Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


Affaire "Un parent d'élèves bat une institutrice enceinte"/ L'auteur, un faux chef de protocole d'un ministre, en fuite.

Rédigé par Kouassi Norbert dit Norbert Nkaka Koffi le Mercredi 23 Mars 2022 à 11:26 | Lu 229 fois


On en sait un peu plus sur la vraie identité de ce parent d'élèves qui a administré plusieurs coups violents à une institutrice pourtant enceinte sur son lieu de travail pour une affaire de craie. En fuite avec ses deux enfants, ce dernier est activement recherché par la gendarmerie. Nous revenons sur le communiqué du procureur de la république et les circonstances de cette journée houleuse à l'Epp Gendarmerie 4 d'Abobo.


Affaire "Un parent d'élèves bat une institutrice enceinte"/ L'auteur, un faux chef de protocole d'un ministre, en fuite.
Selon le communiqué du procureur de la république d'Abidjan " Le 21 mars 2022, dame N'Takpé épouse Zakpa, enseignante à l'Epp Gendarmerie d'Abobo, a saisi la brigade de gendarmerie d'une plainte contre Bakayoko Hamed, un parent d'élèves pour des faits de violence physiques perpétrés sur sa personne. Au soutien de sa plainte, elle expliquait que le 17 mars, en raison d'un différend portant sur de la craie, ce parent d'élèves lui avait administré plusieurs coups, en dépit de sa grossesse, lui occasionnant une incapacité de travail pendant 14 jours. L'enquête aussitôt ouverte par l'officier de police judiciaire a permis de constater que le nommé Bakayoko Hamed, sans emploi, avait disparu de son domicile depuis le jour des faits. En outre ses enfants ont abandonné le chemin des classes. Contrairement à certaines affirmations abondamment relayées sur les réseaux sociaux, Bakayoko Hamed n'a jamais été membre d'un quelconque service protocolaire. Les enquêtes se poursuivent afin de le retrouver et de lui faire subir la rigueur de la loi pénale", signé le 22 mars du procureur de la république Adou Richard Christophe. Comme le dit clairement le communiqué du procureur, Bakayoko Hamed est un simple usurpateur de titre. Pour dire plus simple, le jour des faits, le nommé Bakayoko Hamed s'était rendu tout furieux dans la classe de Cm2 tenue par dame N'Takpé épouse Zakpa, à l'Epp Gendarmerie 4 d'Abobo. Sous prétexte que cette aurait exigé un bâton de craie à ses élèves, le cynique individus, une fois sur les lieux, s'en prend à cette dernière, malgré sa grossesse avancée, la roue de coups les uns plus violents que les autres. Il aura fallu plus tard, l'intervention des collègues pour la tirer des griffes de son bourreau. Interrogé sur les motifs de ce comportement abject, l'homme brandit qu'il est chef de protocole d'un ministre et qu'à ce titre, il se réfère à son avocat. Il venait de flouer les instituteurs en furie, et qui étaient prêts à déverser leur bile sur cet individu vile. Bakayoko Hamed, l'un de ces imposteurs qui pullulent la ville d'Abidjan, mesure à présent les conséquences de son acte. Mais il refuse de les assumer en prenant la fuite et avec lui, ses deux enfants écoliers. Norbert Nkaka





Microsoft365 for Business

Inscription à la newsletter

Publicité





EN CONTINU
26/02/2023 08:53

Pierre Palmade a été victime d’un AVC

Pierre Palmade a été victime d’un AVC à l’hôpital Paul-Brousse de Villejuif (Val-de-Marne) ce samedi, selon nos informations. Le pronostic vital de l’humoriste n’est pas engagé. Il a été transféré à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre. Le comédien est assigné à résidence, avec port d’un bracelet électronique, dans un service d’addictologie de l’hôpital Paul-Brousse de Villejuif depuis sa mise en examen pour « homicide et blessures involontaires ».
19/01/2023 01:29

Ange Kessi a fait ses adieux à l’armée Ivoirienne

Le Commissaire du Gouvernement Ange Kessi a fait ses adieux à l’armée Ivoirienne ce jour, mercredi 18 janvier 2023, prenant ainsi sa retraite après plusieurs années de bons et loyaux services à la nation.
06/01/2023 22:08

Mali/ Assimi Goita accorde la grâce présidentielle aux 49 soldats ivoiriens détenus depuis juillet 2022



Télé4all - La Télé pour tous

Inscription à la newsletter

Publicité

LES PLUS RECENTES

Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES


Galerie
CAN 2023 : Stade de la paix de Bouaké
CAN 2023 : Stade de la paix de Bouaké
IMG-20240211-WA0217
IMG-20240211-WA0216
IMG-20240211-WA0209
IMG-20240211-WA0208