Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


L'Afrique et les autres Idriss Déby

Rédigé par Abidjan4all le Vendredi 23 Avril 2021 à 16:06 | Lu 237 fois



Idriss Deby Itno, Credit Photo L'Express
Idriss Deby Itno, Credit Photo L'Express
Nous ne ferons pas comme cet opposant Tchadien réfugié en France et qui, dès l'annonce de la mort de son Président, s'est retrouvé sur les plateaux de France 24 pour s'en réjouir, sans un mot de compassion, ni pour la famille du défunt, ni pour ses compatriotes. C'est tout simplement inhumain et ça, ça n'est pas cela la politique. 
Demandons donc à l'ordonnateur suprême, en ces temps de jeûne, d'accepter de lui pardonner ses péchés, afin qu'il repose en paix. 

Il aurait pu s'appeler Chiaka, Pouksada, N'woussé ou autre, mais il s'appelait Idriss Déby Itno de la tribu des Zaghawas et Maréchal de la République du Tchad. Militaire, il l'était dans l'âme comme dans le corps. Il a fait l'école militaire et à 68 ans, il avait encore suffisamment de jus pour braver les travées de fronts. Il commandait aux destinées des Tchadiens depuis 30 ans et était à son sixième mandat présidentiel. Quelle prouesse et quelle longévité ! 
Les Idriss Déby Itno, on en trouve à profusion à la tête des pays sous nos tropiques. Objets de boulimie du pouvoir, ils ne savent pas s'arrêter et finissent par se convaincre d'être sortis de la cuisse de Jupiter, de n'être point que de simples mortels humains. Entourés d'aficionados et englués dans les pratiques mystiques, ils finissent par engager le combat de trop, le combat contre le bon sens et la raison, celui qui fait déborder le vase.

Le scintillement des ors des palais ne laissant aucune chance à leurs rétines, ils perdent lentement mais sûrement la vue et se coupent des réalités. Des alarmes que constituent les plaintes et complaintes de leurs peuples, les propositions et offres politiques des opposants, ils ne voient qu'aigreurs et bavardages, ils ne leur opposent que mépris. 
N'ayant ni tableau de bord ni aucun autre instrument, ils naviguent à vue jusqu'à  l'inévitable crash. 
Les Idriss Déby Itno, il y en aura encore et toujours tant que nous n'aurons pas compris la nécessité d'irriguer tout le corps social du jeu démocratique, à travers des Institutions fortes et non d'hommes forts.
A cela, la bonne graine y travaille. 

Gnêrèwolloh



Dans la même rubrique :
< >



Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
21/06/2022 16:26

𝐑𝐞́𝐬𝐮𝐥𝐭𝐚𝐭𝐬 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐 : 𝟒𝟒𝟐 𝟓𝟓𝟖 𝐚𝐝𝐦𝐢𝐬 𝐬𝐮𝐫 𝟔𝟖𝟑 𝟑𝟖𝟔 𝐜𝐚𝐧𝐝𝐢𝐝𝐚𝐭𝐬 𝐚𝐮 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐

CEPE 2022 :  64,76% de taux de réussite en Côte d'Ivoire contre 52,51% en 2021.
05/04/2022 17:40

Lancement du Femua 14 à Abidjan.

Le Commissaire général du festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo (#FEMUA) a annoncé cet après midi le lancement de ce festival, l'un des plus prisé en Afrique sub-saharienne. Ce sera mardi le 12 avril prochain au Sofitel Ivoire d'Abidjan.
Le Festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo est un rendez-vous annuel de musiques urbaines, et éclectiques africaines qui a pour promoteur M. Salif Traoré dit A'salfo leader voice du groupe Magic System. Plusieurs artistes de renommées continentales et mondiales ont déjà eu à prester sur le célèbre podium de ce festival dans la commune de Marcory. Il faut rappelé ici que cette aventure dure depuis 14 ans déjà.
EVN.
03/04/2022 00:49

FLASH INFO : Guinée Équatoriale

Le vice-président de la Guinée Équatoriale 🇬🇶, Teodorin Obiang Nguema accuse la Banque de France de « bloquer les transferts des investisseurs, dans le but d’asphyxier et interrompre le processus de développement de son pays ».


VIDEO A LA UNE

Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES