Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


Lutte contre le terrorisme, le gouvernement ivoirien mise sur le social.

Rédigé par Edithe Valerie Nguekam le Jeudi 30 Juin 2022 à 14:24 | Lu 71 fois


Lancé le 22 janvier 2022 à Toubo dans la région du Bounkani ce programme est mis en œuvre par le ministère de la promotion de la jeunesse, de l’insertion professionnelle et du service civique à travers l’agence emploie jeunes. 6 mois après, le chef de ce département ministériel Mamadou Touré présente le bilan de ce programme avant son démarrage prévu dans quelques jours.





« Nous avons fait une sorte de brainstorming qui demande au gouvernement ivoirien d’anticiper sur ce que  les autres non pas fait ». C’est par ces mots  que le ministre Mamadou Touré du ministère de la jeunesse a présenté à la presse le follow up du volet social implémenté par le gouvernement ivoirien pour la lutte contre le terrorisme aux frontières du pays.
 
Le ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du Service civique, porte-parole adjoint du gouvernement, Mamadou Touré, a exprimé la volonté de l’Etat de Côte d’Ivoire d’apporter, au-delà de la réponse militaire efficace mise en place dans la lutte contre le terrorisme, une réponse sociale pour aider les populations du Nord à sortir de la pauvreté.
 
« Dans d’autres pays, les solutions  militaires ont été privilégiés au détriment du sociales. Le chef de l’Etat  ivoirien Alassane Ouattara a décidé qu’ en plus de la réponse militaire on devrait réfléchir sur un apport  massif  social, pour sortir les  populations sus -cités  de la pauvreté, l’une des causes de l’enrôlement des jeunes dans le terrorisme. C’’est une originalité dans le programme que nous offrons. Avec des programmes bien structurés , et  bien ciblés . » a expliqué le Ministre Mamadou Touré.
 
Selon lui,  l’adhésion de tous les partenaires est satisfaisante. Il a décrié le fait que toutes les parties devraient contribuer en sorte que que le terrorisme ne puisse pas s’installer dans ces localités périphériques des frontières  sinon  toutes les actions sociales que l’état pourra mener auront moins de chance  d’aboutir , la gangrène y sera déjà installée.  
Six régions sont concernées par ce programme : la Bagoué, le Bounkani, le Folon, le Kabadougou  le Poro et le Tchogolo. Tous des régions du Grand –nord frontalier avec le Mali ,  le  Burkina Faso et le Niger.
« Nous voulons agir massivement  pour que  le maximum de jeunes  soit auto-indépendant financièrement dans ces régions pour réduire les velléités de recrutements dans le terrorisme . » S’est t-il  encore exprimé.
 
 Le programme vise à programmer l’insertion de 19 812 jeunes en 2022 pour un budget de plus de 8 602 000 000 milliards de Fcfa ceci  à travers des dispositif d’insertions adaptés . Dans toutes les régions, concernées et sous l’autorité des préfets de régions, il y a 6 équipes  projets régionales qui ont été mis en place, et au niveau départementale sous l’autorité des préfets de départements l’état  ivoirien a prévu  21 équipes projets départementales  qui intègrent les collectivités territoriales, les associations  des jeunes,
.
Ces jeunes  qui seront  mis en charge par les différents dispositifs d’insertion. Ce projet  va consister à financer les activités génératrices de revenues  accompagner les micros et petites entreprises  de la formation en leur reconversion adapté au marché du travail régional.  Former plus de jeunes à  disposer d’un permis de conduire , leur apprendre à maitriser les notions d’épargne et de crédit.
 
Le dispositif mis en place se fera avec des structures au niveau régional et départemental, dont la composition peut varier de 20 à 30 personnes. Les représentants de l’ état, du secteur privé, les structures techniques , des jeunes et des communautés villageoises sont  extrêmement importants pour qu’ il ai une adhésion  tout azimuts  de ce programme. Le souhait pour l’état de cote d’Ivoire est que  ce  projet  soit inclusif  et que ce ne soit pas le ministère de la jeunesse qui vient sélectionner les jeunes dans une localité sans connaître les réalités. Tous les 19 800  jeunes auxquels vont s’ajouter les 3000 autres seront traités d’ici la fin de l’année a souligner le ministre.
 
La période 2022- 2025,  est le timing que le gouvernement ivoirien  se donne pour traiter 60 000 jeunes  dans le cadre de ce programme social, à l’avant garde de la lutte contre le terrorisme.
 
Edithe Valerie N .





Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
21/06/2022 16:26

𝐑𝐞́𝐬𝐮𝐥𝐭𝐚𝐭𝐬 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐 : 𝟒𝟒𝟐 𝟓𝟓𝟖 𝐚𝐝𝐦𝐢𝐬 𝐬𝐮𝐫 𝟔𝟖𝟑 𝟑𝟖𝟔 𝐜𝐚𝐧𝐝𝐢𝐝𝐚𝐭𝐬 𝐚𝐮 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐

CEPE 2022 :  64,76% de taux de réussite en Côte d'Ivoire contre 52,51% en 2021.
05/04/2022 17:40

Lancement du Femua 14 à Abidjan.

Le Commissaire général du festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo (#FEMUA) a annoncé cet après midi le lancement de ce festival, l'un des plus prisé en Afrique sub-saharienne. Ce sera mardi le 12 avril prochain au Sofitel Ivoire d'Abidjan.
Le Festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo est un rendez-vous annuel de musiques urbaines, et éclectiques africaines qui a pour promoteur M. Salif Traoré dit A'salfo leader voice du groupe Magic System. Plusieurs artistes de renommées continentales et mondiales ont déjà eu à prester sur le célèbre podium de ce festival dans la commune de Marcory. Il faut rappelé ici que cette aventure dure depuis 14 ans déjà.
EVN.
03/04/2022 00:49

FLASH INFO : Guinée Équatoriale

Le vice-président de la Guinée Équatoriale 🇬🇶, Teodorin Obiang Nguema accuse la Banque de France de « bloquer les transferts des investisseurs, dans le but d’asphyxier et interrompre le processus de développement de son pays ».


VIDEO A LA UNE

Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES