Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


Filière hévéa/ Des producteurs mécontents menacent de se soulever.

Rédigé par Kouassi Norbert dit Norbert Nkaka Koffi le Jeudi 6 Avril 2023 à 19:46 | Lu 212 fois


Deux faîtières du monde de l'hévéaculture à savoir l'association nationale des planeurs d'hévéa et affiliés de Côte d'Ivoire (Anapha Ci) et l'association des producteurs de caoutchouc naturel de Côte d'Ivoire ( Aprocanci), sont en colère contre la plus grande structure, l'organisation interprofessionnelle agricole de l'association des professionnels du caoutchouc naturel de Côte d'Ivoire (Oia Apromac). Pour signifier leur mécontentement, ils ont décidé, au cours d'une conférence de presse, le mercredi 5 avril, à Grand Bassam, d'organiser une marche pacifique de protestation.


Les responsables de l'Anaphaci et Aprocanci n'apprécient pas l'attitude de l'Apromac
Les responsables de l'Anaphaci et Aprocanci n'apprécient pas l'attitude de l'Apromac
" Le torchon continue de brûler entre les 3 associations", pourrait on lire sur le site Koaci.com qui revient largement sur le feu qui couve encore au sein de la famille hévéicole. Selon ce confrère, l' Anaphaci et l'Aprocanci reprochent à l'Apromac, d'user des " subterfuges pour les maintenir loin de l'interprofession". Pour se faire, ils ont attiré l'attention du ministre d'état, ministre de l'agriculture et du développement rural sur la fronde qu'ils entendent monter contre l'Oia Apromac.En effet une rencontre de crise avec le directeur de cabinet avait été organisée à cet effet le 13 décembre avec la participation d'un des conseillers du premier ministre Patrick Achi et du directeur général du conseil hévea-palmier à huile ( Chph). A l'issue de cette rencontre, le ministre Adjoumani Kobena Kouassi, dans un document co- signé par les différentes faîtières et le commissaire du gouvernement auprès de l'Apromac a arrêté des décisions importantes à savoir des assemblées générales électives et extraordinaires prévues le 26 décembre et l'adhésion de l'Anaphaci qui devait faire l'objet d'un examen diligent et d'une décision finale dans un délai de trois mois. Aussi le collège des producteurs devrait signer un protocole d'accord . Malheureusement, mis à part les assemblées générales électives et extraordinaires qui sont tenues aux dates indiquées, la question de l'adhésion de l'Anaphaci à l'Apromac reste entière. Mais pis l'Aprocanci éjectée de l'Apromac depuis lors n'est pas encore réintégrée. Face à ce qu'ils considèrent comme des " manoeuvres dilatoires de l'Apromac, les responsables de l'Anaphaci et de l'Aprocanci, lors de la conférence de presse à Grand - Bassam le mercredi 5 avril ont dénoncé vertement ce mépris. " L'Apromac veut nous empêcher de participer au processus de prise de décisions dans la filière hévéa ", dénonce Aimé Amoakon, secrétaire général de l'Anaphaci. Pour lui, l'Apromac veut remettre en cause l'ordonnance n°2011-473 du 21 décembre 2011 qui confère son statut d'organisation interprofessionnelle agricole (Oia). Il a aussi révélé que cette ordonnance en son article 2 précise le terme "accord étendu " donc qui s'applique à l'ensemble des familles d'une filière déterminée. Pour Alexis Kadjo, vice président de l'Anaphaci "si L'Apromac s'oppose au principe de la participation ouverte, l'Anaphaci et l'Aprocanci qui cotisent régulièrement vont aussi s'opposer à toutes les décisions de celle ci", brandit il. Roland Baroan, Pca de l'Aprocanci est aussi de cet avis. Car "après trois mois, il est hors de question que l'Apromac vienne nous parler encore de manque de temps ou de moyens financiers pour appliquer une décision de l'Etat ", denonce Baroan Roland. Pour mieux se faire entendre , les deux faîtières ont donc choisi d'occuper la rue à travers une marche pacifique sur la direction générale du Chph. " Cette marche sera suivie de sit -in éclatés dans les 18 secteurs hévéicoles", précise le secrétaire général de l'Anaphaci . Notons que l'Anaphaci créée en mai 2006 revendique 30 000 producteurs pour une production annuelle de 277 203 tonnes de caoutchouc naturel. L'Aprocanci née en 1991 compte 8000 producteurs. Norbert Nkaka





Microsoft365 for Business

Inscription à la newsletter

Publicité





EN CONTINU
26/02/2023 08:53

Pierre Palmade a été victime d’un AVC

Pierre Palmade a été victime d’un AVC à l’hôpital Paul-Brousse de Villejuif (Val-de-Marne) ce samedi, selon nos informations. Le pronostic vital de l’humoriste n’est pas engagé. Il a été transféré à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre. Le comédien est assigné à résidence, avec port d’un bracelet électronique, dans un service d’addictologie de l’hôpital Paul-Brousse de Villejuif depuis sa mise en examen pour « homicide et blessures involontaires ».
19/01/2023 01:29

Ange Kessi a fait ses adieux à l’armée Ivoirienne

Le Commissaire du Gouvernement Ange Kessi a fait ses adieux à l’armée Ivoirienne ce jour, mercredi 18 janvier 2023, prenant ainsi sa retraite après plusieurs années de bons et loyaux services à la nation.
06/01/2023 22:08

Mali/ Assimi Goita accorde la grâce présidentielle aux 49 soldats ivoiriens détenus depuis juillet 2022



Télé4all - La Télé pour tous

Inscription à la newsletter

Publicité

LES PLUS RECENTES

Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES


Galerie
CAN 2023 : Stade de la paix de Bouaké
CAN 2023 : Stade de la paix de Bouaké
IMG-20240211-WA0217
IMG-20240211-WA0216
IMG-20240211-WA0209
IMG-20240211-WA0208