Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


Côte d'Ivoire : Vers une intensification des enquêtes de la CPI, après les propos de Gbagbo ?

Rédigé par Abidjan4all le Mercredi 30 Juin 2021 à 01:03 | Lu 245 fois



Vers une intensification des enquêtes de la CPI, Gbagbo et Ouattara
Vers une intensification des enquêtes de la CPI, Gbagbo et Ouattara
Ses premières déclarations, révélées dans des reportages des chaînes Arte et France 24, annoncent les couleurs.

Après 10 années passées à la Haye, sous l'emprise du procès pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité intenté à son encontre par l'état Ivoirien à la CPI, Laurent Gbagbo tient à ce que la justice internationale enquête dans le camp de son adversaire de la crise postélectorale de 2010-2011.

Il ne s'en cache pas: "Il faut qu'on cherche dans les autres groupes qui a tué", lâchait-t-il dans le reportage diffusé par la chaîne Franco-Allemande, Arte. 

Dans cette volonté de voir les enquêtes de la CPI s'étendre à ses adversaires, l'ex chef d’état devrait être suivi par l'institution judiciaire.

En effet, depuis plusieurs mois, et comme le confirmait récemment l'ex procureure de la CPI, la Gambienne Fatou Bensouda, la justice internationale s'intéresse déjà aux cas de certaines personnalités civiles et militaires de tous les camps, impliqués dans le conflit postélectoral de 2010-2011 en Côte d'Ivoire.

Innocenté des charges qui pesaient contre lui, Laurent Gbagbo n'a plus de craintes à se faire.
S'il se montre aussi percutant dans son offensive contre le régime en place à Abidjan, cela pourrait s'expliquer par la probabilité d'un retour imminent du bâton contre celui qui pour la seconde fois de son parcours politique, après les événements de Février 1992, le jetait en prison en 2011, à l'issue de la crise postélectorale.

Cette crise a fait, selon les chiffres officiels, au moins 3000 morts. 

La justice continue les enquêtes et punira les responsables des morts lors de la crise post-électorale de 2010-2011, avait précisé le président ivoirien Alassane Ouattara en février 2019, en réaction après l'acquittement de Laurent Gbagbo, lors d'une interview à Radio France Internationale depuis Addis-Abeba.

La situation politique actuelle pourrait incessamment connaître de profonds bouleversements. La stratégie et la diplomatie, voilà des instruments que chaque protagoniste devra manier avec tact pour prendre le dessus sur l'autre, dans une bataille qui promet des rebondissements les plus imprévisibles.

R.A





Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
21/06/2022 16:26

𝐑𝐞́𝐬𝐮𝐥𝐭𝐚𝐭𝐬 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐 : 𝟒𝟒𝟐 𝟓𝟓𝟖 𝐚𝐝𝐦𝐢𝐬 𝐬𝐮𝐫 𝟔𝟖𝟑 𝟑𝟖𝟔 𝐜𝐚𝐧𝐝𝐢𝐝𝐚𝐭𝐬 𝐚𝐮 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐

CEPE 2022 :  64,76% de taux de réussite en Côte d'Ivoire contre 52,51% en 2021.
05/04/2022 17:40

Lancement du Femua 14 à Abidjan.

Le Commissaire général du festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo (#FEMUA) a annoncé cet après midi le lancement de ce festival, l'un des plus prisé en Afrique sub-saharienne. Ce sera mardi le 12 avril prochain au Sofitel Ivoire d'Abidjan.
Le Festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo est un rendez-vous annuel de musiques urbaines, et éclectiques africaines qui a pour promoteur M. Salif Traoré dit A'salfo leader voice du groupe Magic System. Plusieurs artistes de renommées continentales et mondiales ont déjà eu à prester sur le célèbre podium de ce festival dans la commune de Marcory. Il faut rappelé ici que cette aventure dure depuis 14 ans déjà.
EVN.
03/04/2022 00:49

FLASH INFO : Guinée Équatoriale

Le vice-président de la Guinée Équatoriale 🇬🇶, Teodorin Obiang Nguema accuse la Banque de France de « bloquer les transferts des investisseurs, dans le but d’asphyxier et interrompre le processus de développement de son pays ».


VIDEO A LA UNE

Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES