Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


FEMUA 14: Entrepreneuriat et employabilité des jeunes, le ministre Mamadou Touré parle avec le coeur.

Rédigé par Edithe Valerie Nguekam le Jeudi 12 Mai 2022 à 13:29 | Lu 21 fois


Le Femua ( festival des musiques Urbaines d'Anoumabo) est devenue depuis quelques année déjà une initiative contributrice au rayonnement de la culture ivoirienne et à la promotion de la jeunesse. Ces derniers qui sont souvent les premiers concernés par ces rendez-vous culturels, moments de partages et d’échanges. Le Femua offre ainsi chaque année une tribune scientifique dénommée « Carrefour jeunesse » à ces jeunes. Le thème retenu cette année est entrepreneuriat et employabilité des jeunes.


Mamadou Touré ,ministre de la jeunesse et de l'insertion professionnelle
Mamadou Touré ,ministre de la jeunesse et de l'insertion professionnelle
Lors de la cérémonie d’ouverture de cette 14ème édition, le ministre de la promotion de la jeunesse, de l’insertion professionnelle et du civisme  ivoirien Monsieur Mamadou Touré a pris la parole pour un devoir de vérité envers les jeunes. Tout en appréciant le thème choisi par le comité d’organisation du Femua, et en félicitant le commissaire général du festival pour sa grande contribution à  trouver des solutions pour les problèmes des jeunes, il n’est pas passé par quatre chemins pour expliquer à ces derniers  les conditions complexes qui minent l’obtention d’un emploi en Côte d’Ivoire.

« Le thème choisi est pertinent, lorsque dans un pays nous avons  a peu près 28 millions de personnes   et près de  22 millions  qui ont moins de 35 ans, lorsque on regarde sur le continent africain  le volume de jeunes que  nous avons, près de 420 millions de jeunes sur le marche du travail et dans un demi siècle nous aurons près d’un milliards de jeunes  sur le marché du travail » c’est dire la complexité qu’il y a aujourd'hui a obtenir un travail décent.

Il ressort  également des propos du ministre que , sur 12 millions de jeunes qui arrivent chaque année sur le marché du travail, il n’y a que 3 millions d’emplois formels qui sont crées. Lorsque on regarde tous ces défis, c’est à juste titre que le président  Alassane  a ériger la cause de la jeunesse et l’insertion des jeunes au cœur des priorités du gouvernement et c’est une fierté partagée par toute les nations africaines.

Le ministre déplore dans son discours, le fait que les jeunes aujourd’hui veulent tous être des fonctionnaires. « La promotion de l’entrepreneuriat est intéressante. lorsqu’ on gère chaque année les concours publics et parapublics ont un a un cota de 300 000  places  et les postes disponibles ne sont que de 30 000. Sa veut dire que de façon structurelle, chaque année, il y a 270 000 jeunes qui ne pourront jamais rentrer dans la fonction publique. L’entrepreneuriat apparaît alors comme l’une des solutions. Il faut savoir que on ne nait pas entrepreneur.  Pour entreprendre, il faut accepter d’être formé et malheureusement, beaucoup de jeunes veulent travailler sans être formés.  A l’occasion de ce Femua, nous avons un devoir de vérité,  il faut accepter de se former. »  a t’il ajouté.

Il a au cours de son allocution insisté sur le fait que les jeunes doivent se former pour pourvoir créer eux même leur propres affaires. Il a également soulevé la difficultés que rencontre certains jeunes voulant investir à leur propre compte,  notamment celui du financement. Les banques refusent de prêter ou alors refusent d’accompagner le plus souvent  ces primo- entrepreneurs. Néanmoins il est resté positif dans la suite en invitant les jeunes a s’impliquer davantage pour  trouver ensemble des solutions pour le futur.

« Nous avons un secteur  privé en plain essor, mais pas encore dynamique pour absorbé toute la main d’œuvre actuelle. Il y a certes des reformes en cours, mais beaucoup reste à faire. Nous allons apporter toutes nos contributions au débat, avec tous les experts qui seront réunis à partir de jeudi  pour le programme « carrefour jeunesse »  afin  que tous ensemble, nous puissions  en trouver des solutions. Je dis toujours que la question des jeunes  et l’insertion des jeunesse, devraient faire l’objet d’un consensus national, il ne s’agit pas d’une affaire politique »

Avant de clore son discours, le ministre des jeunes Mamadou Touré a promis la mise en place d’une ligne  de financement par son département ministériel d’une somme de 100 millions pour un projet entrepreneurial  au Femua. Il sera redistribué  aux jeunes qui auront proposer des projets fiables en art et culture et tout autre domaine d’activités et qui auront participé aux formations pendant le programme «  Carrefour jeunesse ».

Edithe Valerie.




Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
05/04/2022 17:40

Lancement du Femua 14 à Abidjan.

Le Commissaire général du festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo (#FEMUA) a annoncé cet après midi le lancement de ce festival, l'un des plus prisé en Afrique sub-saharienne. Ce sera mardi le 12 avril prochain au Sofitel Ivoire d'Abidjan.
Le Festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo est un rendez-vous annuel de musiques urbaines, et éclectiques africaines qui a pour promoteur M. Salif Traoré dit A'salfo leader voice du groupe Magic System. Plusieurs artistes de renommées continentales et mondiales ont déjà eu à prester sur le célèbre podium de ce festival dans la commune de Marcory. Il faut rappelé ici que cette aventure dure depuis 14 ans déjà.
EVN.
03/04/2022 00:49

FLASH INFO : Guinée Équatoriale

Le vice-président de la Guinée Équatoriale 🇬🇶, Teodorin Obiang Nguema accuse la Banque de France de « bloquer les transferts des investisseurs, dans le but d’asphyxier et interrompre le processus de développement de son pays ».
03/04/2022 00:02

FLASH INFO : Ukraine

► Les autorités ukrainiennes ont annoncé que la région de Kiev est entièrement sous leur contrôle, ce samedi. Plus tôt dans la journée, un conseiller présidentiel ukrainien a estimé que les forces russes opèrent un « retrait rapide » des régions de Kiev et Tchernihiv, dans le nord de l'Ukraine, et ont pour objectif de « prendre pied dans l'est et le sud ». (rfi.fr)


VIDEO A LA UNE

Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES