Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


Santé de l'économie ivoirienne : Le "Oui...mais" de la banque mondiale. Les atouts de l'économie numérique pour une croissance résiliente et inclusive

Rédigé par Kouassi Norbert dit Norbert Nkaka Koffi le Jeudi 2 Juin 2022 à 12:13 | Lu 242 fois


Des responsables de la banque mondiale ont organisé une cérémonie de présentation du 12 ème rapport sur la situation économique en Côte d'Ivoire, le mercredi 1 er juin à l'hôtel Sofitel ivoire. C'était en présence des ministres de l'économie et des finances et de la communication et de l'économie numérique. Un rapport dans lequel l'institution financière mondiale reoriente la Côte d'Ivoire vers l'exploitation de l'économie numérique pour une croissance résiliente et inclusive.


Le ministre de l'économie et des finances, Adama Coulibaly recevant le rapport des mains de la directrice des opérations de la banque mondiale, Carolie Gevers
Le ministre de l'économie et des finances, Adama Coulibaly recevant le rapport des mains de la directrice des opérations de la banque mondiale, Carolie Gevers





L'économie ivoirienne se porte à merveille, en tout cas selon le 12 ème rapport de la banque mondiale sur la situation économique en Côte d'Ivoire. En effet au cours de la remise de ce rapport, la directrice des opérations de la plus grande institution financière mondiale, Coralie Gevers, n'a pas manqué de féliciter le gouvernement ivoirien d'avoir su tenir la barre, mieux, la hisser à un niveau satisfaisant, malgré la crise liée à la Covid-19. " Nous sommes heureux de vous présenter ce rapport.

Ralenti en 2020, l'économie ivoirienne a su démontrer sa force", s'exclame la directrice des opérations de la banque mondiale, qui ouvre aussitôt une lucarne sur l'apport du secteur des télécommunications dans l'économie ivoirienne. "Le secteur des services télécom a généré plus de 839 milliards de F Cfa en 2021 avec plus de 6 millions d'abonnés à internet. Si nous mettons en lumière ce secteur aujourd'hui, c'est qu'on peut penser quel rôle il peut jouer pour la Côte d'Ivoire comme vecteur de l'émergence", précise Coralie Gevers qui estime que l'économie numérique peut constituer un allié important pour la Côte d'Ivoire en termes de résilience.

S'agissant du rapport lui-même, l'auteur Hermann Djédjé Yohou, économiste à la banque mondiale n'a pas hésité à adresser ses félicitations au ministre de l'économie et des finances et au gouvernement ivoirien. "Les nouvelles sont bonnes et rassurantes. Les signaux sont verts. La Côte d'Ivoire a su préserver sa résilience avec une forte recette fiscale qui consolide le budget", tels sont les propos par lesquels il se dit flatté. Selon lui, plusieurs facteurs ont consolidé cette économie, notamment le plan de réponse Covid-19, assorti d'un plan de dépenses de santé et un plan économique d'urgence pour soutenir les secteurs critiques, les entreprises publiques et privées en difficulté.

Toutes choses qui ont permis de maintenir le PIB. De sorte qu'on note une reprise et même une accélération des activités à partir de 2020 (toujours selon le rapport) avec un net recul de la Covid-19. Des efforts sont en cours pour relever certains défis surtout en passant du Pnd au PSGouv2. Mais malgré tout ceci, des problèmes persistent, notamment l'inflation et le taux de la pauvreté encore très élevés. 39 % de la population, soient environs 10 millions de personnes croulent sous le poids de la pauvreté. L'inflation, elle, a atteint son niveau record, soit 4, 2 % contre 2,4 en 2020 et 0,8 en 2019.

Alors comment tirer profit de l'économie numérique actuellement en vogue? Pour les responsables de la banque mondiale, une bonne exploitation de l'économie numérique est un atout pour une croissance résiliente et inclusive. "La contribution de l'économie numérique en Côte d'Ivoire pourrait s'élever à environ 5,5 milliards de dollars en 2025 et 22 milliards de dollars en 2050 (2500 à 11000 milliards F CFA)...

La Côte d'Ivoire, à l'instar des autres pays, peut exploiter l'économie numérique comme un moteur de croissance et d'innovation pour ouvrir de nouvelles voies vers une nouvelle croissance économique rapide", situe ce rapport qui précise cependant qu'en Côte d'Ivoire, " les prix de détail de la téléphonie mobile semblent relativement chers (comparaison faite avec les pays comme le Sénégal, le Ghana et le Nigéria). En outre, l'internet à haut débit fixe est très faible, soit 5,3% de la population. En clair, la Côte d'Ivoire a du potentiel en matière de l'entrepreneuriat numérique à moyen et à long termes. Cependant, l'écosystème des startups est moins développé que dans les économies émergentes comparables comme l'Afrique anglophone et le Sénégal.

Face à cette mauvaise posture, le ministre de la communication et de l'économie numérique, Amadou Coulibaly qui a reçu le rapport, a promis, au cours du panel qui a suivi, d'harmoniser et de dynamiser ce secteur afin d'exploiter cette autre orientation innovante de l'économie à travers le numérique. Le ministre Adama Coulibaly de l'économie et des finances, quant à lui, a reconnu les efforts du gouvernement pour maintenir l'économie de la Côte d'Ivoire à un seuil admirable (taux de 7%). Il a aussi relevé que "la Côte d'Ivoire revient de loin. En ce sens que le taux de pauvreté qui était de 55% en 2012 a été ramené à 39%", a t il précisé.

Photo entre les ministres ivoiriens de l'économie et de la communication et de l'économie numérique
Photo entre les ministres ivoiriens de l'économie et de la communication et de l'économie numérique
Par rapport à l'économie numérique, le ministre Adama Coulibaly a invité les secteurs privés impliqués dans ce domaine à la responsabilité et revoir à la baisse, les coûts des prestations à l'image de l'Inde. Aussi a t il invité les spécialistes à se pencher sur la cybercriminalité afin de garantir une économie numérique forte et dynamique. Notons qu'un panel animé par le ministre de l'économie numérique et de la communication Amadou Coulibaly, le DG de Orange Bank Africa, Jean Louis Menan Kouamé et Fatim Cissé de Ceo Ihs World Towers a mis fin à la cérémonie.

Norbert Nkaka





Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
21/06/2022 16:26

𝐑𝐞́𝐬𝐮𝐥𝐭𝐚𝐭𝐬 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐 : 𝟒𝟒𝟐 𝟓𝟓𝟖 𝐚𝐝𝐦𝐢𝐬 𝐬𝐮𝐫 𝟔𝟖𝟑 𝟑𝟖𝟔 𝐜𝐚𝐧𝐝𝐢𝐝𝐚𝐭𝐬 𝐚𝐮 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐

CEPE 2022 :  64,76% de taux de réussite en Côte d'Ivoire contre 52,51% en 2021.
05/04/2022 17:40

Lancement du Femua 14 à Abidjan.

Le Commissaire général du festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo (#FEMUA) a annoncé cet après midi le lancement de ce festival, l'un des plus prisé en Afrique sub-saharienne. Ce sera mardi le 12 avril prochain au Sofitel Ivoire d'Abidjan.
Le Festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo est un rendez-vous annuel de musiques urbaines, et éclectiques africaines qui a pour promoteur M. Salif Traoré dit A'salfo leader voice du groupe Magic System. Plusieurs artistes de renommées continentales et mondiales ont déjà eu à prester sur le célèbre podium de ce festival dans la commune de Marcory. Il faut rappelé ici que cette aventure dure depuis 14 ans déjà.
EVN.
03/04/2022 00:49

FLASH INFO : Guinée Équatoriale

Le vice-président de la Guinée Équatoriale 🇬🇶, Teodorin Obiang Nguema accuse la Banque de France de « bloquer les transferts des investisseurs, dans le but d’asphyxier et interrompre le processus de développement de son pays ».


VIDEO A LA UNE

Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES