Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter

orpaillage clandestin : La Côte d'Ivoire perd 1 milliard de dollars chaque année

Corruption

Rédigé par KOFFI MICHAËL KOUAKOU le Mardi 21 Décembre 2021 à 15:53 | Lu 20 fois


La lutte contre la corruption et l'impunité, une des priorités du Président Alassane OUATTARA contenue dans le projet de société ( 2021-2025) fait son petit bonhomme de chemin avec plusieurs actions d'envergure il y a quelques mois.Toutefois le phénomène de la corruption reste une réalité en Côte d'Ivoire classée 104e rang sur 180 en 2020 selon un rapport de Transparency International .Cela ,tant ce phénomène a la peau dur en éburnie.


Et s'il y a un secteur d'activité où la corruption coûte énormément à la Côte d'Ivoire,c'est bien l'orpaillage clandestin.En effet ,une enquête du média LSI AFRICA incriminant plusieurs hauts gradés de l'armée ivoirienne et des diplomates, révèle des chiffres astronomiques qui donnent froid dans le dos. "Selon plusieurs études réalisées en 2019, l'on estime à 32, 5 tonnes la production nationale d'or en Côte d'Ivoire, alors qu'un rapport de l’organisation African Security Sector Network a évalué à environ 30 tonnes l'orpaillage clandestin qui échappe totalement au contrôle de l’Etat, et donc à ses caisses. Le préjudice financier dépasse 1 milliard de dollars chaque année",lit-on dans les colonnes de LSI AFRICA . Puis de poursuivre avec ces explications "Les forces de sécurité qui, en plus de ponctionner une part de l’or extrait clandestinement, mènent régulièrement de fausses opérations coup de poing. En 2019, la Brigade de Répression des Infractions au Code minier (BRICM) affirme avoir procédé au "déguerpissement de 222 sites, l’interpellation de 139 personnes, la saisie de 139 pelles hydrauliques, 123 motopompes, 51 générateurs, 81 motocyclettes, 27 groupes électrogènes et divers autres matériels et produits toxiques", alors qu'à ce jour, près d'un million et demi de personnes travaillent dans l'orpaillage clandestin. 139 interpellations sur plus d'un million de personnes, la moisson est bien maigre". Des chiffres qui illustrent fort bien l'ampleur du phénomène de l'orpaillage clandestin et les pertes qu'il engendre sur l'économie ivoirienne à cause de la corruption.Des chiffres qui doivent inciter l'État à intensifier les mesures et multiplier les actions dans la lutte.



Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
23/01/2022 14:03

Tirs entendus à Ouaga: Le Gouvernement rassure (Communiqué)

Tirs entendus à Ouaga: Le Gouvernement rassure (Communiqué)

Des informations véhiculées dans les réseaux sociaux tendent à faire croire à une prise de pouvoir par l’armée en ce jour 23 janvier 2022.

Le gouvernement tout en reconnaissant l’effectivité de tirs dans certaines casernes dément ces informations et appelle les populations à rester sereines. Il réaffirme sa confiance à notre armée qui demeure républicaine.

Force et courage à nos Forces de défense et de sécurité (FDS) et Volontaires pour
la défense de la patrie (VDP).

23/01/2022 13:59

Urgent/ Burkina Faso: Tirs entendus dans plusieurs casernes

Urgent/ Burkina Faso: Tirs entendus dans plusieurs casernes
Depuis ce Dimanche 23 Janvier à l'aube, des tirs sont entendus dans plusieurs quartiers stratégiques de la capitale Burkinabè abritant des casernes militaires. De source sûre sur place, les tirs continuent au moment où nous mettons sous presse.
17/01/2022 21:52

Mamadou Traoré, proche de Guillaume Soro, déféré à la MACA pour "diffusion de fausses informations"

Selon le communique de GÉNÉRATIONS & PEUPLES SOLIDAIRES du 17 Janvier 2022 Générations et Peuples Solidaires (GPS), M. TRAORE MAMADOU, membre du Comité d’Orientation et de Coordination (COC) de GPS, arrêté le 14 janvier 2022, a été inculpé ce jour, pour les chefs d'accusation suivants :
  • Diffusion de fausses informations tendant à faire croire qu'une atteinte aux personnes va être commise ;
  • Manoeuvre de nature à jeter le discrédit sur les Institutions et leur fonctionnement ;
  • Commission d'actes non approuvés par le Gouvernement et de nature à exposer des Ivoiriens à subir des représailles ;
  • Incitation à commettre des actes terroristes non suivie d'effet.
M. TRAORE Mamadou a été déféré ce lundi 17 janvier 2022 et placé en détention préventive à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA) dans l’attente de son jugement. 


VIDEO A LA UNE
Josey Priscille en concert à l'espace Venise à Paris - Sarcelle
Publié par Abidjan4all le 20/01/2022 à 02:45

Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : Junior Gnapié