Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


Sécurité présidentielle/ 313 gendarmes et plus de 200 policiers out!

Rédigé par Kouassi Norbert dit Norbert Nkaka Koffi le Mardi 1 Mars 2022 à 20:26 | Lu 125 fois


Depuis la prise du pouvoir par le lieutenant colonel Paul Henri Sandaogo Damiba, le dispositif de sécurité présidentielle a changé de visage au Burkina Faso. Le groupement de sécurité et de protection républicaine (Gspr) connaît une autre configuration.


Dans sa livraison n° 328 du 15 au 18 février 2022, le bimensuel Le reporter révèle que des changements sont opérés au sein du Gspr depuis le 10 février 2022. "313 gendarmes et plus de 200 policiers ont reçu une notification qui met fin à leur mise à disposition. Les gendarmes regagnent leur ministère d'origine, à savoir le ministère des armées et des anciens combattants. Les policiers eux, regagnent le ministère de la sécurité", révèle le confrère qui précise que "ils seront remplacés par les éléments de l'armée de terre, seule habilitée à assurer la sécurité présidentielle désormais". Cette configuration pourrait affecter aussi la primature et l'assemblée nationale. La sécurité de ces institutions échoit à la police nationale. Ces changements tirent leur fondement du fait des conflits récurrents entre gendarmes et policiers au sein du Gspr. Ceux-ci font poser des questions sur la sécurité du président de la république. Notons que jusqu'en 2015, date du coup d'état manqué, la sécurité du président de la république était l'affaire du régiment de la sécurité présidentielle (Rsp). Norbert Nkaka (source, Le reporter du 15 au 28 février 2022)





Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
21/06/2022 16:26

𝐑𝐞́𝐬𝐮𝐥𝐭𝐚𝐭𝐬 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐 : 𝟒𝟒𝟐 𝟓𝟓𝟖 𝐚𝐝𝐦𝐢𝐬 𝐬𝐮𝐫 𝟔𝟖𝟑 𝟑𝟖𝟔 𝐜𝐚𝐧𝐝𝐢𝐝𝐚𝐭𝐬 𝐚𝐮 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐

CEPE 2022 :  64,76% de taux de réussite en Côte d'Ivoire contre 52,51% en 2021.
05/04/2022 17:40

Lancement du Femua 14 à Abidjan.

Le Commissaire général du festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo (#FEMUA) a annoncé cet après midi le lancement de ce festival, l'un des plus prisé en Afrique sub-saharienne. Ce sera mardi le 12 avril prochain au Sofitel Ivoire d'Abidjan.
Le Festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo est un rendez-vous annuel de musiques urbaines, et éclectiques africaines qui a pour promoteur M. Salif Traoré dit A'salfo leader voice du groupe Magic System. Plusieurs artistes de renommées continentales et mondiales ont déjà eu à prester sur le célèbre podium de ce festival dans la commune de Marcory. Il faut rappelé ici que cette aventure dure depuis 14 ans déjà.
EVN.
03/04/2022 00:49

FLASH INFO : Guinée Équatoriale

Le vice-président de la Guinée Équatoriale 🇬🇶, Teodorin Obiang Nguema accuse la Banque de France de « bloquer les transferts des investisseurs, dans le but d’asphyxier et interrompre le processus de développement de son pays ».


VIDEO A LA UNE

Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES