Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


République Sud Africaine/ Accusée de corruption, la présidente de l'Assemblée nationale poussée à la démission

Rédigé par Kouassi Norbert dit Norbert Nkaka Koffi le Jeudi 4 Avril 2024 à 12:02 | Lu 245 fois


La présidente de l'Assemblée nationale de la République Sud Africaine, Mosiviwé Mapisa Nqakula, a présenté, le mercredi 3 avril, sa lettre de démission. Accablée par la justice d'avoir reçu des pots de vin dans l'exercice de ses fonctions, l'ex ministre de la défense et des anciens combattants risque gros, si les accusations sont avérées.


Mosiviwé Mapisa Nqakula, le temps des regrets
Mosiviwé Mapisa Nqakula, le temps des regrets
L'actuelle présidente de l'Assemblée nationale de la République Sud Africaine et l'une des figures de proue du parti de Nelson Mandela, African National congres ( Anc), Mosiviwé Mapisa Nqakula (68 ans), est en état de disgrâce. Cette femme battante qui a par ailleurs dirigé avec brio, le ministère de la Défense et des anciens combattants de 2012 à 2021, a été contrainte de démissionner de son poste. Elle est éclaboussée par une affaire de corruption. Une affaire politico-militaro-juridique qui remonte à 2019. Sous le manteau de la ministre de Défense, Mosiviwé Mapisa Nqakula reçoit discrètement un pot de vin, d'un chef militaire d'un autre pays. Le montant : 15 mille dollars Us, soit environ 8 millions de F cfa et une perruque. Depuis donc, l'on assiste à un véritable tango entre la présidente de l'Assemblée nationale et la justice et qui se solde par la victoire de l'appareil judiciaire. Nul n'est au-dessus de la loi, dit-on. Ce mercredi 3 avril, après 5 ans, la présidente Mosiviwé Mapisa Nqakula dégringole du perchoir. Elle perd ainsi son uminité et devient justiciable. "Les rouages de la justice sont maintenant en marche", a signifié un procureur en charge de cette affaire. Mosiviwé Mapisa Nqakula risque la prison d'autant que le recours introduit a été simplement rejeté. Un véritable boulet au pied de son parti, l'Anc surtout à quelques 2 mois des élections législatives. Ailleurs, on trouverait au forceps, une justification pour blanchir le président de l'Assemblée nationale !

Norbert Nkaka ( info : Africanews)





Microsoft365 for Business

Inscription à la newsletter

Publicité





EN CONTINU
26/02/2023 08:53

Pierre Palmade a été victime d’un AVC

Pierre Palmade a été victime d’un AVC à l’hôpital Paul-Brousse de Villejuif (Val-de-Marne) ce samedi, selon nos informations. Le pronostic vital de l’humoriste n’est pas engagé. Il a été transféré à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre. Le comédien est assigné à résidence, avec port d’un bracelet électronique, dans un service d’addictologie de l’hôpital Paul-Brousse de Villejuif depuis sa mise en examen pour « homicide et blessures involontaires ».
19/01/2023 01:29

Ange Kessi a fait ses adieux à l’armée Ivoirienne

Le Commissaire du Gouvernement Ange Kessi a fait ses adieux à l’armée Ivoirienne ce jour, mercredi 18 janvier 2023, prenant ainsi sa retraite après plusieurs années de bons et loyaux services à la nation.
06/01/2023 22:08

Mali/ Assimi Goita accorde la grâce présidentielle aux 49 soldats ivoiriens détenus depuis juillet 2022



Télé4all - La Télé pour tous

Inscription à la newsletter

Publicité

LES PLUS RECENTES

Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES


Galerie
CAN 2023 : Stade de la paix de Bouaké
CAN 2023 : Stade de la paix de Bouaké
IMG-20240211-WA0217
IMG-20240211-WA0216
IMG-20240211-WA0209
IMG-20240211-WA0208