Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


INTOX SUR LA PRETENDUE ARRESTATION DE MAURITANIENS POUR TERRORISME : LES MAURITANIENS EVITENT LA STIGMATISATION

Rédigé par Abidjan4all le Vendredi 9 Juillet 2021 à 01:03 | Lu 157 fois


Sans surprise, l'information de Jeune Afrique publiée ce Mardi 06 Juillet, selon laquelle 7 ressortissants Mauritaniens liés à des attaques terroristes en Côte d'Ivoire, étaient incarcérés, est rapidement devenue virale dans la presse Ivoirienne.


Armée Ivoirienne, credit photo Sahara média
Armée Ivoirienne, credit photo Sahara média



 
Des Mauritaniens mêlés à des complots terroristes en Côte d'Ivoire ?! Cela ne pouvait naturellement pas passer inaperçu, tant les liens séculaires entre les peuples Ivoirien et Mauritanien, sont forts.
 
La communauté Mauritanienne est en effet, l'une des communautés étrangères les plus significatives d'un point de vue numérique en Côte d'Ivoire.
 
Principalement actifs dans le commerce de proximité, les commerçants Mauritaniens sont visibles dans la quasi-totalité des localités Ivoiriennes, où ils tiennent pour la plupart des boutiques d'alimentation générale.
 
Rarement, sinon probablement jamais cités dans les affaires politiques intérieures de leur pays d'accueil, la nouvelle de leur implication dans des attentats commis contre les forces armées Ivoiriennes, en a ébranlée plus d'un.
 
À juste titre, les réactions pondues par les services de l'ambassade de Mauritanie à Abidjan, suite à cette fausse information, ont permis de dissiper les risques de méfiance et de balayer la rumeur, dont les conséquences auraient pu être fatales.
 
Aucun ressortissant Mauritanien n'est détenu pour des motifs terroristes, comme l'expliquait le chargé de communication de l'ambassade à Ivoirtv.net, dans l'après-midi de ce Mercredi 07 Juillet.
 
Sans cette réaction spontanée des autorités diplomatiques Mauritaniennes, la confusion aurait été entretenue à tort, dans un contexte où les risques de stigmatisation sont particulièrement élevés avec des dérapages à craindre comme ce fut le cas dans la troisième semaine du mois de Mai, avec les violences contre les Haoussas sur la base d'une banale fake news.
 
La parenthèse est close.

R.A




Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
05/04/2022 17:40

Lancement du Femua 14 à Abidjan.

Le Commissaire général du festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo (#FEMUA) a annoncé cet après midi le lancement de ce festival, l'un des plus prisé en Afrique sub-saharienne. Ce sera mardi le 12 avril prochain au Sofitel Ivoire d'Abidjan.
Le Festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo est un rendez-vous annuel de musiques urbaines, et éclectiques africaines qui a pour promoteur M. Salif Traoré dit A'salfo leader voice du groupe Magic System. Plusieurs artistes de renommées continentales et mondiales ont déjà eu à prester sur le célèbre podium de ce festival dans la commune de Marcory. Il faut rappelé ici que cette aventure dure depuis 14 ans déjà.
EVN.
03/04/2022 00:49

FLASH INFO : Guinée Équatoriale

Le vice-président de la Guinée Équatoriale 🇬🇶, Teodorin Obiang Nguema accuse la Banque de France de « bloquer les transferts des investisseurs, dans le but d’asphyxier et interrompre le processus de développement de son pays ».
03/04/2022 00:02

FLASH INFO : Ukraine

► Les autorités ukrainiennes ont annoncé que la région de Kiev est entièrement sous leur contrôle, ce samedi. Plus tôt dans la journée, un conseiller présidentiel ukrainien a estimé que les forces russes opèrent un « retrait rapide » des régions de Kiev et Tchernihiv, dans le nord de l'Ukraine, et ont pour objectif de « prendre pied dans l'est et le sud ». (rfi.fr)


VIDEO A LA UNE

Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES