Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


Demande de pardon de Blaise Compaore : la famille Sankara prend à contre-pied les va-t-en-guerre

Rédigé par Jean Calvin Koutouan le Mardi 26 Juillet 2022 à 19:28 | Lu 144 fois


Plus de 2 semaines après son retour effectif dans son pays, le 8 Juillet dernier, l'ex chef d’état Burkinabè, Blaise Compaoré a opéré son Mea Culpa à la famille Sankara et à l'ensemble de la nation Burkinabè dans une lettre ouverte relayée par voie de presse.


Demande de pardon de Blaise Compaore : la famille Sankara prend à contre-pied les va-t-en-guerre
Il y exprime ses regrets à la famille de son défunt bras droit, le capitaine Thomas Sankara, tué dans un coup d'état survenu le 15 Octobre 1987 et dans lequel il apparaît comme le principal suspect. La situation sécuritaire périlleuse dans laquelle patauge son pays depuis Août 2015 avec la montée en puissance de l'insurrection islamiste, n'a pas non plus été éludé par l'ancien locataire de Kosyam. Sans se dérober, il reconnaît sa part de responsabilité : "Pour ma part , je demande pardon au peuple burkinabé pour tous les actes que j’ai pu commettre durant mon magistère, plus particulièrement à la famille de mon frère et ami Thomas Isidore Noël SANKARA . J’assume et déplore , du fond du cœur , toutes les souffrances et drames vécus par toutes les victimes durant mes mandats à la tête du pays et demande à leurs familles de m’accorder leur pardon". Tourné vers l'avenir, l'ex président déchu par une révolte populaire en fin Octobre 2014, lance un appel au sursaut patriotique à ses compatriotes, car soutient-t-il, "Je souhaite que nous puissions aller de l’avant désormais pour reconstruire notre destin commun sur la terre de nos ancêtres. Ensemble , dans un esprit de patriotisme , donnons - nous la main pour taire définitivement nos querelles et rancœur. Il est important aujourd’hui, de travailler au recouvrement de l’intégrité territoriale, à la reconstruction et promotion d’un environnement favorable à l’épanouissement durable pour tous. C’est l’unique voie, qui permettra ainsi de mettre fin à nos incompréhensions et conflits intercommunautaires pour lutter efficacement contre le terrorisme qui a tant saigné notre pays et ébranlé ses fondements. Nous le pouvons. Nous le devons à notre cher pays dans un sursaut patriotique". Très attendue, la réaction de la famille Sankara n'a pas tardé à tomber. Dans des propos retranscrits par Radio Oméga, l'oncle de l'ex numéro 1 du Comité National de la Révolution (CNR), Mousbila Sankara a dit accepter la demande de pardon de Blaise Compaore. "En mourant, mon grand-frère, Sambo Sankara n'a pas laissé un message de haine. Au contraire, c'est un message de pardon", a-t-il déclaré. Dans le contexte de rancœur alimenté par les manœuvres propagandistes tendant à accentuer les clivages au sein de la société Burkinabè autour de l'affaire Sankara, cette sortie de Mousbila aura, peut-t-on d'ores et déjà anticiper, le mérite de refroidir l'ardeur des partisans de la diabolisation. Depuis le début de l'agression terroriste en 2015, le Burkina est enlisé dans une ère d'instabilité sans précédent avec comme conséquence majeure, la partition de son territoire, occupée en grande partie par les groupes armés. R.A





Microsoft365 for Business

Inscription à la newsletter

Publicité





EN CONTINU
26/02/2023 08:53

Pierre Palmade a été victime d’un AVC

Pierre Palmade a été victime d’un AVC à l’hôpital Paul-Brousse de Villejuif (Val-de-Marne) ce samedi, selon nos informations. Le pronostic vital de l’humoriste n’est pas engagé. Il a été transféré à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre. Le comédien est assigné à résidence, avec port d’un bracelet électronique, dans un service d’addictologie de l’hôpital Paul-Brousse de Villejuif depuis sa mise en examen pour « homicide et blessures involontaires ».
19/01/2023 01:29

Ange Kessi a fait ses adieux à l’armée Ivoirienne

Le Commissaire du Gouvernement Ange Kessi a fait ses adieux à l’armée Ivoirienne ce jour, mercredi 18 janvier 2023, prenant ainsi sa retraite après plusieurs années de bons et loyaux services à la nation.
06/01/2023 22:08

Mali/ Assimi Goita accorde la grâce présidentielle aux 49 soldats ivoiriens détenus depuis juillet 2022



Télé4all - La Télé pour tous

Inscription à la newsletter

Publicité

LES PLUS RECENTES

Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES


Galerie
CAN 2023 : Stade de la paix de Bouaké
CAN 2023 : Stade de la paix de Bouaké
IMG-20240211-WA0217
IMG-20240211-WA0216
IMG-20240211-WA0209
IMG-20240211-WA0208