Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


L’Afrique sub-saharienne, à l’instar de la Côte d’ivoire, nouvel eldorado pour les produits de beauté.

Rédigé par Edithe Valerie Nguekam le Mercredi 12 Janvier 2022 à 18:55 | Lu 222 fois


Longtemps tenu dans l’anonymat, le marché des cosmétiques en Afrique s’est érigé en secteur prometteur depuis quelques années. Avec l’émergence de la classe moyenne et la forte démographie, le continent est devenu un vivier, voire une niche non négligeable du marché de la cosmétique. Qu’est qui fait se revirement de situation ?


     Le marché du cosmétiques en Afrique vaut aujourd'hui plus de 6 500 milliards de F CFA , chez les              producteurs, chacun veut sa part du gâteau. Les marques redoublent systématiquement d’ingéniosité pour s’adapter à tous les consommateurs. Le Cameroun, la Côte d’Ivoire le Nigéria, sont ainsi devenus les grands consommateurs de produits cosmétiques en Afrique sub-saharienne. Pour plus de visibilité, et gagner encore plus de notoriété, Les marques se bousculent et rivalisent d’ingéniosité, de nouveautés pour séduire une clientèle de plus en plus demandeuse et avertie. Selon le site Business France,  le Cameroun et la Côte d’Ivoire sont considérés comme les principales portes d’entrées pour le marché des produits cosmétiques en Afrique Centrale et en Afrique de l’Ouest. Ces deux locomotives économiques de l'espace francophone présentent un potentiel énorme et affichent +8 % de croissance en moyenne sur les 5 dernières années pour la filière cosmétique, évaluée à 580 millions d’euros en 2018. A eux deux, le Cameroun et la Côte d’Ivoire pèsent 50 millions d'habitants et impacte sur  un marché de plus de 432 millions de consommations.
Les femmes africaines dépensent aujourd'hui énormément pour leur beauté. Par ricochet, les marques  le savent  très bien.  C’est ce que nous signifie ici la propriétaire de  Kharryha’s cosmétiques une maison de fabrication  de produits de beauté dans la ville de Yamoussoukro. « La concurrence est rude au niveau du marché, chaque producteur cherche à se faire une place dans ce marché cosmétique et les grandes marques dévorent les autres parce qu'elles utilisent les grands moyens pour la publicité.  Nous, les marques locales essayons aussi de chercher à avoir une place au soleil » Au finish, toutes ces marques  leaders qui font de l’œil à l’Afrique  n’hésitent  pas à  se lancer dans du gros investissement.  Les locaux de leurs cotés ne se découragent pas, font belle figure et présentent des structures offrant  des productions locales qui montent en puissance.

produits cosmétiques Africains
produits cosmétiques Africains
    Nouvelles tendances
   La course à qui offrira le meilleur design pour être plus attractif est désormais de mise. Des détails qui comptent. Mise à jour du packaging, en Côte d’Ivoire précisément, les entreprises de cosmétiques innovent sur les rayons et marchés et se jouent des batailles quotidiennes pour garder une clientèle toujours à l’affût des nouveautés. Renouvellement des emballages, choix sur le meilleur packaging beaucoup plus glamour. L’heure du glas des marques internationales a sonné. Le marché africain et sub-saharien  compte désormais avec la technique locale. A coté de cela, les clients sont également devenus des concurrents avec un foisonnement de vente de nouveaux laborantins cosmétiques  dont on retrouve essentiellement les publicités sur internet. « J'ai décidé de fabriquer moi même des produits adaptés à mes propres besoins, parce que je n’étais pas toujours satisfaite sur le marché de grande distribution.  Et à force de  faire de la publicité et de communiquer sur mon produit, aujourd'hui j’ai une clientèle qui me fait confiance » Affirme Annabelle, de la maison de cosmétique et  vente en ligne Hennels à Abidjan.

produits cosmétiques Made in Africa
produits cosmétiques Made in Africa
    Les « Do it yourself » prolifèrent
   L’autre motivation de cette nouvelle tendance, est le coup. Des économies sont engrangées. La grande révolution  de la cosmétique en Afrique est du aussi au fait que beaucoup de consommatrices ne faisaient plus confiance aux produits versés sur le marché.  D’où l’opportunité de cette nouvelle tendance du ‘’ To do it yourself » qui a envahi le paysage cosmétique africain.  Le retour à certaines valeurs dites africaines a refait surface. La fierté de la peau africaine a fait ressurgir un sursaut d’orgueil. Les produits dits bio ont désormais le vent en poupe, et dament ainsi le pion aux grandes marques, qui depuis toujours avaient de la peine à satisfaire les peaux mélanisées. La preuve, sur You tube, les vidéos de recettes maison pour peaux noires ou cheveux naturels dépassent aujourd'hui des milliers de vues. Les utilisatrices de ces tutoriels se font du gain derrière ces derniers. Mais, bien que prometteurs et rentables, il n’est pas égoïste de rappeler que le développement du secteur de la beauté sur le continent reste néanmoins largement dépendant des approvisionnements extérieurs, qu’il s’agisse d’intrants de fabrications, de consommables, ou d’équipements de productions et de packaging. Néanmoins, l’Afrique subsaharienne peut aujourd'hui se targuer de faire partie des champions mondiaux qui impactent la filière cosmétique mondiale.
 
Edithe V.N.





Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
21/06/2022 16:26

𝐑𝐞́𝐬𝐮𝐥𝐭𝐚𝐭𝐬 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐 : 𝟒𝟒𝟐 𝟓𝟓𝟖 𝐚𝐝𝐦𝐢𝐬 𝐬𝐮𝐫 𝟔𝟖𝟑 𝟑𝟖𝟔 𝐜𝐚𝐧𝐝𝐢𝐝𝐚𝐭𝐬 𝐚𝐮 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐

CEPE 2022 :  64,76% de taux de réussite en Côte d'Ivoire contre 52,51% en 2021.
05/04/2022 17:40

Lancement du Femua 14 à Abidjan.

Le Commissaire général du festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo (#FEMUA) a annoncé cet après midi le lancement de ce festival, l'un des plus prisé en Afrique sub-saharienne. Ce sera mardi le 12 avril prochain au Sofitel Ivoire d'Abidjan.
Le Festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo est un rendez-vous annuel de musiques urbaines, et éclectiques africaines qui a pour promoteur M. Salif Traoré dit A'salfo leader voice du groupe Magic System. Plusieurs artistes de renommées continentales et mondiales ont déjà eu à prester sur le célèbre podium de ce festival dans la commune de Marcory. Il faut rappelé ici que cette aventure dure depuis 14 ans déjà.
EVN.
03/04/2022 00:49

FLASH INFO : Guinée Équatoriale

Le vice-président de la Guinée Équatoriale 🇬🇶, Teodorin Obiang Nguema accuse la Banque de France de « bloquer les transferts des investisseurs, dans le but d’asphyxier et interrompre le processus de développement de son pays ».


VIDEO A LA UNE
Paris - Le président de la CEI rencontre la diaspora ivoirienne de France
Publié par Junior Gnapié le 19/10/2022 à 01:23

Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES