Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter

​Frustré par l’attitude des présidents Ghanéen et Béninois, Soro regrette : ‘’Compaoré n’aurait pas agi ainsi’’

Rédigé par Jean Calvin Koutouan le Jeudi 23 Décembre 2021 à 20:18 | Lu 255 fois



Deux ans après l’atterrissage manqué de son avion à Abidjan, le 23 Décembre 2019, l’ex chef du parlement, Guillaume Soro a révélé dans un témoignage posté sur sa page Twitter ce Jeudi 23 Décembre 2021, les noms des chefs d’états de la sous-région qui lui ont tourné le dos en cette journée fatidique.


​Frustré par l’attitude des présidents Ghanéen et Béninois, Soro regrette : ‘’Compaoré n’aurait pas agi ainsi’’






Dans l’impossibilité de se poser sur le tarmac de l’aéroport Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan, l’avion de l’ancien premier ministre Ivoirien doit impérativement trouver un aéroport à proximité dans la sous-région pour atterrir. L’aéroport le plus proche, est celui d’Accra, au Ghana où les pilotes décident de poser l’aéronef.

‘’C’est à Accra que j’ai compris que le panafricanisme était creux pour certains’’, déplore Guillaume Soro qui révèle la profondeur de la frustration qu’il se souvient avoir ressenti de par l’attitude des actuels dirigeants Ghanéen et Béninois.

‘’ Le président du Ghana que j’ai toujours considéré comme un ami, vu l’affection que nous avions toujours partagée, alerté et presque menacé par mon « père », m’interdisait de fouler le sol ghanéen. Je vous le dis : John Agyekum Kufuor n’aurait pas agi ainsi, encore moins papa Gnassingbé Eyadema, Omar Bongo Ondimba, ni Blaise Compaoré. Le leadership africain s’est fortement effondré. Ces chefs d’État, de qui on a tous médit, étaient cependant des hommes qui avaient une haute opinion de l’Afrique. Je sais ce qu’ils auraient dit : « Fiston, viens à Lomé, Libreville, Ouagadougou chez nous, on va régler ça entre nous africains. » Combien d’opposants n’ont-ils pas trouvé refuge ou asile au Burkina, au Togo, au Bénin, au Gabon et en Algérie où l’illustre homme d'état et héros africain Nelson Mandela se réfugia et même obtint un passeport de ce pays pour mener ses activités clandestines de l’ANC !
 
 
Même le Président béninois Patrice Talon que j’ai toujours apprécié et que j’ai reçu à ma résidence de Marcory au temps où il était dans l’opposition, a interdit à tout aéronef transportant le passager Guillaume SORO de se diriger vers un aéroport béninois. Omar Bongo est vraiment mort ! Et pourtant je n’avais nullement envisagé cette destination, ni sollicité ses services, par délicatesse. Je ne voulais ni l’encombrer de ma présence, ni l’embarrasser dans sa nouvelle lune de miel avec "mon père".
 
Des regrets qui expriment avec mélancolie la tristesse qu’il éprouve vis-à-vis de ces chefs d’états.
 
R.A



Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
23/01/2022 14:03

Tirs entendus à Ouaga: Le Gouvernement rassure (Communiqué)

Tirs entendus à Ouaga: Le Gouvernement rassure (Communiqué)

Des informations véhiculées dans les réseaux sociaux tendent à faire croire à une prise de pouvoir par l’armée en ce jour 23 janvier 2022.

Le gouvernement tout en reconnaissant l’effectivité de tirs dans certaines casernes dément ces informations et appelle les populations à rester sereines. Il réaffirme sa confiance à notre armée qui demeure républicaine.

Force et courage à nos Forces de défense et de sécurité (FDS) et Volontaires pour
la défense de la patrie (VDP).

23/01/2022 13:59

Urgent/ Burkina Faso: Tirs entendus dans plusieurs casernes

Urgent/ Burkina Faso: Tirs entendus dans plusieurs casernes
Depuis ce Dimanche 23 Janvier à l'aube, des tirs sont entendus dans plusieurs quartiers stratégiques de la capitale Burkinabè abritant des casernes militaires. De source sûre sur place, les tirs continuent au moment où nous mettons sous presse.
17/01/2022 21:52

Mamadou Traoré, proche de Guillaume Soro, déféré à la MACA pour "diffusion de fausses informations"

Selon le communique de GÉNÉRATIONS & PEUPLES SOLIDAIRES du 17 Janvier 2022 Générations et Peuples Solidaires (GPS), M. TRAORE MAMADOU, membre du Comité d’Orientation et de Coordination (COC) de GPS, arrêté le 14 janvier 2022, a été inculpé ce jour, pour les chefs d'accusation suivants :
  • Diffusion de fausses informations tendant à faire croire qu'une atteinte aux personnes va être commise ;
  • Manoeuvre de nature à jeter le discrédit sur les Institutions et leur fonctionnement ;
  • Commission d'actes non approuvés par le Gouvernement et de nature à exposer des Ivoiriens à subir des représailles ;
  • Incitation à commettre des actes terroristes non suivie d'effet.
M. TRAORE Mamadou a été déféré ce lundi 17 janvier 2022 et placé en détention préventive à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA) dans l’attente de son jugement. 


VIDEO A LA UNE
Josey Priscille en concert à l'espace Venise à Paris - Sarcelle
Publié par Abidjan4all le 20/01/2022 à 02:45

Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : Junior Gnapié