Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


​Face aux terroristes, les Burkinabè n’ont pas confiance en leur nouveau premier ministre

Rédigé par Jean Calvin Koutouan le Dimanche 12 Décembre 2021 à 20:10 | Lu 181 fois


Cela transparaît cruellement dans les réactions sur Netafrique.net à la suite de la publication ce Vendredi d’un article informant de la nomination du remplaçant de Christophe Dabiré. Les Burkinabè partent déjà dubitatifs dans leur nouvelle aventure avec Lassina Zerbo comme premier ministre.


​Face aux terroristes, les Burkinabè n’ont pas confiance en leur nouveau premier ministre






Nommé le 10 Décembre dernier par le chef de l’état, Rock Marc Christian Kaboré en remplacement de Christophe Dabiré, qui le 08 Décembre, rendait sa démission, le désormais ex secrétaire exécutif de l’Organisation du Traité d’Interdiction Complète des Essais Nucléaires, Lassina Zerbo, n’inspire pas confiance. Et pour cause. Les différents changements opérés à la tête de la primature par le président Kaboré pour palier à la crise sécuritaire qui endeuille le Faso, n’ont jusqu’à preuve du contraire, suscité aucun résultat probant. Pas plus que ceux effectués dans la hiérarchie militaire.


‘’Je ne connais pas ce monsieur. Mais je ne pense pas que la solution pourrait venir de quelqu’un qui ne connais pas bien le Burkina sous tous ses aspects. Il vit hors du pays depuis combien de temps. Il faut éviter de penser que la politique c’est une histoire de parcours académique ou d’expériences dans les institutions internationales… La question sécuritaire n’est pas seulement une question technique, ni des équations physiques. Ce sont des politiques mal conçues sans visions…. Je ne suis optimiste. Je pense que M. ROCK s’est encore planté’’, analysait un internaute ostensiblement sceptique. Pour un autre convaincu que ‘’Rock va droit dans le mur’’, ‘’M. Zerbo est un bon technocrate et compétent, mais il n’est pas fait pour ce poste’’. Des arguments qui rejoignent l’avis de cet internaute qui sans vouloir remettre en cause les compétences du successeur de Dabiré, estime que ‘’ce choix est aveugle ou mal calculé’’. Selon lui, ‘’le problème, c’est Rock (Ndlr : Président du Faso)’’.

Même réaction du côté d’un autre internaute qui rappelle ‘’qu’on développe un pays dans la sécurité’’, pour souligner l’importance d’un homme de poigne au profil adapté à la situation militaire. Autant dire que le nouveau chef du gouvernement Burkinabè venu à la rescousse d’un état en pleine déliquescence face au terrorisme a du pain sur la planche, rien qu’en commençant à rassurer ses compatriotes sur sa capacité à juguler la crise sécuritaire.


Rappelons que cette nomination intervient dans un contexte de surchauffe de l’atmosphère politico-militaire, marqué par des manifestations anti-régime dans lesquelles les populations protestent contre la dégradation de la situation sécuritaire dans le pays.
R.A





Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
21/06/2022 16:26

𝐑𝐞́𝐬𝐮𝐥𝐭𝐚𝐭𝐬 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐 : 𝟒𝟒𝟐 𝟓𝟓𝟖 𝐚𝐝𝐦𝐢𝐬 𝐬𝐮𝐫 𝟔𝟖𝟑 𝟑𝟖𝟔 𝐜𝐚𝐧𝐝𝐢𝐝𝐚𝐭𝐬 𝐚𝐮 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐

CEPE 2022 :  64,76% de taux de réussite en Côte d'Ivoire contre 52,51% en 2021.
05/04/2022 17:40

Lancement du Femua 14 à Abidjan.

Le Commissaire général du festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo (#FEMUA) a annoncé cet après midi le lancement de ce festival, l'un des plus prisé en Afrique sub-saharienne. Ce sera mardi le 12 avril prochain au Sofitel Ivoire d'Abidjan.
Le Festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo est un rendez-vous annuel de musiques urbaines, et éclectiques africaines qui a pour promoteur M. Salif Traoré dit A'salfo leader voice du groupe Magic System. Plusieurs artistes de renommées continentales et mondiales ont déjà eu à prester sur le célèbre podium de ce festival dans la commune de Marcory. Il faut rappelé ici que cette aventure dure depuis 14 ans déjà.
EVN.
03/04/2022 00:49

FLASH INFO : Guinée Équatoriale

Le vice-président de la Guinée Équatoriale 🇬🇶, Teodorin Obiang Nguema accuse la Banque de France de « bloquer les transferts des investisseurs, dans le but d’asphyxier et interrompre le processus de développement de son pays ».


VIDEO A LA UNE

Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES