Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


Politique environnementale et sociale de la banque mondiale/ Voici les 10 normes de financement des projets

Rédigé par Kouassi Norbert dit Norbert Nkaka Koffi le Mercredi 10 Mai 2023 à 21:57 | Lu 199 fois


Quelle est la nouvelle vision de la banque mondiale dans la perspective du développement durable ? Quels sont ses objectifs ? Quel est cadre environnemental et social de financement des projets? Comment communiquer efficacement sur les questions environnementales et sociales ou quel système de partenariat avec les médias en Côte d'Ivoire sur ces mécanismes environnementaux et sociaux ? Tels sont les différentes préoccupations qui ont meublé l'atelier d'information et de renforcement organisé à l'intention des journalistes, le mardi 9 mai, au siège de la Banque mondiale à Cocody.


Alphonse Edamak (au centre), Enoh N'Dri N'Guessan (à dr) et Salamata Bal (à g) de la BM, ont expliqué le mécanisme de financement des projets  lors de l'atelier
Alphonse Edamak (au centre), Enoh N'Dri N'Guessan (à dr) et Salamata Bal (à g) de la BM, ont expliqué le mécanisme de financement des projets lors de l'atelier
Ils étaient environs 20 journalistes des radios et de la presse numérique conduits par le président de la presse numérique de Côte d'Ivoire ( Pnci), Joël Nianzou, qui ont pris part à cet échange avec les experts de cette institution mondiale. D'entrée, le responsable des relations extérieures, Enoh N'Dri N'Guessan, lui-même journaliste de formation, a situé les enjeux. " La banque mondiale s'est démarquée de son attitude prescriptive (dikta) pour être participative. Aussi la presse joue t elle un rôle central dans le système de la Banque mondiale. Il n'est pas question de financer un quelconque projet aujourd'hui qui ne prenne pas en compte la dimension environnementale et sociale. Nous avons donc besoin de vous pour mieux diffuser les mécanismes environnementaux et sociaux d'atteinte des objectifs de développement durable, tels que souhaités par la Banque mondiale", indique le responsable de la communication de cette institution. Il ressort de la brillante présentation faite par Mme Assiata que la Banque mondiale dont la principale mission est de lutter contre la pauvreté et de partager la prospérité, constitue le premier bailleur technique et financier de la Côte d'Ivoire et le premier partenaire en Afrique et dans le monde. Elle fonctionne selon 5 institutions dont la Bird destinée à réduire la pauvreté dans les pays en développement et Ida qui a pour objectif de mettre fin à l'extrême pauvreté et promouvoir une prospérité partagée a travers l'octroi des prêt à taux très faible ( 3 % avec un délai de remboursement de 30 ans et un délai de grâce de 10 ans). En effet, pour ce qui concerne la Côte d'Ivoire, cette institution finance 36 projets dont 30 nationaux et régionaux, le tout pour un montant global de 6, 104 milliards de dollars. Les 30 projets nationaux d'un coût de 5, 640 milliards de dollars (2769 milliards de F) et les 6 projets régionaux d'un coût de 461 millions de dollars (275 milliards de F). A ce jour, 2,238 milliards de dollars sont déjà décaissés. Reste disponible 3, 847 milliards de dollars. Ces financements de fonds dans 4 secteurs notamment dans le développement humain ( éducation, santé...,) pour 1, 393 milliards de dollars, l'économie pour 1,115 milliards de dollars, les infrastructures (6 projets) pour 1,6 milliards de dollars et le développement durable ( 10 projets) pour 1,724 milliards de dollars.

Les journalistes conviés à cet atelier sont répartis très satisfaits
Les journalistes conviés à cet atelier sont répartis très satisfaits
Dans leurs exposés sur le cadre environnemental et social ( Ces), les experts Alphonse Emadak et Salamata Bal ont situé que la première cible de la Banque mondiale est la communauté. Pour ce faire, la Banque mondiale organise une mission de terrain pour identifier les conventions du projet. Par la suite, un plan d'engagement environnemental et social est établi. Il comprend 10 normes. Ce sont : 1 - L'évaluation et gestion des risques et impacts environnementaux et sociaux ( élevé, substantiel, modéré, faible), 2- L'emploi et conditions de travail (gestion des plaintes), 3- L'utilisation rationnelle des ressources et prévention et gestion de la pollution, 4- La sécurité et la santé des populations ( dangers, risques, maladies transmissibles, hydriques...), 5-L'acquisition des terres et restrictions à l'utilisation des terres et réinstallation forcées ( déplacement physique, perte de logements...), 6-La préservation de la biodiversité et gestion durable des ressources naturelles biologiques( compensation écologique, habitat critique, espèces menacées...), 7- Les communautés locales traditionnelles d'Afrique subsaharienne historiquement défavorisées, 8- Le patrimoine culturel (pratiques culturelles et archéologiques), 9-Les intervenants financiers ou intermédiaires, 10-La mobilisation des parties prenantes et formation. Il convient de signaler que sur ces 10 normes, la première liée à la gestion des risques et les impacts environnementaux et sociaux ainsi que la dernière relative à la mobilisation des parties prenantes sont sine qua non au financement des projets. Comme on le voit, le financement des projets repose essentiellement sur le cadre environnemental et social. " Le dikta est fini. La Banque mondiale veut ramener le taux de la pauvreté de 21 % à 3 % d'ici 2030 et partager la prospérité pour l'amener à 40 %. Elle repose sur 5 piliers ou valeurs, à savoir, l'impact, l'intégrité, le respect, le travail d'équipe et l'innovation.

Joël Nianzou, président de la Pnci encourage les journalistes à accompagner la Banque mondiale dans sa nouvelle vision
Joël Nianzou, président de la Pnci encourage les journalistes à accompagner la Banque mondiale dans sa nouvelle vision
Pour Joël Nianzou, président de la Presse numérique de Côte d'Ivoire (Pnci), cet atelier avec la Banque mondiale est un bon indicateur qui permet aux journalistes de savoir que cette haute institution mondiale est très sensible sur les questions environnementales et sociales. " Ce séminaire nous a permis de comprendre les 10 normes à respecter pour le financement des projets à la banque mondiale. C'est donc comprendre que la protection de l'environnement constitue le baromètre des financements par la Banque mondiale", a félicité le premier responsable de la Pnci qui encourage les journalistes de sa faîtière à communiquer efficacement et suffisamment sur les missions et les activités de la Banque mondiale pour le bien être des populations.

Il convient de noter qu'à l'issue de cet atelier, les différents journalistes ont reçu des attestations de participation. N

Une journaliste participante brandissant fièrement son attestation de participation
Une journaliste participante brandissant fièrement son attestation de participation
Norbert Nkaka





Microsoft365 for Business

Inscription à la newsletter

Publicité





EN CONTINU
26/02/2023 08:53

Pierre Palmade a été victime d’un AVC

Pierre Palmade a été victime d’un AVC à l’hôpital Paul-Brousse de Villejuif (Val-de-Marne) ce samedi, selon nos informations. Le pronostic vital de l’humoriste n’est pas engagé. Il a été transféré à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre. Le comédien est assigné à résidence, avec port d’un bracelet électronique, dans un service d’addictologie de l’hôpital Paul-Brousse de Villejuif depuis sa mise en examen pour « homicide et blessures involontaires ».
19/01/2023 01:29

Ange Kessi a fait ses adieux à l’armée Ivoirienne

Le Commissaire du Gouvernement Ange Kessi a fait ses adieux à l’armée Ivoirienne ce jour, mercredi 18 janvier 2023, prenant ainsi sa retraite après plusieurs années de bons et loyaux services à la nation.
06/01/2023 22:08

Mali/ Assimi Goita accorde la grâce présidentielle aux 49 soldats ivoiriens détenus depuis juillet 2022



Télé4all - La Télé pour tous

Inscription à la newsletter

Publicité

LES PLUS RECENTES

Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES


Galerie
CAN 2023 : Stade de la paix de Bouaké
CAN 2023 : Stade de la paix de Bouaké
IMG-20240211-WA0217
IMG-20240211-WA0216
IMG-20240211-WA0209
IMG-20240211-WA0208