Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


Révocations en cascade au ministère de la femme, de la famille et de l'enfant/ Plusieurs directrices relevées de leurs fonctions

Rédigé par Kouassi Norbert dit Norbert Nkaka Koffi le Lundi 11 Décembre 2023 à 21:45 | Lu 2917 fois


Un très mauvais vent souffle actuellement sur le ministère de la femme, de la famille et de l'enfant. En l'espace de quelques mois, des directrices centrales, régionales et même des responsables de projets ont été brutalement relevées de leurs fonctions et remplacées par des hommes. Des mains noires seraient à la base de ce scandale.


La ministre Nassénéba Touré devra mettre fin aux révocations en cascade dans son ministère
La ministre Nassénéba Touré devra mettre fin aux révocations en cascade dans son ministère
Il se passe quelque chose de pas très clair au sein du ministère de la femme, de la famille et de l'enfant dont la première responsable se trouve être Nassénéba Touré, par ailleurs la dynamique maire d'Odiéné. On dit même d'elle qu'elle est une dame au grand coeur. Mais avouons le, des femmes responsables dans ce ministère vivent dans la stupeur et le coeur suspendu, Un véritable calvaire, tellement les révocations sont devenues récurrentes et presque arbitraires. En effet, en quelques mois seulement, 6 directrices, et non des moindres, ont été balayées de leurs fonctions. Il s'agit de Dembélé Mariam, directrice des ressources humaines ( Drh) du ministère, Zagba, directrice du programme de protection des enfants et adolescents vulnérables (Ppaev), Tanoh, directrice du genre et de l'équité, Gbessi, directrice du Comité national de lutte contre les violences basées sur le genre ( Vbg), Tro Dézon Hortense, directrice régionale de la femme, de la famille et de l'enfant de la Nawa ( Soubré) et tout récemment, Lonfo née Silué Tiagnaniga, directrice de l'orphelinat national des filles de Grand Bassam. Si pour la dernière, l'on invoque la mort de la jeune orpheline de 13 ans pour viol, pensionnaire au centre qu'elle dirige, les autres révocations sont sans motifs convaincants. Aussi sont elles relevées de leurs fonctions sans autres propositions de postes et remplacées par des hommes. Dans le même temps, certaines directrices bénéficieraient de la couverture et de la protection des plus proches collaborateurs de la ministre Nassénéba Touré. C'est le cas de Djébré Léocadie Flora, la directrice du centre d'accueil pour enfants de Soubré (Caes). Cette dernière qui dirigerait ce centre, véritable prunelle des yeux de la Première dame Dominique Ouattara, jouirait de la protection d'un haut responsable de ce ministère. "J'ai demandé sans succès, le rapport d'activités de fin d'année à Mme Djébré Flora. Plus grave, celle ci s'absente régulièrement sans aucune autorisation d'absence. Mon malheur, c'est de lui avoir adressé une demande d'explication. Alors je suis révoquée les jours suivants pour une abscence injustifiée", déplore Tro Dézon Hortense, ex directrice régionale de la Nawa, tout en brandissant les documents. Alors pourquoi ces révocations frustrantes et en cascade? Qui se cache derrière ce drame qui pue un règlement de compte? Pourquoi ces femmes révoquées sont elles toutes remplacées par des hommes ? Est-ce que pour un manque de compétence ou alors un simple acharnement ? Madame la ministre de la femme, de la famille et de l'enfant est elle informée des révocations en cascade destinées aux seules femmes du ministère de la femme ? Une telle situation, nous en sommes certains, ne saurait échapper au Président de la République Alassane Ouattara qui fait du respect du genre, l'un des pans de sa gouvernance. Et dire que cela se passe dans le ministère dédié à la femme, il y a de quoi émouvoir le plus haut sommet de l'Etat. Aussi Madame la première Dame, Dominique Ouattara qui veille au bien être des pensionnaires du centre d'accueil des enfants de Soubré et pour lequel elle s'investit, pourrait elle jeter un clin d'oeil sur son mode de gestion. La grogne est perceptible. Affaire à suivre.

Norbert Nkaka





Microsoft365 for Business

Inscription à la newsletter

Publicité





EN CONTINU
26/02/2023 08:53

Pierre Palmade a été victime d’un AVC

Pierre Palmade a été victime d’un AVC à l’hôpital Paul-Brousse de Villejuif (Val-de-Marne) ce samedi, selon nos informations. Le pronostic vital de l’humoriste n’est pas engagé. Il a été transféré à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre. Le comédien est assigné à résidence, avec port d’un bracelet électronique, dans un service d’addictologie de l’hôpital Paul-Brousse de Villejuif depuis sa mise en examen pour « homicide et blessures involontaires ».
19/01/2023 01:29

Ange Kessi a fait ses adieux à l’armée Ivoirienne

Le Commissaire du Gouvernement Ange Kessi a fait ses adieux à l’armée Ivoirienne ce jour, mercredi 18 janvier 2023, prenant ainsi sa retraite après plusieurs années de bons et loyaux services à la nation.
06/01/2023 22:08

Mali/ Assimi Goita accorde la grâce présidentielle aux 49 soldats ivoiriens détenus depuis juillet 2022



Télé4all - La Télé pour tous

Inscription à la newsletter

Publicité

LES PLUS RECENTES

Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES


Galerie
CAN 2023 : Stade de la paix de Bouaké
CAN 2023 : Stade de la paix de Bouaké
IMG-20240211-WA0217
IMG-20240211-WA0216
IMG-20240211-WA0209
IMG-20240211-WA0208