Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter

​Face aux terroristes, les Burkinabè n’ont pas confiance en leur nouveau premier ministre

Rédigé par Jean Calvin Koutouan le Dimanche 12 Décembre 2021 à 20:10 | Lu 177 fois


Cela transparaît cruellement dans les réactions sur Netafrique.net à la suite de la publication ce Vendredi d’un article informant de la nomination du remplaçant de Christophe Dabiré. Les Burkinabè partent déjà dubitatifs dans leur nouvelle aventure avec Lassina Zerbo comme premier ministre.


​Face aux terroristes, les Burkinabè n’ont pas confiance en leur nouveau premier ministre






Nommé le 10 Décembre dernier par le chef de l’état, Rock Marc Christian Kaboré en remplacement de Christophe Dabiré, qui le 08 Décembre, rendait sa démission, le désormais ex secrétaire exécutif de l’Organisation du Traité d’Interdiction Complète des Essais Nucléaires, Lassina Zerbo, n’inspire pas confiance. Et pour cause. Les différents changements opérés à la tête de la primature par le président Kaboré pour palier à la crise sécuritaire qui endeuille le Faso, n’ont jusqu’à preuve du contraire, suscité aucun résultat probant. Pas plus que ceux effectués dans la hiérarchie militaire.


‘’Je ne connais pas ce monsieur. Mais je ne pense pas que la solution pourrait venir de quelqu’un qui ne connais pas bien le Burkina sous tous ses aspects. Il vit hors du pays depuis combien de temps. Il faut éviter de penser que la politique c’est une histoire de parcours académique ou d’expériences dans les institutions internationales… La question sécuritaire n’est pas seulement une question technique, ni des équations physiques. Ce sont des politiques mal conçues sans visions…. Je ne suis optimiste. Je pense que M. ROCK s’est encore planté’’, analysait un internaute ostensiblement sceptique. Pour un autre convaincu que ‘’Rock va droit dans le mur’’, ‘’M. Zerbo est un bon technocrate et compétent, mais il n’est pas fait pour ce poste’’. Des arguments qui rejoignent l’avis de cet internaute qui sans vouloir remettre en cause les compétences du successeur de Dabiré, estime que ‘’ce choix est aveugle ou mal calculé’’. Selon lui, ‘’le problème, c’est Rock (Ndlr : Président du Faso)’’.

Même réaction du côté d’un autre internaute qui rappelle ‘’qu’on développe un pays dans la sécurité’’, pour souligner l’importance d’un homme de poigne au profil adapté à la situation militaire. Autant dire que le nouveau chef du gouvernement Burkinabè venu à la rescousse d’un état en pleine déliquescence face au terrorisme a du pain sur la planche, rien qu’en commençant à rassurer ses compatriotes sur sa capacité à juguler la crise sécuritaire.


Rappelons que cette nomination intervient dans un contexte de surchauffe de l’atmosphère politico-militaire, marqué par des manifestations anti-régime dans lesquelles les populations protestent contre la dégradation de la situation sécuritaire dans le pays.
R.A



Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
23/01/2022 14:03

Tirs entendus à Ouaga: Le Gouvernement rassure (Communiqué)

Tirs entendus à Ouaga: Le Gouvernement rassure (Communiqué)

Des informations véhiculées dans les réseaux sociaux tendent à faire croire à une prise de pouvoir par l’armée en ce jour 23 janvier 2022.

Le gouvernement tout en reconnaissant l’effectivité de tirs dans certaines casernes dément ces informations et appelle les populations à rester sereines. Il réaffirme sa confiance à notre armée qui demeure républicaine.

Force et courage à nos Forces de défense et de sécurité (FDS) et Volontaires pour
la défense de la patrie (VDP).

23/01/2022 13:59

Urgent/ Burkina Faso: Tirs entendus dans plusieurs casernes

Urgent/ Burkina Faso: Tirs entendus dans plusieurs casernes
Depuis ce Dimanche 23 Janvier à l'aube, des tirs sont entendus dans plusieurs quartiers stratégiques de la capitale Burkinabè abritant des casernes militaires. De source sûre sur place, les tirs continuent au moment où nous mettons sous presse.
17/01/2022 21:52

Mamadou Traoré, proche de Guillaume Soro, déféré à la MACA pour "diffusion de fausses informations"

Selon le communique de GÉNÉRATIONS & PEUPLES SOLIDAIRES du 17 Janvier 2022 Générations et Peuples Solidaires (GPS), M. TRAORE MAMADOU, membre du Comité d’Orientation et de Coordination (COC) de GPS, arrêté le 14 janvier 2022, a été inculpé ce jour, pour les chefs d'accusation suivants :
  • Diffusion de fausses informations tendant à faire croire qu'une atteinte aux personnes va être commise ;
  • Manoeuvre de nature à jeter le discrédit sur les Institutions et leur fonctionnement ;
  • Commission d'actes non approuvés par le Gouvernement et de nature à exposer des Ivoiriens à subir des représailles ;
  • Incitation à commettre des actes terroristes non suivie d'effet.
M. TRAORE Mamadou a été déféré ce lundi 17 janvier 2022 et placé en détention préventive à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA) dans l’attente de son jugement. 


VIDEO A LA UNE
Josey Priscille en concert à l'espace Venise à Paris - Sarcelle
Publié par Abidjan4all le 20/01/2022 à 02:45

Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : Junior Gnapié