Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


Opération anti-terroriste au centre du Mali : Des soldats Maliens et Wagner accusés de crimes de guerre

Rédigé par Jean Calvin Koutouan le Mardi 5 Avril 2022 à 17:20 | Lu 155 fois


Difficile dans les conditions actuelles d’estimer de façon précise le nombre de personnes tuées à Moura, dans le centre du Mali, du 23 au 31 Mars, lors d’une opération spéciale menée par l’armée Russe. Bamako se réjouissait dans un communiqué publié ce Vendredi 1er Avril d’avoir éliminé 203 djihadistes.






 
Un bilan largement controversé selon un rapport de l’ONG Human Rights Watch, qui fait état d’au moins 300 morts, en majorité des civils d’ethnie Peulh. Des chiffres exorbitants qui auraient été favorisés par l’implication de supplétifs Russes de Wagner que les témoignages accablent formellement.
 
Sur la base de témoignages compromettants recueillis sur les lieux auprès de ‘’27 personnes commerçants qui s’y trouvaient’’, l’ONG fait état d’exécutions sommaires perpétrées sur des civils, probablement des centaines en majorité d’ethnie Peulh. Le rapport met également en cause les mercenaires Russes de la compagnie Wagner, des supplétifs qui auraient agi de manière inconsidérée en massacrant les populations, ‘’au moins 300 personnes’’ selon un article de rfi.fr publié ce Mardi 5 Avril.
 
‘’Les témoins affirment que parmi les personnes tuées, certains étaient effectivement des jihadistes, dénoncés par des habitants’’, indique le média Français qui cite néanmoins la version dérangeante d’un témoin :  ‘’pour la majorité il s’agissait de civils : « ils ont été tués parce qu’ils portaient la barbe et un pantalon court »’’.
 
Les scènes rapportées à Human Rights Watch et relayées par rfi.fr mettent gravement en cause la responsabilité des ‘’Russes’’ dans ces massacres. ‘’Les Russes auraient même été plus nombreux encore que les Maliens à Moura. Au moins pendant les premiers jours de l’opération. Les témoignages recueillis par Human Rights Watch évoquent une centaine d’hommes. Et dévoilent une effroyable mécanique : des tirs par hélicoptère un jour de marché, puis, pendant près d’une semaine, les habitants du village -dont les téléphones ont été systématiquement confisqués- arrêtés par petits groupes de quatre à dix, parfois interrogés, parfois retenus en plein soleil pendant plusieurs jours, parfois exécutés immédiatement’’.
 
Ce rapport accablant vient renforcer les soupçons de brutalité qui pèsent sur les mercenaires de Wagner, régulièrement accusés d’exactions en Centrafrique et en Libye où ils ont eu à intervenir.
R.A




Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
05/04/2022 17:40

Lancement du Femua 14 à Abidjan.

Le Commissaire général du festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo (#FEMUA) a annoncé cet après midi le lancement de ce festival, l'un des plus prisé en Afrique sub-saharienne. Ce sera mardi le 12 avril prochain au Sofitel Ivoire d'Abidjan.
Le Festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo est un rendez-vous annuel de musiques urbaines, et éclectiques africaines qui a pour promoteur M. Salif Traoré dit A'salfo leader voice du groupe Magic System. Plusieurs artistes de renommées continentales et mondiales ont déjà eu à prester sur le célèbre podium de ce festival dans la commune de Marcory. Il faut rappelé ici que cette aventure dure depuis 14 ans déjà.
EVN.
03/04/2022 00:49

FLASH INFO : Guinée Équatoriale

Le vice-président de la Guinée Équatoriale 🇬🇶, Teodorin Obiang Nguema accuse la Banque de France de « bloquer les transferts des investisseurs, dans le but d’asphyxier et interrompre le processus de développement de son pays ».
03/04/2022 00:02

FLASH INFO : Ukraine

► Les autorités ukrainiennes ont annoncé que la région de Kiev est entièrement sous leur contrôle, ce samedi. Plus tôt dans la journée, un conseiller présidentiel ukrainien a estimé que les forces russes opèrent un « retrait rapide » des régions de Kiev et Tchernihiv, dans le nord de l'Ukraine, et ont pour objectif de « prendre pied dans l'est et le sud ». (rfi.fr)


VIDEO A LA UNE

Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES