Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


Rentrée culturelle 2022 : Harlette Badou N’Guessan donne les acquis et les perspectives du ministère

le Vendredi 18 Février 2022 à 11:40 | Lu 55 fois


Le ministère de la Culture et de l’Industrie des Arts et du Spectacle a tenu sa traditionnelle rentrée culturelle, ce jeudi 17 février 2022, à la salle François Lougah du Palais de la Culture de Treichville. Occasion pour la première responsable de ce département, Harlette Badou N’Guessan, de faire le bilan de ses activités et de tracer les sillons des projets à venir.


La ministre de la Culture entourée de plusieurs personnalité lors de la rentrée culturelle 2022.
La ministre de la Culture entourée de plusieurs personnalité lors de la rentrée culturelle 2022.
La ministre de la Culture et de l’Industrie des Arts et du Spectacle a une très nette idée de son programme d’activités pour cette année. Harlette Badou N’Guessan compte renforcer les acquis d’où la création des deux Directions Générales, à savoir la Direction générale de la culture et la Direction générale de l’industrie des arts et du spectacle. Non sans les soutenir sur la base de la feuille de route des directeurs régionaux aux fins d'en faire des représentants plus efficaces et plus visibles au niveau local pour donner vie et dynamisme à tous les secteurs de l'animation culturelle sur le plan national. Elle se donne également de mutualiser les énergies pour réussir l'organisation de la 12ème édition du Marché des Arts et du Spectacle d'Abidjan « MASA », prévu du 5 au 12 mars prochain. Les chantiers de construction d'infrastructures culturelles notamment les centres culturels régionaux intégrés sont dans sa ligne de mire.
La ministre entend donner un référentiel de valeurs, de capacités et de compétences du concept de 
l'ivoirien nouveau, en synergie avec toutes les intelligences tant au niveau sectoriel qu'intersectoriel aux fins d'aboutir à un texte pertinent susceptible de servir de boussole dans l'exercice de notre citoyenneté ; à produire une fresque dédiée à la cohésion sociale et à la réconciliation nationale en guise de contribution à l'effort de paix.  La promotion due textile et du vêtement ivoirien et le renforcement du cadre juridique relatif à la loi 87-806 du 28 juillet 1987 portant protection du patrimoine culturel en Côte d’Ivoire sont aussi ses priorités. Le développement des industries culturelles et créatives sont à ajouter à son arc. « C’est au regard de ces perspectives que nous plaçons cette année culturelle 2022, sous le sceau de : ‘’ Les industries culturelles et créatives au service du développement humain durable’’ », a-t-elle indiqué.

Par ailleurs, Harlette Badou N’Guessan s’est félicitée de plusieurs acquis. Notamment une rente viagère de 300 000 FCFA, voulue par le président Alassane Ouattara, accordée chaque mois depuis 2014 à 59 icônes des arts et de la culture, l’adoption le 20 octobre 2021, en Conseil des ministres, de 15 décrets d’application dans le secteur des Arts et de la Culture, dont le décret portant rémunération pour copie privée, le décret portant statut des artistes et le décret portant organisation de spectacles sur le territoire national… Sans oublier l’intensification des chantiers de construction d'infrastructures de formation artistique et culturelle, notamment le Lycée d'Enseignement Artistique de Yamoussoukro ; l’inscription le 27 juillet 2021 à Fuzhou en Chine, de huit mosquées de type soudanais, sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO; le retour programmé du « Djidji Ayôkwè », bien culturel de notre patrimoine, conservé au musée du Quai Branly à Paris, après que la Côte d’Ivoire a introduit une demande qui a eu un écho favorable, auprès des autorités françaises et l’entrée de la Côte d’Ivoire au comité intergouvernemental de l’UNESCO pour le retour des biens culturels, le 19 novembre 2022. En outre, 1 milliard 294 millions 253 millions 817 FCFA ont été répartis par le BURIDA qui a élargi son assiette de perception des droits d'auteur par le BURIDA aux fins de renouer avec la croissance escomptée par les sociétaires. Deux directions générales dédiées respectivement à la Culture, et à l'Industrie des Arts et du Spectacle ont été créées, etc.  

Au demeurant, cette célébration annuelle accorde toujours une place importante à la remise de distinctions. Pour cette année, ce sont 87 acteurs du monde culturel qui ont été élevés dans l'ordre du mérite culturel national. A l’occasion, la ministre a procédé à la remise des clés de véhicules et de motos aux différentes structures de son département. Les ministres Belmonde Dogbo de la Solidarité, Paulin Danho, en charge de Sport, une grande représentation du corps diplomatique et des représentants d'institutions ont pris par à l’événement aux côtés des acteurs du monde des arts et de la culture.
 





Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
21/06/2022 16:26

𝐑𝐞́𝐬𝐮𝐥𝐭𝐚𝐭𝐬 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐 : 𝟒𝟒𝟐 𝟓𝟓𝟖 𝐚𝐝𝐦𝐢𝐬 𝐬𝐮𝐫 𝟔𝟖𝟑 𝟑𝟖𝟔 𝐜𝐚𝐧𝐝𝐢𝐝𝐚𝐭𝐬 𝐚𝐮 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐

CEPE 2022 :  64,76% de taux de réussite en Côte d'Ivoire contre 52,51% en 2021.
05/04/2022 17:40

Lancement du Femua 14 à Abidjan.

Le Commissaire général du festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo (#FEMUA) a annoncé cet après midi le lancement de ce festival, l'un des plus prisé en Afrique sub-saharienne. Ce sera mardi le 12 avril prochain au Sofitel Ivoire d'Abidjan.
Le Festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo est un rendez-vous annuel de musiques urbaines, et éclectiques africaines qui a pour promoteur M. Salif Traoré dit A'salfo leader voice du groupe Magic System. Plusieurs artistes de renommées continentales et mondiales ont déjà eu à prester sur le célèbre podium de ce festival dans la commune de Marcory. Il faut rappelé ici que cette aventure dure depuis 14 ans déjà.
EVN.
03/04/2022 00:49

FLASH INFO : Guinée Équatoriale

Le vice-président de la Guinée Équatoriale 🇬🇶, Teodorin Obiang Nguema accuse la Banque de France de « bloquer les transferts des investisseurs, dans le but d’asphyxier et interrompre le processus de développement de son pays ».


VIDEO A LA UNE

Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES