Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


Opération anti-terroriste au centre du Mali : Des soldats Maliens et Wagner accusés de crimes de guerre

Rédigé par Jean Calvin Koutouan le Mardi 5 Avril 2022 à 17:20 | Lu 176 fois


Difficile dans les conditions actuelles d’estimer de façon précise le nombre de personnes tuées à Moura, dans le centre du Mali, du 23 au 31 Mars, lors d’une opération spéciale menée par l’armée Russe. Bamako se réjouissait dans un communiqué publié ce Vendredi 1er Avril d’avoir éliminé 203 djihadistes.






 
Un bilan largement controversé selon un rapport de l’ONG Human Rights Watch, qui fait état d’au moins 300 morts, en majorité des civils d’ethnie Peulh. Des chiffres exorbitants qui auraient été favorisés par l’implication de supplétifs Russes de Wagner que les témoignages accablent formellement.
 
Sur la base de témoignages compromettants recueillis sur les lieux auprès de ‘’27 personnes commerçants qui s’y trouvaient’’, l’ONG fait état d’exécutions sommaires perpétrées sur des civils, probablement des centaines en majorité d’ethnie Peulh. Le rapport met également en cause les mercenaires Russes de la compagnie Wagner, des supplétifs qui auraient agi de manière inconsidérée en massacrant les populations, ‘’au moins 300 personnes’’ selon un article de rfi.fr publié ce Mardi 5 Avril.
 
‘’Les témoins affirment que parmi les personnes tuées, certains étaient effectivement des jihadistes, dénoncés par des habitants’’, indique le média Français qui cite néanmoins la version dérangeante d’un témoin :  ‘’pour la majorité il s’agissait de civils : « ils ont été tués parce qu’ils portaient la barbe et un pantalon court »’’.
 
Les scènes rapportées à Human Rights Watch et relayées par rfi.fr mettent gravement en cause la responsabilité des ‘’Russes’’ dans ces massacres. ‘’Les Russes auraient même été plus nombreux encore que les Maliens à Moura. Au moins pendant les premiers jours de l’opération. Les témoignages recueillis par Human Rights Watch évoquent une centaine d’hommes. Et dévoilent une effroyable mécanique : des tirs par hélicoptère un jour de marché, puis, pendant près d’une semaine, les habitants du village -dont les téléphones ont été systématiquement confisqués- arrêtés par petits groupes de quatre à dix, parfois interrogés, parfois retenus en plein soleil pendant plusieurs jours, parfois exécutés immédiatement’’.
 
Ce rapport accablant vient renforcer les soupçons de brutalité qui pèsent sur les mercenaires de Wagner, régulièrement accusés d’exactions en Centrafrique et en Libye où ils ont eu à intervenir.
R.A





Microsoft365 for Business

Inscription à la newsletter

Publicité





EN CONTINU
26/02/2023 08:53

Pierre Palmade a été victime d’un AVC

Pierre Palmade a été victime d’un AVC à l’hôpital Paul-Brousse de Villejuif (Val-de-Marne) ce samedi, selon nos informations. Le pronostic vital de l’humoriste n’est pas engagé. Il a été transféré à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre. Le comédien est assigné à résidence, avec port d’un bracelet électronique, dans un service d’addictologie de l’hôpital Paul-Brousse de Villejuif depuis sa mise en examen pour « homicide et blessures involontaires ».
19/01/2023 01:29

Ange Kessi a fait ses adieux à l’armée Ivoirienne

Le Commissaire du Gouvernement Ange Kessi a fait ses adieux à l’armée Ivoirienne ce jour, mercredi 18 janvier 2023, prenant ainsi sa retraite après plusieurs années de bons et loyaux services à la nation.
06/01/2023 22:08

Mali/ Assimi Goita accorde la grâce présidentielle aux 49 soldats ivoiriens détenus depuis juillet 2022



Télé4all - La Télé pour tous
Paris : Conférence de presse de lancement de la CONIF 2024
Publié par Junior Gnapié le 13/06/2024 à 10:08

Inscription à la newsletter

Publicité

LES PLUS RECENTES

Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES


Galerie
CAN 2023 : Stade de la paix de Bouaké
CAN 2023 : Stade de la paix de Bouaké
IMG-20240211-WA0217
IMG-20240211-WA0216
IMG-20240211-WA0209
IMG-20240211-WA0208