Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


Konaté Sidiki à Méité Sindou: « Je n’étais pas membre du GPS ni d’un quelconque comité d’organisation du retour de M. Guillaume Soro»

le Mardi 28 Décembre 2021 à 09:54 | Lu 33 fois


Deux anciens proches de l’ex-président de l’Assemblée nationale aujourd’hui au Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix se sont exprimés sur le retour manqué de Guillaume Soro. Méité Sindou accusant Konaté Sidiki d’avoir été mandaté par le président de GPS pour négocier sa venue au pays. Le député de Man commune a réagi, ce mardi 28 décembre 2021, aux propos de l’ex-secrétaire national à la gouvernance et au renforcement des capacités. Ci-dessous l’intégralité de sa réaction.


Konaté Sidiki à Méité Sindou: « Je n’étais pas membre du GPS ni d’un quelconque comité d’organisation du retour de M. Guillaume Soro»
Politique Nationale
Droit de Réponse:
Ma réaction à l’article de M. Meite Sindou paru dans le journal Nord-Sud du 27 décembre 2021, relatif à l’arrivée manquée de Guillaume Soro, à Abidjan en décembre 2019.
Extraits de l’article:
• « Des médiateurs (ont été ) choisis par Soro pour tromper la vigilance du pouvoir.
Après l’annonce officielle du retour de Guillaume Soro, les choses se précisent. Des émissaires de l’ombre entrent en scène. Des négociateurs officieux. Contactés par Soro lui-même.
Parce que Ouattara, qui doute des intentions et de la bonne foi de Guillaume Soro, n’a mis en mission sur ce dossier aucun des piliers de son régime : ni le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, ni le ministre chargé des Affaires présidentielles, Téné Birahima Ouattara, ni le ministre de la Défense, Hamed Bakayoko.
Les négociations de l’ombre sont initiées par deux groupes qui n’ont pas de mandat officiel mais qui ont l’oreille du Président.
Nordsud.info ne nommera pas ces médiateurs dans cet article sans leur consentement : D’un côté, il y a un ancien ministre, actuellement député et vice-président à l’Assemblée nationale. De l’autre, un député-maire d’une commune de l’intérieur du pays, haut cadre dans l’administration publique. Tous les deux ont été contactés, le premier directement par Soro et le second par un cadre proche de l’ex-chef rebelle et dont nordsud.info tait pour l’heure le nom. »

Voici Ma réaction en deux (2) points:
1) je tiens à préciser qu’au moment des faits et à cette date, j’étais membre du gouvernement du PM Amadou Gon Coulibaly, en qualité de ministre de l’artisanat et aussi membre de la haute direction politique régionale et nationale du RHDP.
Je n’étais donc pas membre du GPS ni membre d’un quelconque comité d’organisation du retour de M. Guillaume Soro.
Je réfute donc l’affirmation que j’ai été choisi par Monsieur Guillaume Soro « pour tromper la vigilance du chef de l’état »
Au demeurant les propos de M. Meite Sindou sont graves et méritent correction ou rectification de sa part.
Je crois pour ma part que M. Meite Sindou, en tant que haut membre du GPS d’alors et en tant que Président du Comite d’Organisation, en savait plus sur cet acceuil qu’il annonçait très populaire .
Un point important est que à cette période, M.Meité Sindou se souvient très bien que j’étais leur bête noire pour avoir oser suggéré que M. Soro Guillaume ne démissionne pas de l’Assemblée Nationale et qu’il tente de trouver une voie négociée avec le Président de la République, malgré sa position affichée, pour l’unité de la famille. Tout en s’inscrivant dans une perspective du Temps.
Ce qui me valut des tirs groupés d’injures de la part de certains partisans de M. Guillaume Soro. Surtout de la part de ceux qui ont abandonné M.Guillaume Soro et son parti le GPS, pour rejoindre le Parti du Président de la République.
2) Effectivement le Président de la République a ouvert, à plusieurs niveaux, des échanges indirectement avec M. Guillaume Soro.
Pour ce qui me concerne, j’ai été bel et bien mis en mission directement par le Président de la Republique , pour faire passer un message à M. Guillaume Soro.
Donc je n’ai pas été choisi par M. Guillaume Soro comme l’indique M.Meite Sindou dans son article.
Le ministre d’Etat Feu Hamed Bakayoko suivait aussi ce dossier étroitement avec moi, sur instruction du président de la république.
Ce que je puis dire est que toutes ces initiatives visaient un seul objectif: Ramener la paix au sein de la famille RHDP.
Le ministre d’Etat Hamed Bakayoko et moi avions réussi à établir le contact avec M. Guillaume Soro.
Les discussions se passaient bien jusqu’au blocage total de part et d’autre…..
Nous faisions régulièrement le point au président de la république, Président du RHDP.
En résumé Je tenais à apporter ma petite contribution à l’article de M. Meite Sindou, que je ne juge point.
Que Dieu facilite la compréhension et apaise les cœurs.
Oeuvrons tous à la réconciliation. En cette fin d’année 2021.
Tout est vanité !
Fraternellement !
M Konaté Sidiki
Député de Man Commune
 




Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
05/04/2022 17:40

Lancement du Femua 14 à Abidjan.

Le Commissaire général du festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo (#FEMUA) a annoncé cet après midi le lancement de ce festival, l'un des plus prisé en Afrique sub-saharienne. Ce sera mardi le 12 avril prochain au Sofitel Ivoire d'Abidjan.
Le Festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo est un rendez-vous annuel de musiques urbaines, et éclectiques africaines qui a pour promoteur M. Salif Traoré dit A'salfo leader voice du groupe Magic System. Plusieurs artistes de renommées continentales et mondiales ont déjà eu à prester sur le célèbre podium de ce festival dans la commune de Marcory. Il faut rappelé ici que cette aventure dure depuis 14 ans déjà.
EVN.
03/04/2022 00:49

FLASH INFO : Guinée Équatoriale

Le vice-président de la Guinée Équatoriale 🇬🇶, Teodorin Obiang Nguema accuse la Banque de France de « bloquer les transferts des investisseurs, dans le but d’asphyxier et interrompre le processus de développement de son pays ».
03/04/2022 00:02

FLASH INFO : Ukraine

► Les autorités ukrainiennes ont annoncé que la région de Kiev est entièrement sous leur contrôle, ce samedi. Plus tôt dans la journée, un conseiller présidentiel ukrainien a estimé que les forces russes opèrent un « retrait rapide » des régions de Kiev et Tchernihiv, dans le nord de l'Ukraine, et ont pour objectif de « prendre pied dans l'est et le sud ». (rfi.fr)


VIDEO A LA UNE

Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES