Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter

Mercredi noir pour la Côte d'Ivoire : 50 morts et des dizaines de blessés graves dans des accidents de la circulation

Rédigé par Kouassi Norbert dit Norbert Nkaka Koffi le Jeudi 23 Décembre 2021 à 07:08 | Lu 44 fois


La journée du mercredi 22 décembre a enregistré plusieurs accidents de la circulation de sur l'ensemble du pays avec un bilan catastrophique : 50 morts et des dizaines de blessés graves







La journée du mercredi 22 décembre a été catastrophique pour la Côte d'Ivoire. A 9 jours de la fin de l'année 2021, plusieurs accidents tragiques ont endeuillés plusieurs familles pour la seule journée. On dénombre 50 morts et plusieurs dizaines de blessés graves. Cette hécatombe commence sur l'axe Gagnoa-Soubré. Deux cars de la même compagnie Sbta assurant la ligne Abidjan-San Pedro sont entrés en collision au niveau du village de Liliyo dans la sous préfecture de Galébré, faisant une quarantaine de morts et des dizaines de blessés, selon le confrère de Pressivoire qui relaie l'information. Un mauvais dépassement serait à l'origine de cette tragédie.

Ce même jour dans la zone de Ouangolo au nord, un autre drame tout aussi important a secoué les populations. Un tricycle transformé en véhicule de transport de circonstance a percuté violemment un camion en stationnement non loin de Kaouara. Le bilan est aussi lourd. 7 morts et 10 blessés selon l'Aip qui rapporte les faits.

Le dernier se passe au centre du pays précisément sur l'axe Bouaké-Sakassou. Un taxi moto roulant à vive allure avec à son bord, deux usagers a terminé sa course contre un autre véhicule. Les occupants ont tous péri à en croire un autre confrère de l'Aip.. Au total, l'on dénombre 50 morts, des dizaines de blessés graves ainsi que des dégâts matériels importants. Comme on le voit, l'imprudence et l'excès de vitesses constituent les causes de ces accidents mortels sur nos routes.

Malgré toutes les mesures prises par le ministère des transports, la Côte d'Ivoire continue de s'illustrer sur la liste noire des pays où l'on dénombre le plus d'accidents mortels surtout dans le dernier semestre de l'année en cours.

En ces fêtes de fin d'année les usagers doivent redoubler de vigilance. L'Etat ivoirien doit être déterminé quant à l'application des mesures en vigueur contre les mauvais usagers.

Norbert Nkaka



Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
23/01/2022 14:03

Tirs entendus à Ouaga: Le Gouvernement rassure (Communiqué)

Tirs entendus à Ouaga: Le Gouvernement rassure (Communiqué)

Des informations véhiculées dans les réseaux sociaux tendent à faire croire à une prise de pouvoir par l’armée en ce jour 23 janvier 2022.

Le gouvernement tout en reconnaissant l’effectivité de tirs dans certaines casernes dément ces informations et appelle les populations à rester sereines. Il réaffirme sa confiance à notre armée qui demeure républicaine.

Force et courage à nos Forces de défense et de sécurité (FDS) et Volontaires pour
la défense de la patrie (VDP).

23/01/2022 13:59

Urgent/ Burkina Faso: Tirs entendus dans plusieurs casernes

Urgent/ Burkina Faso: Tirs entendus dans plusieurs casernes
Depuis ce Dimanche 23 Janvier à l'aube, des tirs sont entendus dans plusieurs quartiers stratégiques de la capitale Burkinabè abritant des casernes militaires. De source sûre sur place, les tirs continuent au moment où nous mettons sous presse.
17/01/2022 21:52

Mamadou Traoré, proche de Guillaume Soro, déféré à la MACA pour "diffusion de fausses informations"

Selon le communique de GÉNÉRATIONS & PEUPLES SOLIDAIRES du 17 Janvier 2022 Générations et Peuples Solidaires (GPS), M. TRAORE MAMADOU, membre du Comité d’Orientation et de Coordination (COC) de GPS, arrêté le 14 janvier 2022, a été inculpé ce jour, pour les chefs d'accusation suivants :
  • Diffusion de fausses informations tendant à faire croire qu'une atteinte aux personnes va être commise ;
  • Manoeuvre de nature à jeter le discrédit sur les Institutions et leur fonctionnement ;
  • Commission d'actes non approuvés par le Gouvernement et de nature à exposer des Ivoiriens à subir des représailles ;
  • Incitation à commettre des actes terroristes non suivie d'effet.
M. TRAORE Mamadou a été déféré ce lundi 17 janvier 2022 et placé en détention préventive à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA) dans l’attente de son jugement. 


VIDEO A LA UNE
Josey Priscille en concert à l'espace Venise à Paris - Sarcelle
Publié par Abidjan4all le 20/01/2022 à 02:45

Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : Junior Gnapié