Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


Un mini car évite une citerne et s'écrase dans les ravins/ 3 morts et 30 blessés.

Rédigé par Kouassi Norbert dit Norbert Nkaka Koffi le Mardi 5 Juillet 2022 à 19:17 | Lu 130 fois


Un accident de la route à la fois tragique et spectaculaire a endeuillé les populations dans le département de Ferkessédougou le lundi 4 juillet. Un mini car qui tentait d'éviter un camion citerne a effectué plusieurs tonneaux dans les ravins. On dénombre 3 morts et 30 blessés.


Un accident tragique a fait plusieurs morts sur l'axe Tafiré-Ferké ( photo d'archives)
Un accident tragique a fait plusieurs morts sur l'axe Tafiré-Ferké ( photo d'archives)
Selon des informations sourcées, émanant des forces sécuritaires, un camion citerne est là principale cause de cet accident dont le bilan pourrait alourdir. En effet, c'est aux environs de 23 heures , précisément au Pk 20 sur l'axe Tafiré- Ferkessédougou que le drame a eu lieu. Un mini car de type Mercedes Benz, immatriculé 486 ER 07, conduit par Coulibaly Issa roulait en direction de Ferkessédougou avec à son bord, une cinquantaine de passagers. Tout se passait bien jusqu'à hauteur de la sous préfecture de Badikaha où tout bascule tragiquement. Parvenu au Pk 20, le conducteur est surpris par un camion citerne roulant dans le même sens. Il donne un coup de frein sec. Le conducteur du mini car qui braque ensuite le véhicule sur la gauche, perd le contrôle et se mélange les pédales. Dès lors, l'engin devenu fou effectue plusieurs embardées dans les ravins avant de s'écraser lourdement avec ses occupants. Dans les épaves du mini car complètement sur le toit ( 6 roues en l'air), les premiers secours retirent 3 corps amochés, qui témoignent la violence du choc. Il s'agit de Sanogo Alassane, ivoirien, 25 ans, Traoré Bouraïma, malien, 48 ans et un autre corps non identifié, faute de pièces. On dénombre également 30 blessés dont certains dans un état grave. Les dégâts matériels sont très importants. Les blessés ont été conduits au centre de santé urbain de Badikaha et les morts enlevés pour la morgue de Ferkessédougou. Il faut saluer les sapeurs pompiers civils de Ferké et les éléments de la brigade de gendarmerie de Tafiré arrivés promptement sur les lieux pour sauver des vies. Une enquête a été ouverte pour apprécier les causes réelles de cet accident tragique. Norbert Nkaka





Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
21/06/2022 16:26

𝐑𝐞́𝐬𝐮𝐥𝐭𝐚𝐭𝐬 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐 : 𝟒𝟒𝟐 𝟓𝟓𝟖 𝐚𝐝𝐦𝐢𝐬 𝐬𝐮𝐫 𝟔𝟖𝟑 𝟑𝟖𝟔 𝐜𝐚𝐧𝐝𝐢𝐝𝐚𝐭𝐬 𝐚𝐮 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐

CEPE 2022 :  64,76% de taux de réussite en Côte d'Ivoire contre 52,51% en 2021.
05/04/2022 17:40

Lancement du Femua 14 à Abidjan.

Le Commissaire général du festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo (#FEMUA) a annoncé cet après midi le lancement de ce festival, l'un des plus prisé en Afrique sub-saharienne. Ce sera mardi le 12 avril prochain au Sofitel Ivoire d'Abidjan.
Le Festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo est un rendez-vous annuel de musiques urbaines, et éclectiques africaines qui a pour promoteur M. Salif Traoré dit A'salfo leader voice du groupe Magic System. Plusieurs artistes de renommées continentales et mondiales ont déjà eu à prester sur le célèbre podium de ce festival dans la commune de Marcory. Il faut rappelé ici que cette aventure dure depuis 14 ans déjà.
EVN.
03/04/2022 00:49

FLASH INFO : Guinée Équatoriale

Le vice-président de la Guinée Équatoriale 🇬🇶, Teodorin Obiang Nguema accuse la Banque de France de « bloquer les transferts des investisseurs, dans le but d’asphyxier et interrompre le processus de développement de son pays ».


VIDEO A LA UNE

Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES