Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


Sanctions contre le Mali/Un journaliste Malien sans pitié pour Assimi Goïta : ‘’Le gars est dans son rêve, il faut qu’il parte’’

Rédigé par Jean Calvin Koutouan le Jeudi 13 Janvier 2022 à 13:43 | Lu 349 fois


Loin de la propagande qui envahit les réseaux sociaux, tous les Maliens ne forment pas un bloc autour de la junte au pouvoir à Bamako, dirigée par Assi Goïta. Certains saluent même les sanctions drastiques imposées par les chefs d’états qu’ils espèrent se transformer progressivement en moyen de pression sur les putschistes pour un retour effectif à l’ordre constitutionnel au Mali.


Depuis Bamako, A.D, journaliste dans un organe de presse en ligne, ne cache pas son dégoût des autorités de transition qu’il accuse de prendre le pays en otage. Lors d’un échange ce Mercredi 12 Janvier sur l’ambiance qui prévaut sur les rives du djoliba après les lourdes sanctions de la CEDEAO qui font craindre la banqueroute au Mali, il s’indignait : ‘’C’est ce qui a permis à Yahya Jammeh de quitter le pouvoir en Gambie.
On ne peut pas accepter que des gens s’accaparent du pouvoir et fassent du n’importe quoi. Qui n’ont aucun moyen ni intellectuel, ni matériel pour développer ce pays. Le gars (Ndlr : Assimi Goïta), il est dans son rêve, certains disent, il faut qu’il parte. Il peut venir organiser les élections et partir. Mais, on ne peut pas accepter que des gens fassent un coup d’état et s’éternisent dans un pays comme le Mali, c’est fini ça’’.
 
Ce Dimanche 09 Janvier, le Mali a écopé de sanctions sévères de la part de la CEDEAO qui a ordonné un embargo économique sur le pays pour contraindre la junte à renoncer à son chronogramme d’organisation de la prochaine présidentielle dans un délai de 4 ans, en 2026.
Raoul Mobio





Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
21/06/2022 16:26

𝐑𝐞́𝐬𝐮𝐥𝐭𝐚𝐭𝐬 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐 : 𝟒𝟒𝟐 𝟓𝟓𝟖 𝐚𝐝𝐦𝐢𝐬 𝐬𝐮𝐫 𝟔𝟖𝟑 𝟑𝟖𝟔 𝐜𝐚𝐧𝐝𝐢𝐝𝐚𝐭𝐬 𝐚𝐮 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐

CEPE 2022 :  64,76% de taux de réussite en Côte d'Ivoire contre 52,51% en 2021.
05/04/2022 17:40

Lancement du Femua 14 à Abidjan.

Le Commissaire général du festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo (#FEMUA) a annoncé cet après midi le lancement de ce festival, l'un des plus prisé en Afrique sub-saharienne. Ce sera mardi le 12 avril prochain au Sofitel Ivoire d'Abidjan.
Le Festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo est un rendez-vous annuel de musiques urbaines, et éclectiques africaines qui a pour promoteur M. Salif Traoré dit A'salfo leader voice du groupe Magic System. Plusieurs artistes de renommées continentales et mondiales ont déjà eu à prester sur le célèbre podium de ce festival dans la commune de Marcory. Il faut rappelé ici que cette aventure dure depuis 14 ans déjà.
EVN.
03/04/2022 00:49

FLASH INFO : Guinée Équatoriale

Le vice-président de la Guinée Équatoriale 🇬🇶, Teodorin Obiang Nguema accuse la Banque de France de « bloquer les transferts des investisseurs, dans le but d’asphyxier et interrompre le processus de développement de son pays ».


VIDEO A LA UNE

Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES