Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


Guerre en Ukraine : La Côte d’Ivoire montre la voie aux abstentionnistes Africains

Rédigé par Jean Calvin Koutouan le Samedi 5 Mars 2022 à 06:57 | Lu 132 fois


Déjà ce Mardi 1er Mars, lors d’une rencontre avec les ambassadeurs de l’Union Européenne, des USA, du Canada, de la Suisse et de la Grande-Bretagne, la ministre Ivoirienne des affaires étrangères, Kandia Camara, clarifiait sans ambages la position de son pays vis-à-vis de l’agression Russe contre l’Ukraine, et à la veille de l’assemblée générale extraordinaire de l’ONU consacrée à la question.


 



 

 

Selon elle, le chef de l’état, Alassane Ouattara a donné des instructions fermes ‘’pour que la Côte d’Ivoire soutienne l’Union Européenne (UE) et ses alliés à voter Oui sur toutes les résolutions qui seront prises par les organisations internationales travaillant sur la crise en Ukraine’’.

 

Une posture d’ailleurs réitérée ce Jeudi 3 mars sur le plateau de France 24 par le ministre Ivoirien de l’agriculture et du développement durable, Kobenan Kouassi Adjoumani, qui déclarait : ’ Sur la question qui touche l’Ukraine aujourd’hui, mon pays a déjà pris position pour soutenir l’Union Européenne et les USA. Parce que nous estimons que ce qui s’y passe est inacceptable… Bombarder des populations civiles, des personnes innocentes, cela n’est pas bien. Aujourd’hui, nos populations qui sont dans ce pays subissent des sévices. Cela n’est pas non plus normal’’.

 

 

Dans ce conflit qui se joue à près de 10.000 Kms de ses frontières, la Côte d’Ivoire officielle a fermement choisi de se ranger aux côtés du respect de la souveraineté territoriale de l’Ukraine. Une position de principe à laquelle dérogent curieusement de nombreux états Africains, qui lors du vote de l’assemblée générale de l’ONU qui ce Mercredi 2 Mars, aboutissait à la condamnation de la Russie, optaient pour l’abstention.

 

Au-delà des contingences sur lesquelles semble s’appuyer l’administration Poutine pour envahir l’Ukraine, la position de la Côte d’Ivoire rappelle avant tout l’attachement ferme à l’inviolabilité de la souveraineté territoriale d’un pays.

 

Et la nécessité absolue de privilégier le dialogue dans le règlement des différends dans les relations internationales, même si le régime en place à Abidjan reste fortement critiqué sur ce dernier principe.

R.A






Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
21/06/2022 16:26

𝐑𝐞́𝐬𝐮𝐥𝐭𝐚𝐭𝐬 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐 : 𝟒𝟒𝟐 𝟓𝟓𝟖 𝐚𝐝𝐦𝐢𝐬 𝐬𝐮𝐫 𝟔𝟖𝟑 𝟑𝟖𝟔 𝐜𝐚𝐧𝐝𝐢𝐝𝐚𝐭𝐬 𝐚𝐮 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐

CEPE 2022 :  64,76% de taux de réussite en Côte d'Ivoire contre 52,51% en 2021.
05/04/2022 17:40

Lancement du Femua 14 à Abidjan.

Le Commissaire général du festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo (#FEMUA) a annoncé cet après midi le lancement de ce festival, l'un des plus prisé en Afrique sub-saharienne. Ce sera mardi le 12 avril prochain au Sofitel Ivoire d'Abidjan.
Le Festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo est un rendez-vous annuel de musiques urbaines, et éclectiques africaines qui a pour promoteur M. Salif Traoré dit A'salfo leader voice du groupe Magic System. Plusieurs artistes de renommées continentales et mondiales ont déjà eu à prester sur le célèbre podium de ce festival dans la commune de Marcory. Il faut rappelé ici que cette aventure dure depuis 14 ans déjà.
EVN.
03/04/2022 00:49

FLASH INFO : Guinée Équatoriale

Le vice-président de la Guinée Équatoriale 🇬🇶, Teodorin Obiang Nguema accuse la Banque de France de « bloquer les transferts des investisseurs, dans le but d’asphyxier et interrompre le processus de développement de son pays ».


VIDEO A LA UNE

Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES