Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter

AFFI N'GUESSAN : UN LEADERSHIP AVERE

Rédigé par Abidjan4all le Vendredi 30 Juillet 2021 à 22:55 | Lu 219 fois


Après l'euphorie qui a accompagné la rencontre entre le Président de la République M. Alassane Ouattara et l'ex-Président M. Laurent Gbagbo, il est impérieux de revenir sur certaines postures dogmatiques et irréalistes de nos leaders politiques et non des moindres.


Pascal Affi N'Guessan, président du FPI
Pascal Affi N'Guessan, président du FPI

 



On ne saurait donc passer par pertes et profits les méchancetés, anathèmes et autres accusations gratuites déversées sur le Président du Front Populaire Ivoirien M. Affi N'guessan Pascal, dès lors que ce dernier avait fait du dialogue, de la discussion avec ceux qui sont au pouvoir, le vecteur clef de la réconciliation après la grave crise post-électorale.

Revenir sur le sujet, n'est ni remuer le couteau dans la plaie, ni être rabat-joie. Il s'agit simplement d'aider les uns et les autres à sortir des enfantillages et autres turpitudes aux conséquences toujours dramatiques pour les suiveurs.

En effet, combien de vies innocentes ont-elles été arrachées à l'affection de leurs familles au nom de la radicalité des mentors ? La crise post-électorale aurait-elle connu une telle amplitude si la mesure avait prévalu dans tous les camps ?

Rendons à César ce qui est à César, rendons à Affi ce qui est à Affi. On peut ne pas aimer le lièvre pour ses longues oreilles, mais on est obligé de reconnaître qu'il court vite.

En ces temps-là, l'équation était libellée comme suit : le FPI devait-il courir l'épreuve des 100 m alors qu'il se relevait à peine d'un accès palustre ? Non, il ne fallait pas y aller. Il fallait observer le temps de la convalescence, prendre des forces, reprendre les entraînements et aller à la compétition. Telles étaient les sages recommandations prescrites par le Président de cette organisation M. Affi N'guessan.

Mais contre toute attente et contre tout bon sens, on a assisté à une distribution d'étiquettes allant du "dealer" au "traître" en passant par "l'acheté" et autres.

A présent, les observateurs du microcosme politique Ivoirien seront unanimes à reconnaître que ce Monsieur a du talent. En homme politique avisé, il a eu raison de conseiller le dialogue, appelé à justes propos "l'arme des forts", à ses camarades de Parti. S'il avait été écouté, ces derniers auraient évité la souricière dans laquelle ils se sont enfermés et qui les oblige aujourd'hui à se déculotter. Le sage nous a pourtant prévenu « qu'il ne faut jamais commencer ce qu'on ne peut terminer ».

A quoi cela a-t-il servi de bander des muscles flasques, de jurer sur le Coran, la Bible et la Torah ne jamais reconnaître la légitimité de M. Alassane Ouattara et se retrouver le lendemain au palais présidentiel, heureux de l'appeler "Président" ? Qui a osé dire « Fontaine, je ne boirai jamais de ton eau » ?

Le 27 juillet dernier, au palais présidentiel, il s'est joué une pièce d'où un des acteurs est sorti malheureusement diminué.

Dix ans en arrière, M. Affi N'guessan montrait le chemin lorsque certains de ses compagnons de lutte se contentaient de regarder le doigt qui désignait en lieu et place du chemin désigné. Et ce qu'il devait arriver arriva, une véritable Bérézina.

A présent, qu'ils aient tous et au nom de la petite dignité qu'il leur reste, toute honte bue, l'humilité de présenter leurs excuses au plus lucide d'entre eux, Affi N'guessan, ou alors se taire à jamais.
Oui, il est presque certain que l'élite de la dissidence de ce Parti, par manque de courage ne fera pas cette démarche qui s'apparente à un reniement, mais la troupe aura compris, a déjà compris, vu les nombreux témoignages et ralliements de l'après désillusion.

Si tant est que M. Laurent Gbagbo fut à un moment donné le maître, force est de reconnaître que le bon élève, selon les exigences de la transmission des enseignements, vient de dépasser le maître. Le témoin est assurément dans de bonnes mains, mains à la fois souples et fermes.

Rien, absolument rien ne peut durablement arrêter la germination et l'éclosion des bonnes graines.

 
Gnêrèwolloh





Publicité

Inscription à la newsletter

EN CONTINU
27/09/2021 22:45

Côte d'Ivoire - Nécrologie : Décès du Ministre Appiah Kabran

Kabran Appiah, ancien ministre, est un homme politique de Côte d'Ivoire, signataire de la Charte du CNRD. Il est actuellement parlementaire.
07/09/2021 00:22

La légende du foot Pélé opéré

Hospitalisée depuis six jours à Sao Paulo, la légende brésilienne du football a été opérée d'une tumeur au colon. Le «Roi» Pelé entend bien «affronter ce match avec le sourire aux lèvres».
05/09/2021 15:36

Guinée Conacry : Push militaire, le président Condé aux mains des mutins

La situation en Guinée Conakry semble en faveur des pushistes. Selon des images vidéos reçues, l'armée a pris le président Condé. La situation semble définitivement échapper au pouvoir du professeur.


VIDEO A LA UNE

Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
Newsletter

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris France
- Téléphone : 0773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : 822669164 00029
- Nom du directeur de publication : Junior Gnapié