Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter

Côte d'Ivoire - PPA-CI : Et la montagne accoucha d'une souris !

Rédigé par Abidjan4all le Mercredi 20 Octobre 2021 à 00:39 | Lu 313 fois



PPA-CI : Et la montagne accoucha d'une souris !
PPA-CI : Et la montagne accoucha d'une souris !




 
Pour ce qui a été vu et entendu le 17 juin 2021, pour ce qui a été vu et entendu le 09 août 2021 et pour ce qui a été vu et entendu les 16 et 17 0ctobre 2021, lors de la création du PPA-CI, on peut affirmer sans grand risque de se tromper, qu'après 90, qu'après 2000 et qu’après la crise post-électorale de 2010-2011, le temps s'est définitivement arrêté pour Monsieur Laurent Gbagbo et ses amis. Ils ne savent plus où ils en sont et ils ne vivent que de haine, de souvenirs et de confusion.
 
Ici même, nous avions appelé l'attention de M. Laurent Gbagbo sur les conséquences du mépris qu'il affichait à l'endroit des premiers responsables du FPI. Cette condescendance romprait les digues du respect mutuel. Eh bien on y est !
 
Ici même, nous avions aussi appelé l'attention de l'opinion sur les difficultés que les Gors ont à cerner les contours des concepts creux et vides de panafricanisme et de souverainisme qu'ils manipulaient maladroitement. Les incessants bégaiements et autres exercices pour amuser la galerie, sont bien la preuve que la tâche est pénible, ce qui justifie par ailleurs la pauvreté du discours servi par Monsieur le Président du PPA-CI.
 
Comme on le dit chez nous en Côte d'Ivoire : " gros cœur ne mange pas du riz chaud ". Pour dire simplement que ce nouveau Parti, n'est rien d'autre que le fruit d'une colère rageuse à l'égard d'un homme nommé Affi N'guessan Pascal, mais aussi qu'il n'a rien de nouveau à proposer aux Ivoiriens et au monde, en dehors de ce que fait si bien le Front Populaire Ivoirien. Il n'en sera d'ailleurs qu'une pâle copie, fruit de mauvais sentiments et de méchanceté gratuite.
 
Il ne pourra guère prospérer parce que les populations ne sont pas dupes. Certes, le niveau de la culture politique en liaison avec le taux d'alphabétisation reste faible, mais le bon sens demeure la chose du monde la mieux partagée.
 
Oui ! Souvenirs, parce que Monsieur le Président du PPA-CI a passé les 3/4 du temps de parole à ressasser à ses inconditionnels, à ses aficionados, son parcours émouvant, du collège à la Présidence de la République, de l'indigence à l'opulence.
 
Oui, M. le Président du PPA-CI, soyez assuré que tous ceux et toutes celles qui ont connu le grand défenseur des libertés et de la démocratie que vous étiez, ont certainement dû écraser avec sincérité une larme.
 
Mais très vite la raison nous recommande de nous réveiller pour sortir du piège de la constante victimisation. Elle nous recommande de regarder avec courage la réalité de notre quotidien et celle des autres habitants du globe, n'étant pas seuls au monde.
 
Monsieur le Président du PPA-CI et ex Président de la République de Côte d'Ivoire, ça n'est pas juste de votre part de traiter ce pays de petit pays. Non et Non Monsieur le Président du PPA-CI !
 
Sauf votre respect et au nom du respect et de la dignité des peuples, aucun pays de la planète, digne de ce nom, n'est petit, seuls leurs dirigeants peuvent l'être. Cela ne vous honore pas d'avoir été Président de la Côte d'Ivoire pour ensuite la traiter de petit pays. Non, Monsieur le Président du PPA-CI ! Notre pays, la Côte d'Ivoire est un grand pays et a vocation de l'être davantage avec des grands dirigeants qui viendront inéluctablement après vous. Cette donne historique transcende bien votre seule et humaine volonté. La chaîne des générations est une loi d'airain que même le dernier des Mohicans ne saurait briser.
 
Pour le reste, après votre élection en tant que Président et celle de la 1ère Vice-présidente du comité de contrôle, le meilleur reste sûrement à venir puisqu'il nous a été demandé d'attendre.
 
Oui, nous gardons patience, mais sachez que nous continuons notre chemin pour relever les défis des temps nouveaux, sans jamais prendre le risque de vouloir changer de cheval au milieu du gué.
 
 
Gnêrèwolloh





Publicité

Inscription à la newsletter

EN CONTINU
08/12/2021 00:47

Congés anticipés: Quand les élèves bravent Mariatou Koné

Malgré les campagnes de sensibilisation de Mariatou Koné, ministre de l’éducation et de l’alphabétisation et la FESCI ce jeudi 02 décembre 2021, contre le phénomène des congés anticipés en Côte d’Ivoire, les élèves de certaines villes ont décidé d’anticiper sur leurs congés de Noël ce lundi 6 novembre 2021 a-t-on vu sur les images sur les réseaux. 

Dans le cadre de la sensibilisation, Allah Saint-Clair, secrétaire général de la FESCI avait fait l’annonce d’une campagne de sensibilisation contre les congés anticipés ce lundi 6 décembre 2021 cependant cette tentative s’est trouvée vaine face à la volonté des élèves à aller en congés avant l’heure.

Le constat est lourd avec la perturbation des cours dans plusieurs villes du pays.
 
Vivement que le ministre de l’éducation trouve une solution idoine à ce phénomène.
15/11/2021 17:56

Alerte Info : Nous apprenons de sources sûres l'arrestation de 6 cadres de la Sicogi.

Nous apprenons de sources sûres l'arrestation de 6 cadres de la Sicogi. 
1. DGA, Yacouba Serifou,
2. DAAF, Beredoh Djakaridja Coulibaly
3. Directeur du foncier et aussi Directeur de l'audit et de la qualité, Idriss Fofana (frère cadet du ministre Bouaké Fofana, ex Dg de la Sicogi)
4. Chef de service technique et travaux, Ouattara Lassana
5. Chef service financier
6. Caissier
 
27/09/2021 22:45

Côte d'Ivoire - Nécrologie : Décès du Ministre Appiah Kabran

Kabran Appiah, ancien ministre, est un homme politique de Côte d'Ivoire, signataire de la Charte du CNRD. Il est actuellement parlementaire



Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
Newsletter

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris France
- Téléphone : 0773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : 822669164 00029
- Nom du directeur de publication : Junior Gnapié