Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


Conflit foncier à Bassam/ La chefferie de Modeste exige la restitution de toutes ses terres

Rédigé par Kouassi Norbert dit Norbert Nkaka Koffi le Mercredi 17 Avril 2024 à 09:15 | Lu 458 fois


Un grave et vieux litige foncier oppose le village de Modeste et ses voisins parmi lesquels la contrée de Moossou. Un conflit qui risque bien de mettre en péril, la cohésion sociale à Grand Bassam. Pour Modeste, ce litige dévoile des allégations graves d’occupations frauduleuses impliquant certaines autorités locales et des opérateurs économiques. Des détenteurs de droits coutumiers (la chefferie) ont animé une conférence de presse le lundi 15 avril, au palais de la chefferie de Modeste, pour dénoncer l'occupation de 4 mille hectares de parcelles .


La chefferie de Modeste réclame ses terres  spoliées
La chefferie de Modeste réclame ses terres spoliées
Selon Moossou Kouamé Kouamé,secrétaire général, par ailleurs membre du grand conseil foncier du village de Modeste, ils sont sortis vainqueurs de tous les procès à la justice relativement à ce conflit foncier dudit village. "Toutes les attestations émises par un autre chef de village sont faux au regard de tous les patrimoines fonciers de Modeste, telle est la cause de cette rencontre avec la presse. Déclarant, le peuple de Modeste est persécuté par le fait que des prédateurs disposent près de 4 mille hectares appartenant au chef de village, à la communauté villageoise et aux familles. Aujourd’hui, la justice a tranché. Puisque nous sommes dans un pays de paix et justice, nous demandons la restitution des parcelles", a-t-il déclaré , sous l’ordre de sa majesté Nanan Konney Ahoua Simon. .

Le porte-parole du chef de Modeste entouré des notables
Le porte-parole du chef de Modeste entouré des notables
En outre, il a indiqué que ces 4 mille hectares de parcelles de Modeste ont été spoliés et pillés par le village voisins , avec des ressortissants de pays voisins qui ont perdu le procès devant à la justice.Selon lui, le peuple de Modeste n'est pas du tout content et voilà ce qu'il souhaite. " Ce que souhaite le peuple de Modeste à la sortie de cette rencontre, c’est que la décision de justice qui a été prise au conseil d’Etat soit appliquée pour faire valoir les droits fonciers du village", clame le porte-parole du chef. Invitant les uns et les autres à venir voir le chef pour régulariser leur situation à l’amiable à condition que leur domaine fasse partie de la propriété de la chefferie. "Nous voulons vivre en paix. Nous souhaitons que ces acquéreurs véreux quittent le territoire de Modeste et arrêtent de piller nos populations",exige t il. Au terme de cette rencontre, la chefferie de Modeste a lancé un appel à tous les occupants des différentes parcelles , la restitution par le biais de Moossou Kouamé, secrétaire général de la chefferie de Modeste. À l'issue de cette conférence de presse, le porte-parole a brandi le bâton de la menace. "Nous allons chasser tous les prédateurs du village. Toutes ces sociétés qui possédent les 3/4 des parcelles avec des documents frauduleux, vont quitter la zone de Modeste", a-t-il lancé. Poursuivant, au nom de sa Majesté et de la notabilité, du secrétariat, des résidents de Modeste, il a appelé le président de la République, Alassane Ouattara, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité , le ministre de la construction, de l’urbanisme et de l’habitat, , le ministre de la Justice et le ministre d’Etat, ministre de la Défense à l'aide. "Le peuple N’zima n’a jamais revendiqué les parcelles qui ne lui appartiennent pas. Depuis l’axe Adiaké jusqu’au carrefour Jacqueville, referez vous à l’Etat car la terre que vous concédez n’appartient à personne d'autre, ça nous appartient", a-t-il expliqué Conformément aux documents qui nous ont été présentés par la chefferie, le peuple de Modeste est détenteur de toutes ces parcelles occupées par les villages voisins

Il faut noter que le village de Modeste, à l’image du peuple d’Israel par sa situation géographique stratégique est le dernier village de la zone sud-comoé allant depuis la frontière de Noé au District d’Abidjan a des terres qui ont été pillées par des prédateurs-acquéreurs

Houa K, stagiaire





Microsoft365 for Business

Inscription à la newsletter

Publicité





EN CONTINU
26/02/2023 08:53

Pierre Palmade a été victime d’un AVC

Pierre Palmade a été victime d’un AVC à l’hôpital Paul-Brousse de Villejuif (Val-de-Marne) ce samedi, selon nos informations. Le pronostic vital de l’humoriste n’est pas engagé. Il a été transféré à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre. Le comédien est assigné à résidence, avec port d’un bracelet électronique, dans un service d’addictologie de l’hôpital Paul-Brousse de Villejuif depuis sa mise en examen pour « homicide et blessures involontaires ».
19/01/2023 01:29

Ange Kessi a fait ses adieux à l’armée Ivoirienne

Le Commissaire du Gouvernement Ange Kessi a fait ses adieux à l’armée Ivoirienne ce jour, mercredi 18 janvier 2023, prenant ainsi sa retraite après plusieurs années de bons et loyaux services à la nation.
06/01/2023 22:08

Mali/ Assimi Goita accorde la grâce présidentielle aux 49 soldats ivoiriens détenus depuis juillet 2022



Télé4all - La Télé pour tous

Inscription à la newsletter

Publicité

LES PLUS RECENTES

Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES


Galerie
CAN 2023 : Stade de la paix de Bouaké
CAN 2023 : Stade de la paix de Bouaké
IMG-20240211-WA0217
IMG-20240211-WA0216
IMG-20240211-WA0209
IMG-20240211-WA0208