Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


Johnny Patcheko, cyberactiviste réputé proche du pouvoir inviter le gouvernement ivoirien à faire de la réconciliation une priorité pour la paix en Côte d’Ivoire

Rédigé par Abidjan4all le Samedi 4 Décembre 2021 à 18:20 | Lu 117 fois



Johnny Patcheko, cyberactiviste
Johnny Patcheko, cyberactiviste

 
 

 
Décidément Johnny Patcheko semble ne plus aller dans la même direction que le gouvernement ivoirien. Après la sortie du ministre Amadou Coulibaly, porte-parole du gouvernement, concernant les poursuites des prisonniers de la crise post-électorale mercredi 1 décembre, le cyber-activiste Johnny Patcheko a réagi dans une vidéo publiée sur sa page Facebook ce jeudi 2 décembre.
 
Celui qui a récemment demandé pardon à « son papa Laurent Gbagbo » s’est octroyé un droit de réponse pour montrer que l’ex chef d’Etat a pardonné aux rebelles d’autrefois malgré la gravité de leurs crimes.
« Si vous pensez que ce que je dis est faux, je vais venir encore pour approfondir ce que je dis. Parce que j'aime bien approfondir et on ira en profondeur. Je vais vous montrer effectivement les rebelles qui ont tué et les rebelles ministres qui sont aujourd'hui dans le pouvoir de Côte d'Ivoire et qui sont à des postes de responsabilité en Côte d'Ivoire que Gbagbo Laurent le Président a pardonné hier pour la paix et la réconciliation. Je me souviens encore de ces mots et c'est lui qui disait que c'était des médicaments qu'il fallait essayer », a-t-il rappelé.
 
Et de préciser « Dans une crise, dans une guerre, vous parlez de responsabilité pénale engagée?
En Irak, là où les soldats américains sont, Il y a responsabilité pénale de chaque militaire qui est engagée là-bas ? (...) Mais s’il y a responsabilité de quelqu'un qui est engagée, c'est bien entendu le Président de la République. Et lui, il est allé à la CPI et on dit qu'il n'a rien fait, donc libérez les gens et allons à la paix ».
 
Cette vidéo de Johnny Patcheko est une manière d’inviter le gouvernement ivoirien à faire de la réconciliation une priorité pour la paix en Côte d’Ivoire. 
 
L.T





Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
21/06/2022 16:26

𝐑𝐞́𝐬𝐮𝐥𝐭𝐚𝐭𝐬 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐 : 𝟒𝟒𝟐 𝟓𝟓𝟖 𝐚𝐝𝐦𝐢𝐬 𝐬𝐮𝐫 𝟔𝟖𝟑 𝟑𝟖𝟔 𝐜𝐚𝐧𝐝𝐢𝐝𝐚𝐭𝐬 𝐚𝐮 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐

CEPE 2022 :  64,76% de taux de réussite en Côte d'Ivoire contre 52,51% en 2021.
05/04/2022 17:40

Lancement du Femua 14 à Abidjan.

Le Commissaire général du festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo (#FEMUA) a annoncé cet après midi le lancement de ce festival, l'un des plus prisé en Afrique sub-saharienne. Ce sera mardi le 12 avril prochain au Sofitel Ivoire d'Abidjan.
Le Festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo est un rendez-vous annuel de musiques urbaines, et éclectiques africaines qui a pour promoteur M. Salif Traoré dit A'salfo leader voice du groupe Magic System. Plusieurs artistes de renommées continentales et mondiales ont déjà eu à prester sur le célèbre podium de ce festival dans la commune de Marcory. Il faut rappelé ici que cette aventure dure depuis 14 ans déjà.
EVN.
03/04/2022 00:49

FLASH INFO : Guinée Équatoriale

Le vice-président de la Guinée Équatoriale 🇬🇶, Teodorin Obiang Nguema accuse la Banque de France de « bloquer les transferts des investisseurs, dans le but d’asphyxier et interrompre le processus de développement de son pays ».


VIDEO A LA UNE
Paris - Le président de la CEI rencontre la diaspora ivoirienne de France
Publié par Junior Gnapié le 19/10/2022 à 01:23

Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES