Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


N’Douci / Affaire ‘’Une compagnie fruitière bloque l'accès à un hôtel’’ / Des villageois exigent la levée du blocus

Rédigé par Kouassi Norbert dit Norbert Nkaka Koffi le Jeudi 17 Novembre 2022 à 20:21 | Lu 215 fois


Une crise oppose depuis plusieurs mois, la société fruitière française SCB au propriétaire du complexe hôtelier "Refuge du Bandama" dans la ville de N’Douci. Le mercredi 16 novembre 2022 des villageois sont montés au créneau.Ceux ci s'organisent pour exiger la levée du blocus qui n'a que trop duré


L'hôtel Refuge du Bandama divise le réalisateur et la société fruitière française Scb
L'hôtel Refuge du Bandama divise le réalisateur et la société fruitière française Scb
Les populations des villages de Nianda et de Kanga-Gnaze qui suivent en effet cette affaire ont décidé de jouer leur partition afin de voir lever le barrage qui empêche l’accès à l’hôtel. Des chefs des villages aux jeunes en passant par les hommes et les femmes, tous ont émis le vœu que le blocus soit définitivement levé afin de permettre aux propriétaires de l’hôtel de vaquer sereinement à ses occupations. « Il est temps que le barrage saute afin que les activités du complexe hôtelier reprennent », crie un jeune de Kanga-Gnaze, visiblement révolté. Selon lui cette situation ne fait que perdurer. Il est suivi par plusieurs autres. Ils donnent un ultimatum les pour un dénouement heureux de cette situation qui pourrit l’atmosphère des deux villages situés à proximité des deux protagonistes. Seront-ils entendus ? Selon les responsables de la SCB, leur entreprise exploite un terrain d’une superficie de plusieurs centaines d’ha dans la zone de Tiassalé pour la production de bananes dessert. En 2018, M. John Lootvoet, un ressortissant belge, propriétaire du "Refuge du Bandama", ayant pour projet initial de construire une habitation personnelle pour ses week-end et vacances a sollicité et obtenu de la SCB, l’autorisation dans ce contexte, de s’appuyer sur le réseau électrique en vue d’effectuer les travaux de construction de sa résidence privée. Le projet de construction d’une résidence d’habitation personnelle s'est transformé transformé en réceptif hôtelier en l’absence de tous documents légaux et sans que la SCB n'en soit informée. L'entreprise apprend à travers les réseaux sociaux et dans la presse que M. Lootvoet exploite sa résidence en hôtel en toute illégalité avec les risques sécuritaires et environnementaux que représente pour une exploitation agricole le passage régulier de visiteurs ne se conformant pas aux règles d’hygiène et de sécurité bien connues dans le domaine agroindustriel, et maitrisées par ailleurs par M. Lootvoet, lui-même familier de ces règles compte tenu de sa formation et de son métier. Les vérifications effectuées par les géomètres de la SCB ont révélé que le Refuge du Bandama a empiété sur la parcelle que loue la SCB. Face à la fréquence des intrusions et compte tenu des risques environnementaux qui pèsent sur la plantation de bananes, la SCB a règlementé le passage aux clients du Refuge du Bandama via un protocole qui a été signé le 09 décembre 2021 ; la SCB ayant admis le principe du droit de passage au Refuge du Bandama en contrepartie du strict respect des règles d’hygiène et de sécurité imposées par le gouvernement ivoirien en raison des risques liés au Fusarium TR4 (maladie du bananier) et de la COVID-19. Face au non-respect délibéré et répété de ces règles énoncées ci-dessus par le propriétaire du "Refuge du Bandama", la SCB résilie alors le protocole par lettre datée du 22 février 2022. Les Propriétaires du "Refuge du Bandama", contre toute attente, saisissent le préfet de Tiassalé pour une médiation. Une rencontre est organisée le 17 mars 2022 au cours de laquelle il est demandé à la SCB d’accorder le passage aux clients du "Refuge du Bandama". La SCB se dit favorable par courrier daté du 22 mars 2022, au droit de passage, mais à la condition que cette dernière se conforme aux règles de passage édictées par la SCB et régularise sa situation règlementaire. A ce jour, le couple Lootvoet n’a produit à la SCB qu’un Agrément Technique et Professionnel N°0151/MINTOUR/CAB/DGU/SF/Sb délivré à ASSOUA AFFOUE HYPPOLITE DELIMA épouse Lootvoet émis par le ministère du Tourisme en date du 17 octobre 2022. Cet agrément est délivré pour autoriser Lootvoet à construire l’hôtel dans un délai de 2 ans et non pour l’exploiter. En clair aucune licence d’exploitation n’a été délivré aux propriétaires du Refuge qui ont pourtant déjà reçu plusieurs clients. Jusqu’à preuve du contraire, l’accès au Refuge n’est pas bloqué, pour le propriétaire, sa famille et ses invités. Norbert Nkaka





Microsoft365 for Business

Inscription à la newsletter

Publicité





EN CONTINU
26/02/2023 08:53

Pierre Palmade a été victime d’un AVC

Pierre Palmade a été victime d’un AVC à l’hôpital Paul-Brousse de Villejuif (Val-de-Marne) ce samedi, selon nos informations. Le pronostic vital de l’humoriste n’est pas engagé. Il a été transféré à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre. Le comédien est assigné à résidence, avec port d’un bracelet électronique, dans un service d’addictologie de l’hôpital Paul-Brousse de Villejuif depuis sa mise en examen pour « homicide et blessures involontaires ».
19/01/2023 01:29

Ange Kessi a fait ses adieux à l’armée Ivoirienne

Le Commissaire du Gouvernement Ange Kessi a fait ses adieux à l’armée Ivoirienne ce jour, mercredi 18 janvier 2023, prenant ainsi sa retraite après plusieurs années de bons et loyaux services à la nation.
06/01/2023 22:08

Mali/ Assimi Goita accorde la grâce présidentielle aux 49 soldats ivoiriens détenus depuis juillet 2022



Télé4all - La Télé pour tous

Inscription à la newsletter

Publicité

LES PLUS RECENTES

Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES


Galerie
CAN 2023 : Stade de la paix de Bouaké
CAN 2023 : Stade de la paix de Bouaké
IMG-20240211-WA0217
IMG-20240211-WA0216
IMG-20240211-WA0209
IMG-20240211-WA0208