Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


Affaire " Un instituteur ligoté et lynché à mort à Bangolo/ Le chef du village, commanditaire du crime, mis aux arrêts.

Rédigé par Kouassi Norbert dit Norbert Nkaka Koffi le Samedi 17 Février 2024 à 23:48 | Lu 411 fois


Le samedi 10 février dernier, le village de Zéo, dans le département de Bangolo ( région du Guemon) a été secoué par une affaire macabre. Il s'agit de la mort par lynchage à mort après qu'il a été solidement ligoté par ses bourreaux, de Bomahé Jean Luc Gaël, instituteur bénévole officiant dans le village de Douandrou 1. En représailles, des jeunes ont incendié le domicile de Séa Ferdinand, le chef du village considéré jusque là comme le principal commanditaire de cet acte odieux. Aux dernières nouvelles, l'on apprend que ce dernier a été mis aux arrêts.


Bomahé Jean Luc Gaël, l'instituteur humilié et lynché à mort pour  100 mille F
Bomahé Jean Luc Gaël, l'instituteur humilié et lynché à mort pour 100 mille F
Depuis cette troublante affaire devenue d'ailleurs très virale sur les reseaux sociaux, la gendarmerie de Bangolo a ouvert une enquête qui suit son cours. Nos sources nous ont informé que pour l'éclatement de la vérité, la gendarmerie a procédé à l'arrestation de Séa Ferdinand, chef du villages de Zéo et deux agents de sécurité villageois. On reproche au chef de Zéo d'avoir ordonné aux éléments du comité villageois de sécurité, de ligoter le jeune instituteur et de le lyncher. La suite, on la connaît. Tout simplement pour avoir sollicité un prêt de 100 mille f auprès des responsables du Coges de son établissements qu'il éprouve des difficultés à rembourser. Mais après cette scabreuse affaire, certains villageois impliqués directement ou indirectement dans l'assassinat de Bomahé Jean Luc Gaël sont introuvables. C'est pourquoi la gendarmerie entreprend des recherches pour mettre la main sur toutes les personnes impliquées dans cette hideuse affaire. En attendant, les images atroces et révoltantes de la vidéo relative à la mort de Bomahé Jean Luc continuent de se propager sur la toile. Des images insoutenables d'un instituteur qui a eu le malheur de solliciter la caisse du Comité de gestion de son établissement pour un prêt de 100 mille F qu'il a eu des difficultés à recouvrer.

Osmose Kahiga ( correspondant régional)





Microsoft365 for Business

Inscription à la newsletter

Publicité





EN CONTINU
26/02/2023 08:53

Pierre Palmade a été victime d’un AVC

Pierre Palmade a été victime d’un AVC à l’hôpital Paul-Brousse de Villejuif (Val-de-Marne) ce samedi, selon nos informations. Le pronostic vital de l’humoriste n’est pas engagé. Il a été transféré à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre. Le comédien est assigné à résidence, avec port d’un bracelet électronique, dans un service d’addictologie de l’hôpital Paul-Brousse de Villejuif depuis sa mise en examen pour « homicide et blessures involontaires ».
19/01/2023 01:29

Ange Kessi a fait ses adieux à l’armée Ivoirienne

Le Commissaire du Gouvernement Ange Kessi a fait ses adieux à l’armée Ivoirienne ce jour, mercredi 18 janvier 2023, prenant ainsi sa retraite après plusieurs années de bons et loyaux services à la nation.
06/01/2023 22:08

Mali/ Assimi Goita accorde la grâce présidentielle aux 49 soldats ivoiriens détenus depuis juillet 2022



Télé4all - La Télé pour tous

Inscription à la newsletter

Publicité

LES PLUS RECENTES

Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES


Galerie
CAN 2023 : Stade de la paix de Bouaké
CAN 2023 : Stade de la paix de Bouaké
IMG-20240211-WA0217
IMG-20240211-WA0216
IMG-20240211-WA0209
IMG-20240211-WA0208