’indique RFI dans son article sur le sujet. La FIDH vient de jeter un pavé dans la mare. Cette sortie d’Alexis Deswaef fera peut-être tâche d’huile pour libérer la parole en Côte d’Ivoire.
R.A





Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
21/06/2022 16:26

𝐑𝐞́𝐬𝐮𝐥𝐭𝐚𝐭𝐬 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐 : 𝟒𝟒𝟐 𝟓𝟓𝟖 𝐚𝐝𝐦𝐢𝐬 𝐬𝐮𝐫 𝟔𝟖𝟑 𝟑𝟖𝟔 𝐜𝐚𝐧𝐝𝐢𝐝𝐚𝐭𝐬 𝐚𝐮 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐

CEPE 2022 :  64,76% de taux de réussite en Côte d'Ivoire contre 52,51% en 2021.
05/04/2022 17:40

Lancement du Femua 14 à Abidjan.

Le Commissaire général du festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo (#FEMUA) a annoncé cet après midi le lancement de ce festival, l'un des plus prisé en Afrique sub-saharienne. Ce sera mardi le 12 avril prochain au Sofitel Ivoire d'Abidjan.
Le Festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo est un rendez-vous annuel de musiques urbaines, et éclectiques africaines qui a pour promoteur M. Salif Traoré dit A'salfo leader voice du groupe Magic System. Plusieurs artistes de renommées continentales et mondiales ont déjà eu à prester sur le célèbre podium de ce festival dans la commune de Marcory. Il faut rappelé ici que cette aventure dure depuis 14 ans déjà.
EVN.
03/04/2022 00:49

FLASH INFO : Guinée Équatoriale

Le vice-président de la Guinée Équatoriale 🇬🇶, Teodorin Obiang Nguema accuse la Banque de France de « bloquer les transferts des investisseurs, dans le but d’asphyxier et interrompre le processus de développement de son pays ».


VIDEO A LA UNE

Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES