Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


137 ème fête des travailleurs/ Un préfet engage la traque des employeurs hors -la- loi

Rédigé par Kouassi Norbert dit Norbert Nkaka Koffi le Lundi 1 Mai 2023 à 20:39 | Lu 175 fois


La 137 ème fête des travailleurs a été célébrée dans le monde entier ce 1 er mai. Une occasion propice pour les centrales syndicales de présenter les revendications et doléances au gouvernement ou aux représentants de l'État. Le préfet de la région des Grands Ponts, N'Zi Kangah Rémi a saisi cette opportunité pour amorcer bientôt un contrôle dans les services afin de déceler les employeurs qui ne respecteraient pas les actes du gouvernement relatif à l'application du Smic.


Les travailleurs ont défilé à l'occasion de la fête des travailleurs
Les travailleurs ont défilé à l'occasion de la fête des travailleurs
La fête s'est déroulée en deux temps. D'abord un défilé géant qui a vu le passage des différentes composantes des travailleurs : les représentants des centrales syndicales ( Ugtci, Fesaci, Ifci, dignité...), les associations de femmes, les commerçants, les couturiers, des établissements privés, les structures hôtelières mais surtout les entreprises agro industrielles très nombreuses dans la région. La deuxième étape des allocutions a été la plus riche. Le directeur régional de l'inspection du travail, Djédjé Serge Pacôme ouvre le bal. " Cette fête qui célèbre la dignité du travailleur est aussi une occasion de rencontre et de dialogue entre employés et employeurs", situera t il avant de dresser le bilan de ses activités en termes de contrôles et de visites sur le terrain. Place est ensuite donnée au porte-parole des centrales syndicales, Dembélé Dominique. Celui-ci a reconnu les efforts consentis par l'État pour alléger les charges des travailleurs. Toutefois il a égrené plusieurs revendications et doléances au nombre desquelles la revalorisation salariale, des primes de logements, le relèvement du prix des produits agricoles et surtout l'application effective du SMIC qui est de 75 000 f. En réponse au chapelet des revendications le préfet s'est visiblement senti interpeller par la mauvaise foi affichée par certains employeurs qui feraient preuve de résistance quant à l'application effective du SMIC, un acte pris par l'État ivoirien. " Il me revient à plusieurs reprises que des employeurs ne respecteraient pas les salaires conformément au SMIC. D'autres même ne déclareraient pas leurs agents à la Cnps. C'est une violation grave car aucun juge administratif ne peut se prononcer sur un acte de gouvernement. Séance tenante, je donne instruction au directeur régional de l'inspection du travail de diligenter un contrôle dès le mardi 2 mai afin de déceler tous les hors -la- loi. Parcourez toutes les entreprises et relevez tous les manquements afin de faire réparer toutes ces injustices. Faites votre travail et nous allons le transmettre à qui de droit", a insisté le préfet hors grade, N'Zi Kangah Rémi qui a par ailleurs rendu un hommage appuyé au gouvernement pour les avancées significatives à l'endroit des travailleurs. " Les avancées sont plus pesantes que les quelques difficultés. L'actif est donc supérieur au passif", a reconnu le premier responsable administratif de la région des Grands Ponts.

Le préfet de la région des Grands Ponts, N'Zi Kangah Rémi veut réparer le tort fait aux travailleurs
Le préfet de la région des Grands Ponts, N'Zi Kangah Rémi veut réparer le tort fait aux travailleurs
Il convient de rappeler que le thème de cette année est " Résilience et travail décent. Agir ensemble au service du travail pour l'amélioration des conditions de vie et l'inclusion"

Djédjé Serge Pacôme, DR de l'inspection du travail ( au micro)
Djédjé Serge Pacôme, DR de l'inspection du travail ( au micro)
Norbert Nkaka





Microsoft365 for Business

Inscription à la newsletter

Publicité





EN CONTINU
26/02/2023 08:53

Pierre Palmade a été victime d’un AVC

Pierre Palmade a été victime d’un AVC à l’hôpital Paul-Brousse de Villejuif (Val-de-Marne) ce samedi, selon nos informations. Le pronostic vital de l’humoriste n’est pas engagé. Il a été transféré à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre. Le comédien est assigné à résidence, avec port d’un bracelet électronique, dans un service d’addictologie de l’hôpital Paul-Brousse de Villejuif depuis sa mise en examen pour « homicide et blessures involontaires ».
19/01/2023 01:29

Ange Kessi a fait ses adieux à l’armée Ivoirienne

Le Commissaire du Gouvernement Ange Kessi a fait ses adieux à l’armée Ivoirienne ce jour, mercredi 18 janvier 2023, prenant ainsi sa retraite après plusieurs années de bons et loyaux services à la nation.
06/01/2023 22:08

Mali/ Assimi Goita accorde la grâce présidentielle aux 49 soldats ivoiriens détenus depuis juillet 2022



Télé4all - La Télé pour tous

Inscription à la newsletter

Publicité

LES PLUS RECENTES

Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES


Galerie
CAN 2023 : Stade de la paix de Bouaké
CAN 2023 : Stade de la paix de Bouaké
IMG-20240211-WA0217
IMG-20240211-WA0216
IMG-20240211-WA0209
IMG-20240211-WA0208