Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


De la nécessité de la réconciliation

Rédigé par Abidjan4all le Jeudi 22 Avril 2021 à 20:24 | Lu 167 fois


Lorsque certains leaders de l'opposition et la majorité des Ivoiriens posent bien à propos la question de la réconciliation nationale, les esprits de peu de bon sens la ramènent à un acte de mendicité ou de soumission.


Reconciliation Côte d'Ivoire
Reconciliation Côte d'Ivoire
Disons-le tout net, ils se trompent sur toute la ligne, et tels des étourdis, ils préfèrent river leur regard sur le doigt qui désigne l'objet en lieu et place de l'objet désigné, souffrant de cette autre forme de strabisme, mais celui-là cérébral.

Non, Mesdames et Messieurs, vous faites fausse route. La réconciliation des Ivoiriens est un besoin et mieux un impératif sans lequel aucun grand pas vers le développement véritable ne peut être posé. La rébellion de 2002, la Crise postélectorale de 2010, la désobéissance civile de 2020 et l'actualité nous y invitent.
 Sortons des incantations et des formules de com du genre "les 12 travaux de l'éléphant", "Refondation", "Emergence" et autres. Œuvrons plutôt à l'avènement d'un Nouveau Contrat Social entre les Ivoiriens et tous ceux qui ont fait de ce beau pays leur seconde patrie.
Oui, il faut recoudre le tissu social mis en lambeaux par les Timoniers aux mains tremblotantes qui n'ont pas eu et qui n'ont toujours pas d'ambitions fortes pour leur peuple. Il y va de notre présent malade et surtout du futur radieux de nos progénitures. Dans ce monde à l'image d'une jungle, les faibles sont assurés d'être dévorés par les plus forts, par ceux qui auront réussi à regarder dans la même direction, dans la bonne direction.

Qu'on l'appelle "Conférence Nationale" comme pour être dans une certaine mode des années 90, ou qu'on l'appelle "Les Etats Généraux de la République" comme pour puiser dans le plus profond de l'histoire de nos ancêtres les Gaulois et des démocraties avancées, il y a nécessité d'un inventaire qui conduirait à un nouveau départ fécondant.
Demander la réconciliation et ses implications n'est donc pas tendre l'obole, c'est plutôt énoncer un projet gagnant/gagnant pour la stabilité du pays au-delà des intérêts de chapelles. C'est une démarche de bon sens pleine de sagesse.
Ceux qui sont frappés de strabisme pourraient-ils guérir de leur mal ?
Souhaitons-le même si nous restons convaincus qu'il y a peu de chance que leur logiciel soit capable de traiter l'équation.

Quant à la bonne graine, elle y travaille, parce que persuadée que le sous-développement ne relève pas de la fatalité mais plutôt de la faiblesse mentale.
 
Gnêrèwolloh



Dans la même rubrique :
< >



Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
21/06/2022 16:26

𝐑𝐞́𝐬𝐮𝐥𝐭𝐚𝐭𝐬 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐 : 𝟒𝟒𝟐 𝟓𝟓𝟖 𝐚𝐝𝐦𝐢𝐬 𝐬𝐮𝐫 𝟔𝟖𝟑 𝟑𝟖𝟔 𝐜𝐚𝐧𝐝𝐢𝐝𝐚𝐭𝐬 𝐚𝐮 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐

CEPE 2022 :  64,76% de taux de réussite en Côte d'Ivoire contre 52,51% en 2021.
05/04/2022 17:40

Lancement du Femua 14 à Abidjan.

Le Commissaire général du festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo (#FEMUA) a annoncé cet après midi le lancement de ce festival, l'un des plus prisé en Afrique sub-saharienne. Ce sera mardi le 12 avril prochain au Sofitel Ivoire d'Abidjan.
Le Festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo est un rendez-vous annuel de musiques urbaines, et éclectiques africaines qui a pour promoteur M. Salif Traoré dit A'salfo leader voice du groupe Magic System. Plusieurs artistes de renommées continentales et mondiales ont déjà eu à prester sur le célèbre podium de ce festival dans la commune de Marcory. Il faut rappelé ici que cette aventure dure depuis 14 ans déjà.
EVN.
03/04/2022 00:49

FLASH INFO : Guinée Équatoriale

Le vice-président de la Guinée Équatoriale 🇬🇶, Teodorin Obiang Nguema accuse la Banque de France de « bloquer les transferts des investisseurs, dans le but d’asphyxier et interrompre le processus de développement de son pays ».


VIDEO A LA UNE

Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES